Quelle formule de conduite accompagnée choisir ?

Marie Caillet - publié le 10/07/2020 à 14:30

Avec la conduite accompagnée, il est possible d’obtenir son permis plus facilement. Il existe plusieurs déclinaisons de la conduite accompagnée selon le but recherché. Voici les points essentiels à retenir pour faire le bon choix.

Les différentes formules de conduite accompagnée

La conduite accompagnée permet aux futurs conducteurs d’acquérir plus d’expérience sur la route avant de passer l’épreuve du permis de conduire. Il existe 3 formules de conduite accompagnée .

  • L’Apprentissage Anticipé de la Conduite (AAC) pour les jeunes de 15 ans. Pour y accéder, l’apprenti conducteur doit avoir suivi une formation initiale dans un établissement d’enseignement de la conduite. Au cours de l’AAC, l’apprenti doit parcourir 3000 km durant une période de 1 à 3 ans en présence d’un accompagnateur. La possession d’un permis de conduire depuis 5 ans sans interruption est requise chez l’accompagnateur. L’apprenti doit également assister à 3 rendez-vous pédagogiques au cours de sa formation.
  • La conduite supervisée pour les personnes âgées de 18 ans au minimum. Cette formation s’adresse aux personnes souhaitant acquérir une expérience en conduite après leur formation initiale ou après un échec à l’épreuve du permis de conduire. Les apprentis doivent remplir un quota de 1000 km pendant une période de 3 mois s’ils choisissent la conduite accompagnée.
  • La conduite encadrée, destinée aux personnes âgées entre 16 et 18 ans qui suivent une formation professionnelle pour les métiers de la route. Ces personnes doivent préalablement avoir réussi l’examen du permis de conduire de catégorie B. Elles pourront conduire avec un accompagnateur de leur choix dans le cadre de leur formation professionnelle jusqu’à la délivrance de leur permis de conduire à 18 ans.

Conduite accompagnée : comment bien choisir sa formule ?

Pour sélectionner une formule, il importe de bien connaître son profil de conducteur. 

  • L’AAC permet aux apprentis d’avoir une bonne expérience de la route avant l’obtention du permis de conduire. Il est destiné aux jeunes de 15 ans et plus souhaitant préparer en avance leur formule de permis de conduire.
  • La conduite supervisée s’adresse, quant à elle, aux personnes qui désirent passer leur permis de conduire sans encombre. Elle leur offre une formation supplémentaire à celle reçue au cours des 20 heures de leçon de conduite. Il est ainsi plus facile aux personnes ayant suivi la formation de conduite supervisée de passer leur permis de conduire par la suite. Elle est vivement recommandée pour les candidats qui ont échoué à l’épreuve du permis de conduire la première fois. Grâce à cette solution, ces personnes n’auront pas à reprendre une formation dans une auto-école et pourront avoir plus confiance en elles à l’examen suivant.
  • La conduite encadrée est spécifique aux personnes préparant un diplôme professionnel pour les métiers de la route. Cette forme de conduite accompagnée est nécessaire pour acquérir une expérience dans la conduite et ainsi obtenir plus facilement leur permis de conduire lorsqu’ils auront l’âge requis.

La conduite accompagnée offre de nombreux avantages aux apprentis. En plus d’augmenter les chances de réussite à l’examen du permis de conduire, elle permet de payer son permis moins cher : un élève ayant fait de la conduite accompagnée aura plus d'expérience, et donc besoin de moins d'heures de conduite. Par ailleurs, la période de permis probatoire est réduite à 2 ans au lieu de 3 pour ceux qui ont fait de la conduite accompagnée.

Tous les guides assurances
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.