Tout savoir sur l’assurance d’un logement étudiant

La rédaction - publié le 02/09/2019 à 14:30

Les études supérieures sont bien souvent synonymes d’emménagement dans un logement étudiant. Obligations légales, clauses à vérifier, marche à suivre en cas de sinistre... Voici ce qu’il faut savoir concernant l’assurance de votre habitation.

Assurer son logement étudiant : est-ce obligatoire, ou non ?

Si vous vous apprêtez à emménager dans un logement non-meublé, sachez que vous avez pour obligation légale de l’assurer. Vous êtes en effet tenus de garantir vos responsabilités envers le propriétaire. En pratique, une assurance habitation doit lui être remise au moment où il vous confiera les clés du logement. Le propriétaire peut également vous demander une attestation d’assurance chaque année. Attention, le défaut d’assurance est un motif légal de résiliation du bail ! Chambre chez l’habitant, foyer pour jeunes, studio meublé... pour tous les autres logements, l’assurance habitation est facultative. Mais, en cas de sinistre, votre responsabilité reste, toutefois engagée ! Étant donné que vous serez toujours responsable vis-à-vis du bailleur, il est, donc vivement conseillé de souscrire une assurance habitation, même si elle n’est pas obligatoire. D’ailleurs, certains propriétaires l’exigent !Comparer tous les tarifs de l’assurance habitation

Doit-on s'assurer contre d'éventuels dommages envers ses voisins ou autrui ?

L’assurance « recours des voisins et des tiers » n’est pas obligatoire, mais elle reste, elle aussi, indispensable. Elle vous couvrira si, en cas de sinistres tels qu’un incendie ou un dégât des eaux, vos voisins ou d’autres personnes ont subi des dommages et entament un recours en justice contre vous. Cette assurance peut être incluse dans la multirisque habitation tout comme l’assurance de vos biens, elle aussi, très utile en cas de sinistre. De nombreuses options peuvent en effet compléter les garanties de base de votre assurance multirisques habitation. À vous d’étudier toutes les alternatives possibles avant de signer !

Assurance habitation étudiant : quels points vérifier avant de s'engager ?

Une assurance habitation a retenu votre attention ? Afin qu’on vous propose une offre la plus adaptée à vos besoins, veillez à répondre très précisément aux questions que vous posera l’assureur. Car en cas d’incertitude ou d’imprécision, le montant des remboursements pourra être impacté. Vous pourriez-même, dans certains cas, ne pas être remboursé du tout. Restez vigilants ! Avant de signer, l’assureur vous remettra, par ailleurs, une fiche d’information concernant les garanties, un exemplaire du contrat, les annexes et une notice d’information. Des documents à consulter absolument car ils mentionnent des informations essentielles, telles que :

  • les limites des garanties, c’est-à-dire, quels risques ne sont pas couverts ;
  • le montant des franchises, pouvant varier du simple au double selon les contrats ;
  • les lois en vigueur et les instances à saisir en cas de litige.

Renseignez-vous, enfin, sur la façon dont sont déclenchées les garanties. Les faits seuls suffisent-ils ou sont-elles déclenchées par le biais d’une réclamation ? Pour en savoir-plus n’hésitez pas à contacter directement votre assureur. Il vous donnera également de précieux conseils pour prévenir les risques dans votre habitation.Comparer tous les tarifs de l’assurance habitation

Comment réagir en cas de sinistre ?

Vous êtes victime d’un dégât des eaux ou d’un incendie ? Afin d’être indemnisé, vous devez agir au plus vite et prévenir votre assurance dans les 5 jours ouvrés, au maximum. Attention, dans le cas où vous seriez victime d’un vol, vous n’avez que 2 jours seulement pour vous manifester auprès de votre assurance. De plus, la grande majorité des assurances exigent qu’une plainte ait été préalablement déposée auprès d’un commissariat. Respecter bien la marche à suivre pour vous donner toutes les chances d’obtenir une indemnisation !Étudiants, une assurance habitation est obligatoire si vous emménagez dans un logement non meublé. Mais elle sera demandée très souvent par les propriétaires de meublés ainsi que dans les foyers logement. Avant de signer, pensez à examiner chaque clause de votre contrat, notamment les risques non couverts et le montant des franchises. Et afin d’obtenir le meilleur rapport couverture/prix, pensez à comparer les offres de plusieurs assureurs !

Tous les guides assurances
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.