Voiture d'occasion : bons plans jusqu'à 50 % moins cher

La rédaction - publié le 04/10/2019 à 14:30

Quand on veut acheter une voiture d'occasion, on passe souvent par le circuit traditionnel des petites annonces. On oublie qu'il existe d'autres bons plans pour acheter sa voiture comme passer par un loueur, la vente aux enchères...

Les agences de location

Certaines agences de location vendent des voitures d’occasion, lors du renouvèlement de leur flotte.Avantages : les voitures sont bien entretenues et révisées régulièrement. Cette solution est pratique car on peut essayer la voiture, soit gratuitement avant l’achat (selon les agences), soit en la louant pendant une certaine période.Inconvénients : elles ont un kilométrage assez élevé et elles ont connu beaucoup de conducteurs.Prix : On peut espérer une réduction de 40 % à 50 % par rapport au prix du neuf.Exemples de vente de voitures d’occasion de loueurs à vendre : les occasions du loueur Hertzles occasions de l’entreprise de location longue durée ALD Automotiveles occasions du loueur AvisLe véhicule que vous avez acheté présente un vice caché ? Obtenez le remboursement au titre du vice caché !

La vente aux enchères

Les sociétés en liquidation judiciaire revendent souvent leur parc automobile. Vous pouvez vous rapprocher des entreprises en liquidation et faire une offre de rachat. Les voitures saisies quant à elles, sont mises aux enchères.Avantages : le choix est assez large et les enchères ont lieu régulièrement. le site Interenchères offre un calendrier très détaillé, région par région, des prochaines dates de vente.Inconvénients : on ne peut pas essayer la voiture, on peut juste la démarrer. Une fiche technique indique les réparations éventuelles. Il faut être très attentif aux détails car le véhicule n’est pas garanti et il ne peut pas être repris. Pour en savoir plus sur la vente aux enchères, n’hésitez pas à consulter l’article Les enchères auto entre bonnes affaires et arnaques.Prix : avec un peu de chance on peut avoir une voiture pour la moitié de son Argus. Il faut juste y ajouter les frais de vente, ils varient mais sont annoncés lors des enchères.Le véhicule que vous avez acheté présente un vice caché ? Obtenez le remboursement au titre du vice caché !

Les auto-écoles

Il est possible de racheter d’anciennes voitures d’auto-école. Il faut faire attention car les voitures sont généralement usées mais à un prix intéressant.Avantages : elles sont surveillées de près et sont vendues avec un contrat d’entretien.Inconvénients : des réparations peuvent être à prévoir car elles sont parfois malmenées par les élèves.Prix : les anciennes voitures d’auto école sont revendues en occasion au prix de l’argus.Le véhicule que vous avez acheté présente un vice caché ? Obtenez le remboursement au titre du vice caché !

Les voitures des collaborateurs

Ce sont des voitures achetées avec une forte remise par le personnel de l’entreprise, et revendues peu de temps après.Avantages : les voitures sont quasi neuves, elles ont généralement moins de 10000km au compteur et sont encore sous garantie.Inconvénients : le délai avant d’acquérir la voiture varie de 4 à 6 mois selon le constructeur. Les modèles étrangers sont difficiles à trouver. Il est possible que le conducteur lors des premiers mois ai exploité la voiture au maximum sachant qu’il allait la revendre.Prix : le rabais peut aller de 5 % à 25 % par rapport au prix neuf, selon le constructeur.Le véhicule que vous avez acheté présente un vice caché ? Obtenez le remboursement au titre du vice caché !

Négociation plus simple

Certaine voitures sont plus simples à négocier avec les vendeurs.Voici quelques cas courants :

  • Malus écologique : les modèles soumis à un fort malus écologique sont particulièrement négociables à cause de leurs ventes faibles.
  • Citadine à la campagne : conséquence de la loi de l’offre et de la demande, il sera plus simple de négocier une citadine à la campagne et une berline dans un garage en ville.
  • Fin de série : les fins de série sont facilement négociables car les garages souhaitent parfois écouler les anciens modèles pour faire de la place aux nouveaux.
  • Séries limitées : mieux équipées, les séries limitées se négocient sans problème et permettent souvent d’avoir au même prix qu’un véhicule de base, un véhicule avec un équipement supérieur.
  • Salons : le cadre des salons automobiles permet souvent de négocier avec les vendeurs grâce à la proximité des concurrents.
  • Fin d’année : les concessionnaires ont des objectifs quantitatifs auprès des constructeurs avec des primes à la clé. Ils braderont facilement les automobiles avant la mi-année (mois de mai) mais surtout les derniers mois de l’année pour atteindre leurs objectifs.
  • Véhicule en stock/d’exposition : les véhicules en stock sont souvent déjà immatriculés et peuvent donc être considérés comme des « occasions neuves ». Le prix se discute plus facilement qu’avec une commande, et la démarche est souvent avantageuse pour les finitions.

Le véhicule que vous avez acheté présente un vice caché ? Obtenez le remboursement au titre du vice caché !

Sites Internet des constructeurs

Les véhicules sont vendus à des taux de remise allant jusqu’à 30 %. Seul inconvénient, ils sont parfois stockés dans un garage loin de chez vous. Avec le prix du site constructeur, rien ne vous empêche d’aller dans un garage et d’essayer de négocier d’avantage.Exemples de sites constructeurs :Renault ShopPeugeot WebstoreLe véhicule que vous avez acheté présente un vice caché ? Obtenez le remboursement au titre du vice caché !

Acheter à l'étranger

Pour les frontaliers, acheter un véhicule à l’étranger peut s’avérer très intéressant. Grâce au certificat de conformité communautaire valable sur le territoire de la Communauté Économique Européenne, tout européen peut acheter sans soucis une automobile en Europe.Les écarts de prix sont importants et peuvent atteindre plus de 30 % par rapport au même modèle en France.Acheter à l’étranger est l’un des meilleurs moyens d’acheter une voiture moins chère.Avant d’acheter, 2 choses importantes sont à savoir :

  • Les modèles, finitions et les équipements disponibles en série ou en option peuvent différer selon les pays ;
  • Sur les véhicules neufs, l’acheteur devra s’acquitter de la TVA française soit 19,6 % du prix du véhicule.

Pour avoir plus d’informations, faîtes un tour sur notre dossier Acheter son véhicule à l’étranger mode d’emploi pour éviter les arnaquesLe véhicule que vous avez acheté présente un vice caché ? Obtenez le remboursement au titre du vice caché !

Tous les guides assurances
Réduisez vos factures grâce à nos conseils services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.