Déménagement : faut-il s'assurer ?

La rédaction - publié le 04/09/2019 à 14:30

Un déménagement s’avère toujours une opération délicate. Confier ses objets et affaires de valeur vénale ou sentimentale à une société spécialisée ne met pas toujours à l’abri d’un sinistre. Parce qu’il est inhérent aux opérations de manutention et de transport, le risque doit être pris en compte. Une bonne assurance déménagement s’avère dans tous les cas indispensable.

Déménagement : une opération à risque

Petit ou gros, proche ou lointain, un déménagement reste une opération compliquée dans toutes ses phases. Qu’il s’agisse de remplir les cartons, de démonter les meubles, de les acheminer vers le camion, de les transporter et de remettre tout en place à la nouvelle adresse, les occasions de casse, de vol, de retard voire de perte ne manquent pas. Un risque qui concerne tous les objets et affaires, quelle que soit leur valeur. Cette dernière peut être d’ailleurs vénale et parfois élevée, ou sentimentale et très forte.

La déclaration de valeur : un niveau d'assurance de base automatique

Face à cela, la loi confère aux déménageurs professionnels l’obligation de livrer tous les éléments qui leur sont confiés dans le même état que celui qui était le leur à la prise en charge. Cette obligation permet au client ayant subi un préjudice de se retourner vers la société de déménagement incriminée pour réclamer une indemnisation. Cette dernière se base sur un document essentiel et obligatoirement établi au moment de la prise en charge : la déclaration de valeur. Cette estimation de la valeur de vos biens rend la société de déménagement responsable de ces derniers et fixe les conditions de dédommagement d’éventuels préjudices. Ceux-ci seront pris en charge par la compagnie d’assurances du déménageur. Cette assurance contractuelle obligatoire couvre tous les dommages du fait de ce dernier. Ce principe exclut donc tous les préjudices relevant d’un défaut d’emballage du client, des cas de force majeure (accident, vol du camion, agression...) et des effets de la vétusté.

L’assurance déménagement : un niveau d’assurance complémentaire recommandé

Face aux risques non négligeables de préjudices non pris en charge par la déclaration de valeur. il est vivement recommandé de contracter une assurance déménagement spécifique. Elle va compléter la déclaration de valeur : tous les risques inhérents au déménagement sont couverts et vous aborderez votre déménagement avec beaucoup plus de sérénité.Bon à savoir :Il est tout à fait possible et même vivement conseillé de souscrire une assurance déménagement lorsque vous effectuez vous-même votre déménagement.

Où souscrire une assurance déménagement ?

De nombreuses assurances multirisque habitation comportent un volet consacré au déménagement. Lorsque vous en avez fixé la date, consultez votre contrat d’assurance multirisque habitation et si c’est le cas, informez votre compagnie d’assurances par lettre recommandée avec accusé de réception (LRAR) de la date de l’opération et précisez votre nouvelle adresse. Si malheureusement vous n’êtes pas couvert, souscrivez une assurance temporaire. Comme toujours, faites jouer la concurrence et lisez bien toutes les clauses du contrat. Deux points sont tout particulièrement importants à vérifier :

  • La franchise, qui doit le plus souvent ne pas exister ou pour le moins ne pas excéder 500 € ;
  • Les modalités de calcul de l’indemnisation, et notamment les coefficients de vétusté appliqués.

L’assurance déménagement s’avère une précaution peu onéreuse (entre 0,4 et 0,8 % du montant global de la déclaration de valeur. mais néanmoins très utile en cas de préjudice. Un complément d’assurance qui fait la différence en termes de prise en charge et qui vous évite une perte sèche lorsque le préjudice subi échappe à la couverture de base obligatoire !

Tous les guides assurances
Réduisez vos factures grâce à nos conseils services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.