Crise sanitaire : les Français épargnent par précaution

Anton Kunin - publié le 25/06/2020 à 11:00

L’incertitude liée à l’épidémie de Covid-19 et les conséquences économiques qu’elle peut entraîner ont incité un grand nombre de Français à épargner davantage, confirment plusieurs études.

Épargne
17% des Français souhaiteraient renforcer leur épargne de précaution.

2 Français sur 5 épargnent désormais plus qu’avant

En huit semaines de confinement, les Français ont épargné 55 milliards d'euros, nous apprenait récemment une étude de l’Observatoire Français des Conjonctures économiques (OFCE). Et selon la Banque de France, ce montant pourrait même atteindre les 100 milliards d'euros d'ici fin 2020. Pourquoi donc cette ruée vers l’épargne, et est-elle appelée à durer ?

D’une part, pendant le confinement il y a lieu un phénomène d’« épargne forcée ». En effet, selon le dernier « Baromètre Épargne & Placements » du Groupe BPCE, 72% des Français ont dû reporter ou annuler au moins un projet en raison du confinement (travaux, vacances, achat d'une voiture, achat immobilier). Dans cette situation, il n’est pas étonnant que 42% de nos compatriotes déclarent épargner plus qu’avant. Parmi eux, 63% déclarent qu’ils peuvent le faire grâce au fait que leurs dépenses ont baissé.

La ruée vers l’épargne, un phénomène appelé à durer

L’étude du Groupe BPCE nous apprend aussi que la crise sanitaire a amplifié le sentiment de fragilité chez un grand nombre de nos compatriotes. En effet, 38% des Français estiment ne pas avoir une épargne de précaution suffisante, et 17% souhaiteraient renforcer leur épargne de précaution.

Cette épargne, est-elle appelée à être conservée sur le long terme ? Toujours selon l’étude du Groupe BPCE, parmi les 42% des Français qui déclarent finir leurs mois avec davantage de liquidités qu’avant, 35% souhaitent placer cet argent, tandis que 33% souhaitent le laisser sur le compte courant. Ce constat est confirme aussi dans une étude du spécialiste de l’assurance vie en ligne Altaprofits : 42% des personnes ayant des excès de liquidités y déclarent qu'ils vont placer cet argent sur le long terme.

À lire aussi 3 astuces pour optimiser votre épargne

Réduisez vos factures grâce à nos conseils services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.