Comprendre la franchise de mon assurance habitation

La rédaction - publié le 02/09/2019 à 14:30

Votre logement a subi un sinistre qui ouvre droit à indemnisation ? Dans la plupart des cas, le montant total auquel vous pouvez prétendre sera amputé d'une petite somme appelée la « franchise ». Mieux vaut bien connaître ce mécanisme pour éviter les mauvaises surprises !

Qu'est-ce qu'une franchise en assurance habitation ?

Comme pour toutes les autres formules d’assurance, la « franchise » de votre assurance habitation désigne une somme d’argent, désignée selon les cas par un montant forfaitaire ou un pourcentage, qui reste à votre charge en cas de sinistre.

Par exemple : en cas de sinistre estimé à 1 500 €, une franchise de 250 € implique que votre assureur ne vous remboursera au maximum que 1 250 €.Le montant de la franchise doit évidemment être précisément défini par le contrat et constitue souvent l’un des éléments que l’assuré va examiner scrupuleusement avant de signer.

Beaucoup de contrats d’assurance habitation attribuent par ailleurs un montant spécifique de franchise pour chaque type de garantie, par exemple 250 € en cas d’inondation ou 500 € en cas d’incendie.

Du point de vue de l’assureur, la franchise réduit bien sûr la somme à débourser en cas de sinistre mais lui évite aussi et surtout d’avoir à gérer une importante quantité de petits dossiers pour des remboursements d’une poignée d’euros. En contrepartie, la cotisation à payer par l’assuré est moins importante que si la franchise n’existait pas.Comparer tous les tarifs de l’assurance habitation

Assurance habitation : différentes franchises et leurs modes de calcul

En matière d’assurance habitation, la franchise la plus courante est dite franchise « absolue ». Elle s’applique comme indiqué ci-dessus, c’est-à-dire que le montant effectivement remboursé est la différence entre le montant du sinistre et celui de la franchise.Toutefois quelques rares contrats lui préfèrent une franchise « relative » : dans ce système, le remboursement du sinistre est total (sans franchise) dès lors que le montant de l’indemnisation dépasse celui de la franchise.

En cas de sinistre de 1 500 € avec une franchise relative de 250 €, le montant remboursé sera donc bien de 1 500 €.On distingue enfin les franchises « forfaitaires », définies par une somme précise, et les franchises « proportionnelles », définies par un pourcentage. Ce pourcentage est cependant encadré le plus souvent par un seuil et un plafond : une garantie incendie, par exemple, pourra être associée à une franchise de 15 % avec un minimum incompressible de 100 € et un maximum de 500 €. Ce système est avantageux dans certains cas, puisqu’il permet d’offrir un remboursement plus correct pour un sinistre de faible importance.

Bon à savoir : dans le domaine de l’assurance habitation, aucune franchise à craindre si vous êtes victime d’un tiers, par exemple si un morceau du balcon de l’étage supérieur s’écroule sur le vôtre. Dans ce cas, la responsabilité civile du voisin vous remboursera en intégralité. Si aucun responsable n’est identifié, ou si votre comportement vous rend en partie responsable du sinistre, la franchise s’appliquera de plein droit. Dans ce dernier cas, attendez-vous même à des pénalités supplémentaires ou à une exclusion de garantie !

Assurance habitation sans franchise : bonne idée ?

Quelques assureurs n’hésitent pas à faire la promotion de leurs contrats d’assurance habitation « sans franchise ». Cette protection absolue peut sembler séduisante puisqu’elle vous évitera de débourser de votre poche le moindre centime en cas de sinistre.Soyez toutefois conscient(e) que ce privilège se paie le plus souvent au prix fort et que vous ne serez pas forcément gagnant(e). Par ailleurs, si vous comptez effectivement profiter de cette absence de franchise pour vous faire rembourser régulièrement plusieurs petits sinistres, l’assureur sera enclin à revaloriser encore davantage le montant de votre prime.

En disposant d’une épargne de précaution minimale à titre personnel, vous pourrez aisément vous passer de ces formules.Il est normal et courant qu’une assurance habitation soit assortie d’une franchise générale ou par type de garantie. Veillez simplement à ce que son montant reste raisonnable, et à défaut n’hésitez pas à rechercher un contrat plus protecteur, pourquoi pas du côté des assurances en ligne !Comparer tous les tarifs de l’assurance habitation

Tous les guides assurances
Réduisez vos factures grâce à nos conseils services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.