Permis de conduire : comment récupérer les points perdus ?

La rédaction - publié le 04/10/2019 à 14:30

Le permis de conduire est un précieux sésame. Seulement, depuis l'introduction du permis à points en 1992, il peut rapidement vous être retiré, surtout pour les personnes roulant beaucoup : un stop pas suffisamment marqué, trois excès de vitesse et un téléphone au volant suffisent pour se voir déposséder de ce très cher « papier rose ». Heureusement pour vous, les points perdus se récupèrent. Radins.com vous explique comment !

La récupération automatique

En cas de perte d’un ou plusieurs point(s) sur votre permis, vous recevez un courrier pour vous en informer. Ce courrier est envoyé à l’adresse figurant sur votre permis (ou celle que vous donnez si l’adresse n’est plus bonne) si la perte de point(s) est consécutive à un contrôle routier ; ou à l’adresse indiquée sur votre carte grise en cas de flash d’un des nombreux radars automatiques. Fort heureusement, il est possible de récupérer des points de permis tant que celui-ci n’est pas invalidé. La solution la plus économique (mais la plus longue) consiste à adopter un comportement responsable afin de récupérer automatiquement les points qui vous ont été retirés.Après 6 moisDans le cas où un seul point vous a été retiré, vous pouvez le récupérer automatiquement au bout de 6 mois, à condition de ne pas commettre de nouvelle infraction durant cette période. Si ce n’est pas le cas, votre premier point est définitivement perdu pour une durée de 2 ans, également sous réserve de ne pas commettre de nouvelle infraction...Après 2 ansSi vous avez perdu plus d’un point et que vous n’avez commis aucune nouvelle infraction durant 2 ans, vous aurez la joie de récupérer l’intégralité des points manquants. Vous disposerez alors de 12 points sur votre permis. A l’inverse, si vous effectuez une nouvelle infraction pendant ce délai de 2 ans, alors le délai de récupération automatique des points recommence à zéro. A titre d’information, le délai, quel qu’il soit, commence à courir après encaissement de l’amende par le Trésor Public.Après 3 ansLa récupération automatique de vos points après 3 ans sans infraction, est un cas particulier. En effet, elle concerne uniquement les délits et les contraventions qui s’accompagnent d’une amende de 4e ou de 5e catégorie. C’est-à-dire : les excès de vitesse supérieurs à 20km/h mais inférieurs à 50km/h, le téléphone au volant, un taux d’alcool supérieur à 0,5g/l de sang, la conduite sous l’emprise de stupéfiants, le non-respect d’un sens interdit, d’un stop ou d’un feu rouge. Si vous commettez une infraction pendant ce délai de 3 ans, le délai repart à zéro pour 3 nouvelles années.

Le stage de récupération de points

Si vous n’avez pas la patience d’attendre ou si votre solde de points restants sur votre permis est dangereusement bas, vous avez la possibilité d’effectuer un stage de récupération de points d’une durée de 2 jours, aussi appelé « stage de sensibilisation à la sécurité routière ». Ces stages vous permettent de récupérer jusqu’à 4 points, à condition, bien entendu, de ne pas dépasser le plafond de 12 points. Par exemple, si vous avez encore 9 points sur votre permis, le stage vous fera gagner non pas 4 points mais 3. Si vous devrez attendre plusieurs semaines avant de recevoir un courrier vous confirmant votre nouveau solde de points, l’ajout de points sur votre permis est lui effectif le jour suivant la fin du stage. Le stage de sensibilisation peut être effectué dans n’importe quel département. En revanche, vous ne pouvez en effectuer qu’un seul par an. Pour s’inscrire, le permis doit être encore valide. Vous ne pouvez donc pas vous inscrire si vous venez de recevoir un courrier du ministère de l’Intérieur, vous indiquant que vous n’avez plus de point sur votre permis. Les personnes avec un permis probatoire peuvent être obligées d’effectuer un stage de sensibilisation si elles perdent 3 points ou plus. Là encore, un plafond les empêche de dépasser le nombre de points qu’elles auraient si elles n’avaient pas commis d’infraction(s).

Où effectuer ce stage ?

