Cambriolage : comment bien choisir son assurance ?

Marie Caillet - publié le 03/07/2020 à 14:30

L'été approche : c'est le moment de préparer vos vacances et de partir... en sécurisant bien votre foyer. Voici toutes les informations qui vous seront nécessaires et vous permettront de vous assurer contre le cambriolage durant votre absence.

Choisir votre assurance contre le cambriolage

Comme toute assurance, avant de souscrire à un contrat habitation contre le cambriolage, vous devez prendre non seulement le temps de faire le tour des compagnies d’assurance, de comparer les devis mais surtout de vérifier les limites et conditions de remboursement en cas de cambriolage.

Avant de vous engager auprès d’un assureur, prenez le temps de lire les conditions générales de votre contrat, notamment les points suivants :

  • Les conditions demandées par votre assurance pour prétendre à un remboursement si vous possédez un garage ou un abri de jardin : le garage est-il sécurisé ? Si oui, par quels systèmes ? Alarme ? Verrou ?
  • Les limites de remboursement des objets dérobés en cas de cambriolage : sachez que le plafond proposé par votre assureur doit pouvoir couvrir le coût de vos objets de valeur.
  • Les limites de remboursement de vos objets de valeur (bijoux, objets d’art, objets de valeur, tableau de collection, etc.) : demandez une extension de la liste et une augmentation du plafond de remboursement. Pourquoi ? Tout simplement parce que le plafond de remboursement des objets de valeurs est souvent limité par les assureurs : ils ne prennent pas toujours tout en charge en cas de vols ou cambriolage.
  • Les remboursements prendront-ils en charge des objets en location ?

En clair, renseignez-vous le plus précisément possible ! Pensez également à assurer vos appareils informatiques et high-tech.

Les événements pris en compte par l'assurance vol de votre habitation

Si vous vous montrez extrêmement prudent quant aux clauses de votre contrat sur les limites et plafonds de remboursement, vous devez également l’être pour ce qui est des éléments pris en compte par votre assurance en cas d’indemnisation. Généralement, les assurances prennent en compte :

  • Les dégradations commises par effraction ou par vandalisme : une fois que le cambriolage répond à l'une de ces conditions, les dégradations et les réparations seront remboursées par votre assurance.
  • Les vols commis suite à des menaces sur l’occupant.
  • Les vols commis avec violence.
  • Les vols commis avec escalade dans votre habitation.
  • Les vols commis avec utilisation de fausses clés.
  • Les détériorations immobilières.
  • Les vols commis par le personnel travaillant chez vous (aide-ménagère, baby-sitter, etc.) sauf s’il s’agit d’un membre de votre famille.

Il est également impératif de s’attarder sur les exclusions de garantie, car dans les conditions suivantes, vous ne pourrez prétendre à une prise en charge :

  • Si lors de votre absence, vous avez oublié de fermer une issue (porte ou fenêtre).
  • Si lors de votre déplacement, vous avez laissé les clés à la vue de tous, ou si vous avez oublié de baisser vos stores.
  • Si vous vous faites dérober des billets de banque qui n’étaient pas placés dans un coffre-fort sécurisé.

Les biens pris en charge par votre assurance

Certaines assurances exigent des assurés des garanties en fonction de leur lieu d’habitation ou du type de logement. Ainsi, si le logement se situe au rez-de-chaussée, les fenêtres doivent être protégées par un système de sécurité (grilles, stores...) ou un système de sécurité pour les portes d’entrées des maisons individuelles. Dans le cadre des indemnisations suite au cambriolage, les assurances prennent en charge et à condition de fournir des preuves des objets dérobés (photos, factures, garanties, etc.) :

  • les billets de banque ou espèces protégés dans un coffre-fort ;
  • les objets loués ;
  • les objets de valeur (bijoux, œuvres d’art, tableaux, objets de collection, mobilier ancien, tapisseries, etc.) ;
  • les objets sensibles (appareils photos, fourrures, smartphones, livres d’art, télévision, matériels informatiques, lecteur CD-DVD, etc.)

Attention, cette liste est non-exhaustive : n’hésitez pas à demander la liste précise auprès de votre assureur. Lorsque vous effectuez des achats, n’hésitez pas à les photographier, et à conserver les factures et garanties.Toutefois, si vous ne possédez plus les factures de vos objets de valeur, faites-les expertiser : vous serez protégé en cas de cambriolage.

Que faire après un cambriolage ?

Dès que vous vous rendez compte qu’un vol a été commis chez vous, prenez les dispositions nécessaires pour contacter la gendarmerie ou la police.

  • Ne touchez à rien. Laissez votre logement en l’état afin de ne pas brouiller les pistes, effacer des empreintes et autres indices. Attendez tout simplement l’arrivée de la police.
  • Faites opposition à tous vos moyens de paiement (carte bancaire et chéquiers au cas où, ils feraient partie des objets volés) afin d’empêcher leur utilisation.
  • Sécurisez les lieux pour ne pas permettre aux cambrioleurs de revenir une seconde fois.
  • Vous devez impérativement prévenir votre assureur. Le délai pour déclarer votre sinistre est de 48 heures.
  • Faites le tour de votre habitation et relevez tous les objets qui auraient éventuellement disparu. Dressez-en la liste, puis rendez-vous au commissariat pour un dépôt de plainte. N’oubliez pas de remettre également cette liste à votre assurance dans le cadre de l’élaboration de votre dossier d’indemnisation.

Maintenant, vous avez toutes les informations en main pour bien choisir votre assurance et partir en vacances en toute quiétude !

Tous les guides assurances
Réduisez vos factures grâce à nos conseils services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.