Auto-école : bien la choisir pour réussir son permis

Marie Caillet - publié le 22/07/2020 à 12:30

Tous les prestataires ne se valent pas, et les agences d'auto-école ne font pas exception à la règle. Voici quelques critères à vérifier avant de signer pour décrocher son permis sans y laisser toutes ses économies.

Un tarif évolutif entre la signature du contrat et l'obtention du permis

Il existe une différence entre le prix d’appel et la somme réellement payée une fois le permis en poche. Si certaines agences communiquent sur des tarifs plus que concurrentiels, c’est bien souvent parce qu’elles rattrapent leur marge sur d’autres prestations, comme le prix des leçons supplémentaires ou le deuxième passage au permis. Attention donc aux pris affichés !

Au forfait, qui comprend 20 heures de conduite, un passage au code et un passage au permis, viennent s’ajouter les heures supplémentaires (10 heures en moyenne). Tout cela peut vite faire grimper l’addition quand on sait que le prix d’une heure de conduite peut atteindre 50 € !

Pour éviter les mauvaises surprises, il vaut mieux prévoir un budget plus ample, afin d’éviter de se retrouver au point mort, faute de pouvoir payer. Profitez aussi de votre phase de repérage pour alléger la note au maximum :

  • Renseignez-vous auprès de plusieurs agences, quitte à les mettre en concurrence.
  • Préférez une auto-école qui permet d’échelonner les versements (sous forme de paliers, en fonction des objectifs atteints, etc.). Fuyez celles qui vous demandent de payer la totalité dès l’inscription !

Une auto-école adaptée à vos contraintes

Le moteur pour l’obtention du permis est la motivation. Sans cela, la formation sera plus longue donc plus coûteuse. Quelques clés :

  • La proximité : durant la formation, on est amené à s’y rendre plusieurs fois par semaine. L’apprentissage dure environ 6 mois, donc inutile de s’inscrire dans une auto-école si on déménage bientôt (études, changement d’emploi, etc.).
  • L’emploi du temps : les horaires d’ouverture et des cours doivent correspondre aux disponibilités de chacun pour éviter toutes contraintes. Mieux vaut choisir une auto-école proche de l'école, du lieu de travail ou du domicile pour réduire le temps de trajet.
  • Le portail Internet pour les cours de code (prépacode) : alternative pour réviser chez soi. Le score peut être consulté par votre auto-école, à condition d’avoir souscrit l’option (environ 30 €). Pluie, froid, manque de temps... plus d’excuses pour ne pas s’exercer !

Qualité de la formation

La qualité de la formation est primordiale. Si elle fait défaut, l’apprentissage sera lent et douloureux pour le porte-monnaie. Pour pouvoir juger de la qualité d’une auto-école, vous avez plusieurs recours :

  • Demander à son entourage (personnes déjà inscrites ou ayant déjà obtenu leur permis) pour avoir leur avis sur leur auto-école.
  • Questionner les élèves déjà inscrits dans l’auto-école en faisant le pied de grue devant l’agence. Ils sont les mieux placés pour parler des cours de codes, des moniteurs, ainsi que de la rapidité pour l’obtention d’une place d’examen.
  • Le taux de réussite d’une auto-école est disponible en préfecture au service circulation, il suffit d’avoir le numéro d’agrément de l’agence qui figure sur tous les documents (contrat, prospectus, etc.) pour l’obtenir. La moyenne nationale est de 55 % de réussite au premier passage.
  • Les indices de qualité pour les auto-écoles comme la charte qualité des écoles de conduite (obligatoire pour toute auto-école proposant le permis à un euro par jour). La liste est disponible en préfecture. Il existe aussi le label « qualicert ». Aucune liste n’est encore disponible, mais la labellisation est systématiquement mise en avant par l’agence sur la devanture.

Et si je change d'auto-école ?

Pour diverses raisons (faillite, problèmes relationnels, délai d’attente, etc.), on peut avoir envie ou besoin de changer d’auto-école. Plusieurs étapes sont à suivre :

  • Récupérer le dossier d’inscription CERFA (ou dossier 2) : il appartient à l’élève, de ce fait l’auto-école ne peut pas le faire payer. Mais attention aux clauses du contrat, elles peuvent faire mention de frais de désarchivage (environ 20 €). Il est possible de récupérer aussi le livret d’apprentissage pour aider le nouveau formateur.
  • Effectuer une évaluation dans une nouvelle auto-école : elle permet d’estimer le nombre d’heures restantes. Libre à l’élève d’accepter ou non. Sachez que certaines auto-écoles la facturent après l’inscription.

Le changement d’auto-école est déconseillé car il entraîne des coûts supplémentaires comme des frais de transfert (environ 200 €), et surtout la perte des heures non effectuées dans le forfait.

Tous les guides assurances
Réduisez vos factures grâce à nos conseils services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.