Vous ne pouvez pas effectuer un stage de récupération de points n’importe où. L’organisme qui le dispense doit être agréé par la préfecture. Et pour cause, chaque stage doit suivre un déroulement précis, avec un programme encadré par la loi. Vous trouverez la liste des centres agréés sur le site de votre préfecture. Les tarifs des stages de récupération de points varient selon les centres et les régions, de 180 à 280 euros, la moyenne se situant à 250 euros. Ces prix varient en fonction du lieu, du prix de la salle, de la rémunération des formateurs... Pour réaliser des économies sur ces stages, vous ne pourrez pas demander de carte de fidélité, mais pensez tout de même à regarder les sites d’achats groupés pour faire baisser la note. Faites attention néanmoins, les prix trop bas sont souvent proposés par certains centres pour compléter des dates où le nombre d’inscrits est insuffisant. Vous courez ainsi le risque que le stage soit annulé, reporté, ou déplacé à un autre lieu si le centre qui l’organise ne réunit pas au moins 6 inscrits.

Comment s'inscrire à un stage officiel ?

Pour pouvoir vous inscrire à ce type de stage, il y a certaines conditions à remplir. Votre solde de points sur votre permis de conduire doit d’abord être incomplet, c’est-à-dire moins de 12 points. Et comme nous l’avons évoqué plus tôt, vous devez ne pas avoir suivi un autre stage depuis un an. La majorité des centres organisant les stages de récupération de points de permis permettent une inscription directement en ligne. Une fois que vous êtes au fait de votre situation, vous devrez vous munir de votre permis de conduire ou de l’avis de rétention de celui-ci en cas de suspension. Normalement, votre inscription sera validée une fois les frais réglés. Une convocation vous est alors envoyée et c’est muni de celle-ci que vous pourrez vous rendre à votre stage.

Le déroulement de la formation

Si trouver un stage de récupération de permis n’est pas difficile, on est peu nombreux à savoir réellement le contenu de ces formations. Qu’on les suive de façon volontaire, ou suite à une décision pénale, il faut savoir que le déroulement du stage reste le même. Tous les centres dispensant ces formations suivent un programme en deux modules. Le premier se déroule en tronc commun et vise à vous sensibiliser aux risques routiers. Vous êtes également amené à débattre avec les autres participants. Les points suivants sont alors abordés :les grands chiffres et la politique de la sécuritél’approche de l’accidentla perception et la physiologie de conducteurl’infraction au volant et les motivations du contrevenantl’analyse d’un accident réelles conséquences des lois physiques sur notre conduitel’effet de l’alcool, des drogues et médicaments sur la conduiteles représentations de chacun par rapport à la conduiteDepuis janvier 2018, le second module est choisi selon votre comportement au volant et du type d’infraction que vous avez commise.La session est répartie en deux journées complètes, soit 14 heures chacune. Au moins 6 personnes doivent y participer et au maximum 20 personnes. Elle est animée par deux professionnels ayant eux-mêmes suivi une formation auprès de l’Institut National de Sécurité Routière et de Recherches (INSERR). Il s’agit d’un psychologue et d’un moniteur d’auto-école, deux spécialistes complémentaires pour ce type de formation.Pour que le stage soit validé, la seule condition à respecter est d’être présent aux journées de formation et de respecter les horaires. A la fin du stage, les participants reçoivent une attestation de suivi, permettant aux jeunes conducteurs de demander le remboursement de l’amende. Vous récupérerez aussi automatiquement jusqu’à 4 points maximum sur votre permis de conduire.Vos points sont considérés comme étant crédités automatiquement sur votre permis dès le lendemain du 2ème jour de formation. Mais il est tout à fait possible qu’ils n’apparaissent pas tout de suite au Fichier National du Permis de Conduire. En effet, le traitement de votre dossier auprès de la préfecture peut prendre entre deux semaines à un mois environ.Bien évidemment, le meilleur moyen pour récupérer des points sur son permis est encore de respecter scrupuleusement le code de la route pour ne pas en perdre. Seulement, plus on roule et plus on a de chances d’effectuer des infractions et de perdre des points, surtout quand les pouvoirs publics organisent un business autour de l’installation de radars automatiques...Pour que votre voiture vous coûte moins cher, il est intéressant de comparer les offres des assurances. Vous pouvez économiser jusqu’à 335 euros par an ! JE COMPARE

Tous les guides assurances
Réduisez vos factures grâce à nos conseils services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.