Que faire en cas de vol ou incendie de son véhicule ?

Alexis Guiot - publié le 02/10/2019 à 18:00

Vous souhaitez protéger votre véhicule face aux risques de vol ou d’incendie ? Pour cela, sachez que vous devez souscrire à des garanties spécifiques. Selon le modèle de voiture et le lieu d'habitation, les risques sont plus ou moins importants. Pour être pleinement protégé face à ces risques, il est donc important de souscrire aux garanties les plus adéquates pour bénéficier d’une bonne indemnisation malgré tout. Afin de mieux comprendre comment ces garanties s’appliquent, nous faisons le point ici sur les situations couvertes et les niveaux de remboursement. 
 

Qu’est-ce que la garantie vol ?

Le vol de votre véhicule est un risque qui concerne tous les propriétaires d’une voiture. Il faut savoir que la couverture contre le vol n’est pas présente dans tous les contrats d’assurance auto. Pour bénéficier de cette protection, il est important de bien choisir les garanties de son contrat et de suivre les différentes démarches pour obtenir le remboursement de votre véhicule. Selon votre modèle de voiture ou votre lieu d’habitation, le risque de vol peut être plus important et nécessite donc de souscrire à cette garantie spécifique. Pour connaître les cas dans lesquels cette garantie s’applique, une liste de situations a été établie : 

  • Vol suite à une effraction : situation lorsque le véhicule a disparu de manière inexpliquée ou s’il est retrouvé avec des dégradations.
  • Tentative de vol par effraction : cette situation se différencie de l’acte de vandalisme par différentes marques relatives à une tentative de vol (forcement de serrure ou du système de démarrage, détérioration du système d’alarme, bris de glace). 
  • Détournement du véhicule : escroquerie ou abus de confiance lorsqu’un véhicule a été prêté mais non rendu.
  • Vol par agression : situation de car-jacking où le conducteur est agressé ou menacé.
     

Les démarches à suivre en cas de vol du véhicule

Déclaration de vol

Dans un premier temps, il convient de faire une déclaration de vol auprès des forces de l’ordre. En déposant plainte auprès du poste de police le plus proche, les forces de l’ordre disposeront ainsi des informations nécessaires pour signaler le vol de votre véhicule : marque, immatriculation, couleur… L’inscription au fichier des véhicules volés est une étape nécessaire et peut parfois permettre de retrouver votre voiture. Le récépissé de dépôt de plainte est un document essentiel pour vous dédouaner de toute responsabilité en cas de sinistre causé avec votre véhicule. 

Information de l’assureur

Vous disposez d’un délai de deux jours ouvrés pour déclarer le vol de votre véhicule à votre assureur. Ce délai court s’explique par les différents dommages qui peuvent être causés avec votre véhicule. En cas de non-respect de ce délai, l’assureur est en droit de réduire voire de refuser votre indemnisation. Après avoir informé votre assureur du vol de votre véhicule, vous devez établir un dossier de demande d’indemnisation, à envoyer dans les plus brefs délais. Ce dossier doit contenir plusieurs éléments : récépissé de dépôt de plainte, certificat d’immatriculation, contrôle technique, facture d’achat d’un système anti-vol… 
 

Quelle indemnisation en cas de vol ?

Le montant et les conditions d’indemnisation suite au vol du véhicule de l’assuré vont dépendre des situations : 

  • Le véhicule n’est pas retrouvé : l’indemnisation de l’assuré est faite après un délai fixé généralement à trente jours.
  • Le véhicule est retrouvé avant trente jours : dans cette situation, l’assuré doit récupérer son véhicule. Néanmoins, la garantie vol oblige la compagnie à indemniser l’assuré au moins pour les dégradations subies par le véhicule.
  • Le véhicule est retrouvé après trente jours : après ce délai, l’indemnité a déjà été versée. Dans cette situation, l’assuré a le choix de récupérer son véhicule et donc de rendre l’indemnisation perçue ou de renoncer à son ancien véhicule si l’indemnité a déjà été utilisée pour l’achat d’une nouvelle voiture. 
     

Qu’est-ce que la garantie incendie ?

En plus du risque de vol, votre véhicule est exposé au risque d’incendie, qu’il soit accidentel ou volontaire. Pour bénéficier d’une indemnisation dans le cas où votre véhicule est incendié, il est nécessaire de souscrire à une garantie complémentaire dans votre contrat d’assurance auto. Cette garantie va vous permettre d’être indemnisé pour remplacer votre véhicule s’il est entièrement détruit ou pour couvrir les réparations si le véhicule est réparable. Cette garantie s’applique pour différents incendies : 

  • Origine accidentelle : court-circuit électrique, dysfonctionnement, évènement météorologique (foudre)
  • Origine malveillante : acte de vandalisme ou attentat

 

La garantie incendie n’est donc pas effective en cas d’incendie volontaire par l’assuré ou en cas de négligence (cigarette, mauvais entretien…).
 

Comment être indemnisé en cas d’incendie de son véhicule ?

Comme pour un vol de véhicule, il est nécessaire de déclarer l’incendie de son véhicule auprès des forces de l’ordre. Suite à votre dépôt de plainte, vous devez rapidement contacter votre assureur, au maximum dans les 5 jours ouvrés à la suite du sinistre. Après avoir informé votre compagnie d’assurance de l’incendie de votre véhicule, vous devrez réunir toutes les pièces nécessaires pour votre dossier de demande d’indemnisation à transmettre à votre assureur par courrier recommandé avec accusé de réception. Afin de répondre à la demande d’indemnisation, l’assureur va mandater un expert pour évaluer les conditions de survenue du sinistre et établir un rapport pour déterminer le montant à rembourser. 
 

Quel contrat choisir pour protéger votre véhicule ?

Être propriétaire de son véhicule implique certains risques qu’il convient de couvrir. Autant sur la route que lorsque votre voiture est stationnée, il est important de couvrir toutes les situations et d’anticiper tous les éventuels dommages. Pour bénéficier d’un bon remboursement en cas de sinistre, il est important d’avoir souscrit à de solides garanties dans votre contrat d’assurance auto. En fonction des conditions de votre contrat, les modalités et montants d’indemnisation pourront varier.

Dans le cas où vous n’avez pas souscrit aux protections en cas de vol ou d’incendie de votre véhicule, sachez que vous pouvez bénéficier d’une certaine indemnisation par votre assureur ou bien en recourant aux dispositifs d’Etat (Commission d’Indemnisation des Victimes d’Infraction). Pour profiter d’une indemnisation de qualité suite à la dégradation ou au vol de votre véhicule, la meilleure solution reste de souscrire à une bonne assurance auto. Selon votre situation, le modèle de votre voiture et votre budget, vous pourrez comparer les différentes offres du marché et choisir la meilleure couverture pour être serein au quotidien. 
 

Tous les guides assurances
Réduisez vos factures grâce à nos conseils services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.