Assurance habitation : que faire en cas de dégât des eaux ?

La rédaction - publié le 02/09/2019 à 14:30

Tuyauterie endommagée, baignoire qui déborde, machine à laver qui fuit... Les dégâts des eaux sont des incidents particulièrement fréquents. La plupart sont heureusement couverts par l'assurance dégât des eaux prévue dans votre multirisque habitation, une assurance obligatoire pour les locataires et fortement recommandée aux propriétaires. Le point sur les démarches et cas particuliers.

Dégâts des eaux : responsable ou non responsable

Vous êtes victime d’un dégât des eaux causé par un tiers ? Dans ce cas, la garantie dégât des eaux prendra en charge les dommages liés au sinistre.Si vous êtes responsable, votre assurance couvrira aussi les dommages, mais sous certaines conditions. Pour savoir si vous serez indemnisé ou non des conséquences de ce dommage, relisez-bien votre contrat d’assurance habitation et vérifiez les exclusions qui sont mentionnées.Comparer tous les tarifs de l’assurance habitation

Assurance dégât des eaux : que couvre-t-elle ?

Les niveaux de couverture des assurances dégât des eaux qui sont incluses dans votre multirisque habitation varient sensiblement selon les contrats, car aucun texte de loi ne définit précisément leur étendue. Il convient donc de lire attentivement les spécificités de votre contrat pour savoir concrètement ce qui est couvert ou non.La plupart du temps, les dommages liés au dégât des eaux sont couverts s’ils font suite à :

  • une rupture de canalisation ;
  • une fuite ;
  • une infiltration par le toit.

Les travaux de réparation après le sinistre sont également pris en charge, de même que les dommages aux murs et au sol.Bon à savoir : selon les contrats, les dommages causés par une fuite due à une rupture provoquée par le gel, peuvent également être remboursés.En revanche, les contrats de base ne couvrent jamais les sinistres :

  • liés aux eaux souterraines ;
  • liés à une infiltration aux murs et aux fenêtres ;
  • survenant suite à une inondation ;
  • ou survenant suite à un manque d’entretien et de surveillance d’un logement trop souvent inoccupé.

À noter : lorsqu’un matériel endommagé, tel qu’un lave-linge, est à l’origine du sinistre, sa réparation n’est pas prise en charge.

Que faire en cas de dégât des eaux ?

Vous êtes face à un dégât des eaux ? Le premier réflexe est d’essayer de trouver d’où provient la fuite afin de tenter de stopper l’écoulement. Pensez également à fermer l’arrivée d’eau. Ensuite, faites appel à un professionnel au plus vite pour éviter que le problème s’aggrave.Si le dégât concerne aussi vos voisins, vous devrez remplir ensemble un constat à l’amiable, un document que vous pourrez trouver dans votre contrat d’assurance habitation ou demander à votre assureur. Si vous n’en disposez pas, vous pouvez écrire tout simplement sur papier libre en mentionnant précisément :

  • les circonstances de l’incident ;
  • les dommages causés ;
  • vos coordonnées respectives.

Vous disposez de 5 jours à partir de la date du constat pour envoyer ce document à votre assureur. Veillez bien à ce que ce courrier parte en lettre recommandée avec accusé de réception. Les dégâts que vous avez causés à un tiers seront intégralement remboursés. En revanche, ceux que vous avez causés chez vous seront pris en charge en fonction des exclusions mentionnées dans votre contrat.Comparer tous les tarifs de l’assurance habitation

Intervention des experts

Dans le cadre d’un dégât des eaux, l’intervention d’un expert est possible mais n’est pas obligatoire.Ce dernier peut intervenir à la demande de l’assureur lorsque ce dernier souhaite éclaircir les causes d’un sinistre. Sa venue peut aider à la fois à mieux évaluer les circonstances de l’incident et ainsi percevoir l’indemnisation la plus juste.Si vous avez été victime d’un dégât des eaux, veillez à effectuer vos démarches dans les règles afin d’obtenir une indemnisation au plus vite. Attention, dans les éventuels remboursements, n’oubliez pas de tenir compte du montant de la franchise !

Tous les guides assurances
Réduisez vos factures grâce à nos conseils services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.