Le détecteur de fumée est-il obligatoire ?

La rédaction - publié le 02/09/2019 à 14:30

Les détecteurs de fumée sont une protection très efficace contre les sinistres dus à des départs de feu. Sont-ils obligatoires dans les habitations ? De quelle manière est encadrée leur installation ? Voici quelques réponses à ces questions.

Pourquoi une alarme incendie ?

Dans un incendie, le plus meurtrier est la fumée. En France, un incendie d’habitation se déclare toutes les 2 min, ce qui équivaut à 250 000 départs de feu chaque année. Près de 800 personnes en meurent tous les ans, soit 2 décès par jour. Des chiffres éloquents. La plupart des décès surviennent la nuit, alors que les personnes se trouvant dans le logement dorment profondément : les fumées toxiques se dégagent et n’épargnent personne.Les DAAF (Détecteurs avertisseurs autonomes de fumée) sont équipés d’un capteur photo-électrique. Ce système permet, grâce au déclenchement d’un très fort signal sonore, de prévenir les occupants du dégagement de fumée dû à un départ de feu. Ainsi, ils entendent ce signal même s’ils se trouvent dans une autre pièce ou sont endormis.Bon à savoir : dans les pays où leur installation est obligatoire depuis de nombreuses années, comme aux Pays-Bas, le nombre de décès a été réduit de 50 %. Les détecteurs de fumée sont donc indispensables à la sécurité de tous !Comparer tous les tarifs de l’assurance habitation

Détecteur de fumée : obligatoire ?

Aujourd’hui, les installations électriques défectueuses sont l’une des causes les plus courantes de départs d’incendie. De même, l’inflammation d’objets à proximité d’une source de chaleur, le barbecue ou encore les cigarettes mal éteintes causent de nombreux ravages, chaque année.Pour ces raisons, la loi impose désormais l’installation d’un détecteur de fumée au 1er janvier 2016. À cette date, tous les logements devront donc disposer au minimum d’un DAF. Toutefois, il n’y aura pas de sanction envers les personnes qui n’en seront pas équipées. Cette loi a pour objet de les encourager à faire preuve de bon sens et non qu’elles soient sanctionnées.

Qui doit installer le détecteur de fumée ?

Depuis le 9 mars 2015 :

  • Si le logement a été loué avant cette date, le locataire doit installer lui-même le détecteur de fumée, mais c’est au propriétaire de le lui fournir ou de le lui rembourser.
  • A partir de cette date, le propriétaire doit acheter et installer le DAF.

En pratique, c’est à la portée de tout bricoleur, même novice : l’installation d’un détecteur de fumée est très simple et rapide. Il suffit d’insérer les piles dans l’appareil et de le fixer au plafond ou au mur.Certains appareils, encore plus pratiques, sont dotés d’un système adhésif qui évite même l’étape du perçage. Vous avez toutefois la possibilité de passer par un professionnel pour son installation.

Où placer le détecteur de fumée ?

Vous pouvez disposer votre détecteur de fumée au plafond ou aux murs, à condition qu’il se trouve suffisamment en hauteur.Pour une sécurité renforcée, placez un DAF dans toutes les pièces de votre maison, excepté le garage, la salle de bains et la cuisine, d’où peuvent se dégager des fumées qui déclenchent de fausses alertes.Évitez par ailleurs de placer votre détecteur de fumée dans un endroit humide, poussiéreux ou encore à proximité d’un appareil qui dégage de la chaleur, comme par exemple une cheminée, un poêle ou un radiateur.Comparer tous les tarifs de l’assurance habitation

DAF : l'attestation à envoyer à l'assureur

L’absence de détecteur de fumée n’a pas de conséquence sur la prise en charge d’un éventuel sinistre provoqué par un incendie. Néanmoins, votre assureur peut vous demander de fournir une attestation d’installation de l’appareil, accompagnée, le cas échéant, d’une facture d’achat.Étant donné que la présence d’un détecteur réduit sensiblement les risques de sinistre, votre assureur peut vous proposer de réduire le montant de votre prime d’assurance. Certaines compagnies ont également mis en place une offre promotionnelle pour l’installation de ces DAF. Parlez-en à votre assureur !Pour la sécurité de tous, l’installation d’un détecteur de fumée est fortement recommandée. Obligatoire à compter du 1er janvier 2016, ce dispositif peut vous sauver la vie et vous permettre de réduire le montant de votre prime d’assurance. Comparez les offres des assureurs pour le savoir !

Tous les guides assurances
Réduisez vos factures grâce à nos conseils services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.