Comment bien négocier avec son assureur ?

La rédaction - publié le 18/02/2020 à 10:45

L'assurance est censée nous protéger en cas d'aléas. Cette garantie a souvent un coût plus ou moins onéreux en fonction du contrat et du niveau de protection proposés. Voici nos astuces pour négocier votre police d'assurance au meilleur prix.

Demandez un devis et faites jouer la concurrence

Avant de souscrire à n'importe quelle assurance, demandez un devis auprès des différentes compagnies. Pour cela, vous pouvez faire une simulation en ligne ou recourir au service d'un courtier en assurances. Une fois que vous avez en main un devis correspondant au type de garanties que vous souhaitez souscrire, vous pouvez faire jouer la concurrence.

Rendez-vous auprès de différentes compagnies d'assurance pour leur montrer le devis que vous avez obtenu ailleurs. La plupart des assureurs que vous contacterez consentiront à améliorer l'offre qu'ils vous proposent dans le but de vous inclure dans leur portefeuille client. Si vous présentez un devis moins cher à votre assureur actuel, il acceptera probablement de faire un geste commercial pour que vous ne soyez pas tenté d'aller à la concurrence.

Comparez les différentes offres

Après avoir obtenu un devis et des propositions d'ajustements de la part des compagnies d'assurance, vous êtes libre de choisir le contrat qui vous semble le plus avantageux. Pour cela, comparez les offres en détail, en tenant compte non seulement du montant de la prime, mais également des différents frais d'assurance liée à cette prime et qui peuvent l'alourdir.

Voyez également si le niveau de protection proposé par les différents contrats est équivalent. Regardez de près le délai et le montant de la franchise. Ceux-ci varient souvent d'un contrat à un autre et peuvent parfois atténuer l'intérêt effectif d'un contrat à priori alléchant.

Renégociez vos contrats au bon moment

Si vous souhaitez obtenir une remise sur votre contrat d'assurance, il est important d'entamer les négociations au bon moment. D'une manière générale, le meilleur moment pour négocier vos polices d'assurance se situe à la date d'anniversaire de vos contrats. À cette période, faites des prospections pour mieux connaître les offres que propose la concurrence. Présentez-les ensuite à votre assureur qui, pour vous garder dans sa compagnie, pourra réévaluer le montant de vos primes d'assurance ainsi que le niveau de garanties qu'il propose.

Si vous souscrivez à un nouveau contrat d'assurance auprès du même assureur, vous pouvez aussi profiter de ce moment pour renégocier vos différents contrats d'assurance. Vous pouvez jouer la carte de la fidélité et demander à votre assureur d'effectuer un geste commercial en votre faveur, étant donné que vous avez déjà ouvert un contrat de mutuelle santé et une assurance maladie auprès de sa compagnie. La plupart du temps, les sociétés d'assurance récompensent cette fidélité en appliquant quelques réductions sur les frais liés à votre contrat d'assurance.

Les différentes assurances négociables

La plupart des contrats d'assurance allant de l'assurance automobile à l'assurance emprunteur, en passant par l'assurance habitation, la mutuelle santé et l'assurance vie sont négociables. Par conséquent, si votre voiture n'est plus aussi bien cotée qu'au moment de l'achat, vous pouvez demander à ce que votre prime d'assurance soit révisée à la baisse.

De même, si vous estimez que vous ne courrez plus les mêmes dangers, vous pouvez demander à votre assureur de revoir votre contrat pour supprimer les garanties supplémentaires qui deviennent désormais inutiles et qui alourdissent inutilement le montant de vos primes d'assurance. De même, si vous avez mis en place un système de sécurité et de télésurveillance à votre domicile, vous pouvez demander à ce que la franchise soit éliminée en cas de sinistre, par exemple.

Tous les guides assurances
Réduisez vos factures grâce à nos conseils services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.