Comment soigner son animal à moindre frais ?

La rédaction - publié le 02/09/2019 à 14:30

Aussi importante que l'alimentation ou l'hygiène de vie, la santé de votre compagnon peut vite coûter cher. Solutions radines pour conjuguer qualité des soins et petit budget.

Faire confiance aux futurs vétérinaires

Qu’il s’agisse d’esthétique ou de santé, faire appel à des apprentis permet sérieusement de réduire les frais. Les animaux de compagnie sont aussi concernés par cette combine. Pour permettre à leurs élèves de s’exercer, les écoles de vétérinaires accueillent des patients à poils, à plumes ou à écailles. Sous la surveillance de formateurs confirmés, les élèves exécutent tous les soins, des plus basiques aux plus avancés.Les + : entre ? 50 % et - 70 % sur la facture et une capacité à prendre en charge la quasi-totalité des animaux de compagnie (des plus communs aux plus exotiques).Les - : les convocations sont souvent longues à obtenir et il faut être très flexible sur les horaires pour espérer obtenir un rendez-vous. Une fois sur place, il faut encore une fois être patient et attendre sagement son tour. Malheureusement, il n’existe que 4 écoles en France (Lyon, Maisons-Alfort, Nantes, Toulouse).PUBLICITÉinRead invented by Teads

La SPA : une aide pour les petits revenus

La Société Protectrice des Animaux dispose de 12 dispensaires repartis à travers toute la France. Ils ont pour vocation d’apporter un soutien aux maîtres ayant de faibles ressources. Le maître doit justifier de sa situation (un avis d’imposition, RMI, etc.), le prix des prestations sera calculé en fonction.Le + : une opportunité pour les personnes démunies d’apporter les soins nécessaires à leur compagnon.Le - : uniquement pratiqués sur des animaux identifiés par une puce ou un tatouage, les soins se limitent souvent à la vaccination, l’immatriculation ou la stérilisation.

Fondation et association à la rescousse

Le manque d’argent ne doit pas obliger un maître à laisser son animal souffrir. Et pour aider les personnes démunies, des initiatives privées existent : Fondation Assistance aux Animaux : maisons de retraite, dispensaires, centres d’accueil, il est possible de venir y faire soigner son compagnon. Radiographies, vaccins ou actes chirurgicaux sont prodigués sur rendez-vous, en contrepartie du remboursement des frais : une alternative permettant d’économiser presque 70 %.Vétérinaires pour tous : cette association propose, sous condition de ressources, de prendre en charge votre chien ou chat en cas d’urgence.Mais pour affronter au mieux les dépenses de santé de votre compagnon, vous pouvez souscrire une assurance santé. La prévoyance permet toujours de limiter l’impact sur votre budget d’un passage chez le vétérinaire en cas de pépin !

Tous les guides assurances
Réduisez vos factures grâce à nos conseils services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.