Rétroviseur cassé : que couvre votre assurance auto ?

Alexis Guiot - publié le 02/03/2020 à 09:00

Les rétroviseurs comptent parmi les parties du véhicule les plus exposés aux accrochages ou aux actes de vandalisme. Situés à l’extérieur de la voiture, les rétroviseurs peuvent être facilement abîmés. Cependant, étant donné que cet équipement est nécessaire et obligatoire pour conduire, il est essentiel de rapidement le réparer. En fonction des situations, il peut s’avérer plus ou moins difficile voire impossible d’obtenir une indemnisation de la part de l’assureur. Nous vous présentons ici les différents cas de figures et les différentes démarches à réaliser pour obtenir une bonne indemnisation pour réparer un rétroviseur cassé.

Un sinistre courant

Que ce soit en sortant d’un parking, suite à une collision avec un autre conducteur ou à bien cause d’un acte de vandalisme, un rétroviseur peut rapidement être cassé. Si, aujourd’hui, les constructeurs de voiture installent de plus en plus de rétroviseurs électriques qui se rétractent à la fermeture de la voiture, tous les véhicules sont loins d’en être équipés et restent malgré tout très exposés. Même si ce sinistre est assez courant, il peut s’avérer compliqué d’en être indemnisé du fait que l’auteur du dommage n’est pas toujours identifié. En fonctions des cas, différentes parties du rétroviseur peuvent être endommagées : 

  • Le miroir
  • Le support
  • Le moteur 
  • Le filament anti-givre
     

Que faire si mon rétroviseur est cassé ?

Selon le code de la route, rouler sans rétroviseur est passible d’une amende. Cela concerne notamment le rétroviseur gauche qui est le plus utilisé pour rouler. Si le rétroviseur droit est endommagé mais pas le gauche, vous ne serez donc pas verbalisé mais il reste nécessaire de le réparer dans les plus brefs délais de façon à conduire en toute sécurité. Dès lors que vous constatez le sinistre, il convient de vous référer à votre contrat d’assurance pour connaître les garanties applicables dans ce genre de situation. S’il ne fait pas partie des dommages couverts, il est tout de même nécessaire de vous rendre chez les garagistes de façon à rouler en respectant la loi et pour une meilleure sécurité. 
 

Comment être remboursé pour un rétroviseur cassé : identification du responsable

Dans le cas où le rétroviseur a été endommagé par un tiers et qu’un constat à l’amiable établissant les responsabilités de chacun a été établi, la garantie responsabilité civile du tiers responsable vous permettra d’être indemnisé des réparations.

A l’inverse, si le responsable n’a pas été identifié (vandalisme ou fuite), alors l’assurance auto ne vous permet pas forcément d’être indemnisé. Pour bénéficier d’une couverture des frais de réparation même si le responsable n’a pas été identifié, il convient de souscrire à un contrat avec des garanties élargies. 
 

Les garanties pour couvrir les rétroviseurs cassés

La garantie bris de glace

Non présente dans les contrats d’assurance au tiers de base, cette garantie est présente dans tous les contrats tous risques et peut être souscrite dans les contrats intermédiaires. Il est important de savoir qu’au minimum, cette garantie couvre les impacts et les fissures du pare-brise mais pas nécessairement les dommages sur les rétroviseurs. Selon les conditions du contrat, cette garantie peut potentiellement vous permettre d’obtenir un remboursement de la glace mais pas de l’ensemble du rétroviseur. 

La garantie options et accessoires

Pour couvrir les dégâts causés à vos rétroviseurs, il peut s’avérer intéressant de souscrire à cette option. La garantie options et accessoires de la voiture permet généralement de couvrir les rétroviseurs électriques avec clignotants intégrés. 

La garantie vandalisme 

Si vous constatez que vous avez été victime d’un acte de vandalisme et que votre rétroviseur a été endommagé, la garantie vandalisme va être appliquée et peut prendre en charge une partie des frais de réparations. Cependant, une franchise plus ou moins importante selon les contrats peut rester à la charge de l’assuré et un malus peut être appliqué à votre contrat si ce type d’actes est déclaré trop régulièrement. 
 

Faut-il nécessairement déclarer un rétroviseur cassé ?

La déclaration d’un rétroviseur cassé à son assureur n’est pas forcément la meilleure décision. En effet, dans le cas où vous êtes responsable du sinistre, il est préférable de le faire réparer à vos frais, sauf si vous disposez d’une couverture prenant en charge ce type de sinistre responsable : garantie dommages collisions. Avant de faire la déclaration d’un rétroviseur cassé à son assureur, il est donc nécessaire de vérifier les conditions de votre contrat : 

  • Prise en charge de ce type de sinistre
  • Montant de la franchise
  • Application d’un malus en cas de sinistre responsable

Selon les cas, il peut être préférable de ne pas déclarer ce sinistre à votre assureur et de se charger soi-même des réparations.
 

Combien coûte un rétroviseur ?

Dans le cas où votre rétroviseur est cassé, il convient donc de le remplacer dans les plus brefs délais. Pour avoir une idée du budget nécessaire, nous vous présentons un éventail des tarifs en fonction du type de rétroviseur : 

  • Rétroviseur manuel : entre 40 et 75 €
  • Rétroviseur électrique : entre 50 et 250 €
  • Rétroviseur électrochrome : entre 475 et 620 €

Si le coût de remplacement d’un rétroviseur manuel est donc abordable, on voit que pour les modèles plus récents et technologiques, la facture peut rapidement grimper. Pour éviter de se retrouver avec cette facture, il est donc important d’avoir la meilleure assurance possible. 
 

Bien choisir son assurance pour couvrir vos rétroviseurs

Les rétroviseurs font partie des installations les plus à risques sur votre véhicule. Situés à l’extérieur du véhicule, ils sont particulièrement vulnérables en cas de collision ou face aux actes de malveillance. Étant donné que les frais de réparation pour ce type d’installation peut être particulièrement élevé, il est important d’avoir une couverture pour anticiper ce risque et profiter d’une indemnisation de la part de l’assureur. 

Avant de souscrire à votre couverture auto, il convient de s’intéresser en détail aux risques couverts par le contrat proposé. Sachez que différentes garanties de l’assurance auto permettent aux automobilistes d’obtenir une indemnisation pour le remplacement de cet équipement indispensable pour prendre la route. Afin de limiter les risques de dégradation de vos rétroviseurs, il est important de bien penser à les rabattre lorsque vous vous stationnez. 
 

Tous les guides assurances
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.