Voiture abîmée : est-il obligatoire de réparer son véhicule dans un garage agréé ?

Alexis Guiot - publié le 02/03/2020 à 09:00

Les indemnisations en cas de sinistre par les compagnies d’assurance sont soumises à certaines conditions. Parmi elles, le fait de se rendre dans un garage agréé pour effectuer les réparations pouvait être autrefois imposé. Depuis quelques années, la loi offre aux assurés la liberté d’emmener leur voiture accidenté chez le garagiste de leur choix. Un point particulièrement important car il peut s’avérer que le fait de se rendre chez un garagiste agréé n’est pas forcément le plus avantageux. Afin de savoir quels sont les avantages et les inconvénients d’un garagiste agréé, nous revenons ici en détail sur les différents professionnels vers lesquels les assurés peuvent se tourner en cas de sinistre. 
 

Qu’entend-on par garagiste agréé ?

On parle de garagiste agréé lorsque ce professionnel est un partenaire de la compagnie d’assurance. En cas de sinistre auto de l’un de ses assurés, la compagnie d’assurance va ainsi l’orienter vers l’un de ses garagistes agréés. Ces garagistes agréés sont sélectionnés par les assureurs sur des critères d’efficacité et de réactivité notamment. Sachez que chaque assureur dispose de sa propre liste de garagistes agréés qu’elle vous communiquera dans le cas où vous êtes victime d’un sinistre ou que vous pouvez demander à consulter pour effectuer un contrôle technique. 
 

Est-il obligatoire de se rendre chez un garagiste agréé ?

Si certains assureurs conseillent fortement à leurs assurés de se rendre chez l’un de leurs garagistes agréés, il est important de garder à l’esprit que cela n’est, en aucun cas, une obligation. En effet, depuis l’entrée en vigueur de la loi Hamon en 2014, les assurés sont libres de choisir le garagiste vers lequel ils souhaitent se tourner pour effectuer leurs réparations ou bien leur contrôle technique. Afin de choisir vers quel garage il est préférable de se tourner, vous pouvez réaliser différents devis afin de comparer différents critères entre les garagistes : 

  • Prix de la prestation 
  • Délais de réparation
  • Qualité du service
  • Proximité avec votre domicile

S’il n’est pas obligatoire de se rendre chez un garagiste agréé, il est important de savoir qu’en vous rendant chez le garagiste de votre choix, vous êtes contraint de régler le montant des réparations puis d’envoyer la facture à votre assureur pour obtenir le remboursement. 
 

Pourquoi choisir un garagiste partenaire ?

L’atout majeur de se tourner vers un garagiste agréé est que vous n’avez pas à vous soucier du règlement de la facture. En effet, la facture est directement envoyée à votre assureur et vous n’avez pas les frais de réparation à avancer. En plus de vous éviter d’avancer des sommes parfois importantes, cela vous évite également les démarches administratives que vous avez à réaliser dans le cas où vous choisissez vous même votre garagiste. 

De plus, faire appel à un garagiste agréé, c’est l’assurance de confier votre véhicule à un professionnel fiable et reconnu par votre assureur. Se tourner vers un garagiste agréé pour vos réparations ou l’entretien de votre véhicule vous permet ainsi de prendre en charge facilement et rapidement votre voiture. 

Mais si faire appel à un garagiste agréé peut apparaître comme la meilleure solution, il est important de savoir que le service de celui-ci ne sera pas forcément le moins cher. Etant donné que les contrats d’assurance auto peuvent prévoir des franchises variables en fonction du montant des réparations, le reste à charge pourra donc varier selon les garagistes et n’est pas forcément le plus intéressant en vous tournant vers un garagiste agréé. Avant de choisir un garagiste agréé ou non, il convient donc de demander des devis pour comparer les tarifs appliqués pour la prestation dont vous avez besoin. 

A noter : si vous avez souscrit à une garantie assistance, sachez qu’en cas de sinistre, votre véhicule sera automatiquement emmené chez un garagiste agréé. 
 

Quelles démarches si vous ne faites pas appel à un garagiste agréé ?

Dans le cas où vous préférez faire appel à un garagiste non agréé, sachez que vous devez au préalable en informer votre assureur. Ce choix peut être motivé par un tarif moins élevé que chez le garagiste agréé ou bien par le fait que vous avez confiance en votre garagiste et que vous ne souhaitez pas confier votre véhicule à un autre. 

En contrepartie de faire appel à un garagiste non agréé, vous aurez à avancer les frais de réparation. A ce point négatif s’ajoute le fait que, pour obtenir le remboursement, vous devrez ensuite réaliser les démarches nécessaires en envoyant la facture des frais de réparation à votre assureur. Sous un délai plus ou moins long, l’assureur procédera au remboursement des réparations, moins la franchise qui restera à votre charge. 

A noter : le garagiste doit se limiter aux seules réparations que vous lui avez demandées initialement. 
 

Que faire en cas de litiges avec le garagiste ?

Dans certains cas, il peut s’avérer que les réparations effectuées ne correspondent pas à vos attentes ou que le tarif initialement prévu soit finalement plus élevé. Face à ces éventuels abus, sachez que vous être protégé par le Code de consommation qui impose aux garagistes une obligation de résultat. Pour faciliter les réclamations en cas de litiges, il peut s’avérer très utile de demander un devis au préalable. Signé par les deux parties, le devis a une valeur officielle et récapitule différentes informations sur le service proposé : 

  • Nature et description précise des réparations
  • Coût estimé 
  • Délais de réparation
  • Temps de main d’oeuvre
  • Liste des pièces détachées nécessaires
  • Montant de la TVA
  • Durée de la validité du devis

En cas de litige avec le garagiste, le devis servira de base officielle pour contester ainsi un éventuel abus de la part du garagiste, que ce soit au niveau du service réalisé que du prix appliqué. S’il est préférable de trouver un accord à l’amiable avec le garagiste, sachez qu’il est possible de faire un recours juridique pour obtenir gain de cause si le garagiste est en tort. Ce genre de situation représente un risque plus probable lorsque vous vous tournez vers un garagiste non agréé par votre assureur. 
 

Tous les guides assurances
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.