Chien et chat : peut-on se passer de l'alimentation du commerce ?

La rédaction - publié le 02/09/2019 à 14:30

Les chiens et les chats sont très souvent victimes de la « malbouffe » et développent certaines allergies ou deviennent obèses. A qui la faute ? A l'alimentation bien sûr ! Entre pâtée industrielle et nourriture maison, les propriétaires cherchent la solution idéale sur le plan nutritionnel et le plan financier.

Comment doivent se composer les menus ?

S’il est possible de se passer de l’alimentation industrielle, il faudra s’assurer que celle que vous préparez à la maison est complète et bien équilibrée.Chaque jour, la ration alimentaire de votre chien ou chat doit comporter environ 40 nutriments différents. Dit ainsi, cela peut paraître difficile et décourageant. Mais quand on aime son animal, il faut en prendre soin. Ne vous inquiétez pas ; la liste de ces nutriments sera facilement remplie si vous respectez les composants des menus alimentaires de votre animal.La ration maison doit être composée au quotidien de 5 composants dont la quantité tiendra compte des caractéristiques individuelles du chat ou du chien (adulte, malade, vif, en gestation ou en lactation, etc.).1- La viande, le poisson ou les œufs : pour les carnivores que sont les chiens et les chats, ces sources de protéines sont essentielles. Ces aliments peuvent aussi leur apporter des graisses, du phosphore et certaines vitamines.2- Huile végétale crue : l’huile de colza ou celle de soja sont à privilégier. Elles ont l’avantage d’être riches en acides gras essentiels, notamment l’acide linoléique du type oméga 6 et l’acide linolénique du type oméga 3.3- Légumes verts cuits : ils fournissent un apport non négligeable en fibres et en eau. Ils apportent également, en petite quantité, quelques vitamines et des oligo-éléments.4- Féculents : ces aliments procurent de l’énergie à l’animal.5- Complément minéral vitaminé : c’est un ensemble équilibré d’oligo-éléments (cuivre, iode, magnésium, zinc, etc.) et des vitamines A, D, E, K, plus certaines vitamines du groupe B.Le cinquième composant est un complément indispensable pour compenser les insuffisances de la ration ménagère. En effet, les quatre premiers aliments fournissent près de 50 % des nutriments nutritionnels mais ne sont pas assez riches en calcium, en vitamines et en oligo-éléments. Par conséquent, le complément minéral vitaminé vient équilibrer la ration ménagère et prévient les carences pouvant entrainer à long terme, des problèmes de santé chez les animaux.

Chien ou chat : à chacun sa ration !

La composition du menu de votre compagnon à quatre pattes diffère selon qu’il s’agisse d’un chien ou d’un chat.

  • Pour le chat, la viande ou le poisson doit représenter 80 % de la nourriture, les légumes 10 % et les céréales 10 %, sans oublier le complément minéral vitaminé. Il est possible de fractionner la ration pour la journée en 4 repas.
  • En ce qui concerne le chien, généralement il faut compter 1/3 de viande, 1/3 de légumes et 1/3 de céréales. Cependant, la viande, le poisson ou la volaille quand ils sont crus préservent au mieux les nutriments qu’ils contiennent.

Normalement, un chien adulte peut être nourri une fois par jour. Toutefois, il est possible de diviser la ration journalière en 2 ou 3 repas, selon le type d’animal et son état de santé.A noter : avant tout changement de nourriture, pensez à demander conseils auprès de votre vétérinaire. La santé de votre carnivore a des indicateurs qui doivent déclencher l’alerte d’une carence : d’abord, prêtez attention à la texture, la couleur et l’odeur des selles. Ensuite, la brillance et la texture des poils, l’allure et la vitalité de l’animal (en fonction du type, de la race et du mode de vie) sont des indicateurs de santé à ne pas négliger, lorsque l’on change d’alimentation.

Est-ce moins cher ?

Pour avoir un animal en bonne santé, il faut y mettre le prix. Alimentation du commerce ou maison, quelle différence en termes de prix ?En magasin, il faut distinguer les aliments secs (croquettes) des aliments humides.Une comparaison des prix donne les indications suivantes :

  • Aliment sec(croquettes) : prix entre 2 et 34 euros le kilo.
  • Aliment humide (boîte-pochons) : prix entre 2 et 12 euros le kilo.
  • Ration ménagère (tout inclus) : prix entre 4 et 7 euros le kilo.

Il en ressort que l’alimentation faite maison n’est pas plus chère que celle industrielle, mais demande bien plus d’organisation et de temps pour la préparation.

Où trouver des recettes ?

Des recettes variées et équilibrées sont proposées sur Internet. Ces recettes sont fournies en fonction des caractéristiques de votre animal. Cependant, analysez bien le service qui vous est proposé, car les recettes des rations ménagères sont payantes sur certains sites Internet. En outre, votre vétérinaire peut également vous proposer des recettes maison,... même s’il aurait sans doute préféré vous vendre des aliments industriels.

  • Retrouvez des recettes pour chiens sur Wamiz .
  • Retrouvez des recettes pour chat sur Wamiz ou sur Chat-et-cie.

L’alimentation industrielle n’est pas forcément à incriminer. Il convient de demander conseil à son vétérinaire et d’adopter une alimentation mixte par exemple.Cependant, lorsque vous optez pour la ration ménagère, vous devez contrôler et respecter l’équilibre sanitaire de votre animal de compagnie. Ainsi, vous le mettrez à l’abri des excès et des carences.

Tous les guides assurances
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.