Comment assurer une voiture sans permis ?

Mustapha Azzouz - publié le 20/10/2020 à 15:00

Compacte, facile à conduire et affichant une consommation de carburant bien moindre qu’une voiture classique, la voiture sans permis a le vent en poupe ! Mais comment assurer une voiture sans permis ? Voici tout ce que vous devez savoir pour être en conformité avec la loi et protéger votre « voiturette » en cas d’accident ou de dégradations.

Les différentes formules d’assurance pour une voiture sans permis

Selon l’article L.211-1 du Code des assurances, assurer une voiture sans permis est obligatoire puisqu’il s’agit d’un véhicule terrestre à moteur. Si vous envisagez d’acheter une voiture sans permis, vous devez donc au moins posséder une assurance de responsabilité civile. Si vous êtes contrôlé au volant d’une voiturette sans assurance, vous écoperez d’une amende de 750 € qui peut être majorée jusqu’à 3 750 €. Pour assurer une voiture sans permis, vous aurez le choix entre différentes formules.

L’assurance au tiers 

C’est l’assurance de base pour tout véhicule. Elle permet de couvrir les frais des dommages que vous pourriez causer à un tiers. Cela comprend également un éventuel passager. Dans le cas d’un accident que vous n’auriez pas causé, vos frais seraient pris en charge par l’assurance du conducteur fautif. En revanche, si vous êtes responsable de l’incident, les dommages que vous aurez subis resteront à votre charge. En cas de vol, si votre véhicule est abîmé, c’est à nouveau l’assurance qui prendra les frais en charge.

L’assurance au tiers étendu

Cette formule est à mi-chemin entre la couverture minimale et les garanties d’un contrat tous risques. Généralement, elle permet d’être également couvert contre les dégâts causés par une catastrophe naturelle, les incendies, le vol et le bris de glace.

L’assurance tous risques

C’est le seul type d’assurance qui vous permettra d’être couvert même si vous êtes à l’origine du sinistre. Cette couverture concerne aussi bien les dommages matériels que corporels, et reprend les garanties d’une assurance au tiers étendu.

Selon les contrats, les assurances au tiers étendu ou tous risques pourront vous offrir des garanties supplémentaires qui peuvent se montrer particulièrement intéressantes comme :

  • Une protection contre les dommages collision ;
  • La garantie tempête ;
  • La garantie catastrophe technologique ;
  • La garantie des biens transportés ;
  • L’assistance dépannage ;
  • Une protection juridique.

Pour assurer une voiture sans permis, vous devrez prendre en compte les risques auxquels vous êtes le plus exposé, le prix d’achat de votre véhicule et son ancienneté. Pour un véhicule neuf, préférez une assurance tous risques. Elle parera à toute éventualité, que vous soyez victime d’un vol ou causiez une collision. Vous obtiendrez un remboursement bienvenu alors que vous n’avez peut-être même pas fini de rembourser votre crédit auto.

Si votre véhicule a entre 4 et 8 ans, vous pouvez passer à une assurance au tiers étendu. Si elle propose une option bris de glace ou une garantie contre le vol, c’est mieux. Enfin, passé 8 ans, si vous n’utilisez votre véhicule que dans des zones à faible circulation, que la valeur Argus de votre véhicule a fortement chuté par rapport au prix d’achat et que vous avez un garage fermé, l’assurance au tiers peut suffire.

Bon à savoir : juridiquement, une voiture sans permis, c’est quoi ?

Selon l’article R431-4 du Code de la route, la voiture sans permis est classée dans la catégorie des quadricycles légers à moteur. Sa vitesse maximale est limitée à 45 km/h et son moteur ne peut afficher une cylindrée supérieure à 50 cm³. Le poids à vide de la voiture sans permis ne peut dépasser les 350 kg et elle ne contient que 2 places.

Quelles obligations pour le conducteur d’une voiture sans permis ?

Le permis B n’est pas obligatoire pour conduire et assurer une voiture sans permis, mais il y a d’autres règles à suivre quand on possède une voiturette.

La carte grise de votre voiture sans permis

Si assurer une voiture sans permis est obligatoire, il est également impératif qu’elle dispose d’une carte grise. Les démarches sont les mêmes que pour un véhicule classique. Le coût de la carte grise d’une voiturette dépendra de votre région de résidence. Il vous faudra ensuite obligatoirement installer une plaque d’immatriculation à l’arrière. La plaque minéralogique avant est facultative. Bonne nouvelle cependant : contrairement à une voiture classique, le contrôle technique n’est pas obligatoire.

L’âge de votre voiture sans permis

Vous l’ignorez peut-être, mais il est possible de prendre le volant d’une voiture sans permis dès l’âge de 14 ans. Il faudra en revanche avoir obtenu le permis AM (Apprenti Motard). Ce dernier vous autorise à conduire un cyclomoteur de 50 cm³ maximum et donc une voiture sans permis. Sa validité est de 15 ans et s’étend à tous les pays de l’Union européenne. Les personnes ayant obtenu le BSR (Brevet de Sécurité Routière) avant le 19 janvier 2013 sont également autorisées à conduire une voiturette en France.

La transparence auprès de votre assureur

Pour assurer une voiture sans permis, vous devrez faire une déclaration de vos antécédents pour que votre compagnie puisse calculer les risques et votre prime. Si vous décidez de passer à la voiture sans permis suite à une suspension, vous en avez tout à fait le droit. En revanche, si le juge a prononcé une interdiction totale de conduire, vous ne pourrez pas utiliser une voiturette.

Bon à savoir : conduire une voiture sans permis à 14 ans, c’est possible, mais…

Dans les textes, il est possible de conduire une voiture sans permis dès 14 ans. Dans les faits, cela est un peu plus compliqué. En effet, de nombreux assureurs refusent de s’engager sur la couverture d’un véhicule avec un si jeune conducteur. Ces décisions sont bien souvent prises au cas par cas selon le conseiller en assurance et l’agence.

Quel budget pour assurer une voiture sans permis ?

Comme pour un véhicule classique, le budget pour assurer une voiture sans permis variera en fonction des garanties proposées par votre contrat. Le profil du conducteur est également pris en compte pour estimer le coût de cette assurance auto.

Pour une assurance au tiers, comptez entre 20 et 55 €/mois. Un contrat au tiers étendu vous coûtera entre 30 et 62 €/mois. Enfin, pour une couverture tous risques, les frais s’élèveront à un montant compris entre 42 et 70 € mensuels.

Au tiers, au tiers étendu ou tous risques : assurer une voiture sans permis est obligatoire. S’il peut être tentant d’opter pour la couverture minimale et donc le montant le moins élevé, réfléchissez-y à deux fois. Évaluez les risques encourus et prenez en compte la valeur de votre voiture sans permis afin de trouver la formule qui vous convient le mieux.

Tous les guides assurances
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.