Changer ses devises : gare aux commissions !

Cécile Ducommun - publié le 19/11/2019 à 12:35

Pour raisons professionnelles ou juste pour les vacances, partir à l'étranger nécessite parfois de troquer ses euros contre la monnaie locale. Mais attention aux mauvaises surprises !

Échanger ses euros : là où il ne faut surtout PAS aller !

Vous n'avez pas pris vos devises en avance ? Ne cédez pas à la panique, c'est le meilleur moyen de voir vos euros partir en fumée. Évitez donc en priorité les échanges à l'aéroport, où les commissions peuvent s'envoler, jusqu'à une quinzaine d'euros par transaction !

Autre endroit où vous pouvez vous laisser tenter : votre banque. Si certaines vous laissent choisir le montant que vous voulez échanger, d'autres proposent des packs, parfois désavantageux. En sus, il vous faudra payer une commission allant de 5 à 10 €. Cependant, avec l’essor des banques en ligne et la guerre compétitive que ces dernières se mènent pour acquérir de nouveaux clients, la plupart d’entre elles se révèlent beaucoup moins gourmandes en frais de change. 

Fraîchement débarqué de la gare ou de l'aéroport, vos euros en main, vous courez vers un bureau de change. Même si parfois les commissions sont moins chères que dans une banque classique, restez prudent : il y a toujours un moyen de récupérer un peu d'argent, notamment sur les taux de change, qui ne sont pas forcément à jour.
 

Quelle solution est la moins chère ?

La solution la moins coûteuse reste donc de retirer de l'argent dans un distributeur automatique. Les taux de change y sont mis à jour quotidiennement, la banque dans laquelle vous prenez vos espèces ne vous prélève peu ou pas de frais (selon la banque et le pays où vous vous trouvez), et les commissions supportées par votre banque sont moindres que si vous passiez par un réseau plus traditionnel.

Évidemment, plus l'argent retiré est important, plus la commission le sera également. Néanmoins, retirer une grosse somme demeure plus économique, vu que vous ne paierez les frais qu'une seule fois. Le tout dépend bien sûr de votre carte bancaire (Visa, Mastercard…) mais aussi des conditions générales et tarifaires de votre banque. N'hésitez pas à les consulter pour ne pas être pris au dépourvu. 

Astuce : avant de vous envoler vers d'autres horizons, renseignez-vous d'abord sur le taux de change en vigueur. Consultez des sites comme forexticket.fr ou capital.fr et si vous n'avez pas Internet sur place, pensez aux applications gratuites sur votre Smartphone.
 

Acheter des devises en ligne : une solution sûre ?

Tout s'achète en ligne, même les devises. Et pour cela, de nombreux sites ont fleuri un peu partout sur la toile. Si la plupart sont nets de commission, il vous faut rajouter en sus des frais de transport et une assurance (à partir de 12 €) en cas de perte ou de vol.

Il faut compter entre un et trois jours pour recevoir vos devises, mais il est conseillé de les commander en avance en cas de problèmes. Lisez attentivement les conditions générales de vente avant de vous engager, car même si les taux sont avantageux, les frais supplémentaires peuvent venir vite alourdir la facture.
 

Traveller's cheques : c'est quoi ?

Vous avez entendu parler des traveller's cheques (ou chèques de voyage en français) mais vous ne savez pas de quoi il s'agit. Pas de soucis, voici un petit guide qui pourra vous aider.

  • Ce sont des chèques pré-imprimés, crédités d'un montant dans la monnaie choisie.
  • Ce sont des moyens de paiement : en échange des chèques, vous pouvez avoir un service (payer votre hôtel ou votre restaurant par exemple) mais aussi obtenir des espèces en banque.
  • C'est un moyen sécurisé, qui vous permet de ne pas vous promener avec une grosse somme sur vous. Ils sont en plus assurés contre la perte et le vol.
  • Vous pouvez les acheter dans des banques avec une commission allant jusqu'à 2 % ou dans les banques spécialisées comme American Express.
  • Pour être valable, les traveller's cheques doivent être tous signés : une fois à la réception en banque, puis au paiement. Une pièce d'identité peut vous être demandée, gardez donc vos papiers sur vous.
  • Veillez à bien noter leurs numéros, leur date et lieu d'achat. Ils vous seront utiles en cas de problèmes.
  • Ils sont acceptés partout, mais le temps de traitement peut parfois être un peu plus long et la démarche fastidieuse pour celui qui l'encaisse. Soyez patient !
     

Les banques en ligne : aucun frais de change à l’étranger ?

Les frais de change sont donc facturés lorsque l’on échange une devise contre une autre, mais également lorsque l’on réalise une transaction hors de la zone euro. Ces frais sont appliqués par la majorité des banques traditionnelles, qui facturent des frais fixes mais aussi des frais variables lors de chaque retrait ou paiement. Heureusement, si vous êtes amenés à voyager régulièrement à l’étranger, il est aujourd’hui possible de trouver une banque en ligne qui n’applique pas de frais de change. 

Ainsi, Boursorama Banque, qui appartient à la Société Générale, facture des frais de change bien inférieurs à ceux pratiqués par les banques traditionnelles. Boursorama n’applique aucun frais fixes lors d’un retrait ou d’un paiement à l’étranger dans une autre devise, mais seulement des frais variables de 1,94 %. Il s’agit ainsi des frais de charge variable les moins chers appliqués par une banque en ligne, mise à part Fortuneo, qui pratique également des frais variables de 1,94 %. 

Citons également la néobanque N26, qui ne facture aucun paiement effectué hors de la zone euro. Chaque retrait vous coûtera seulement 1,70 % du montant de la transaction. Cette banque en ligne est donc la plus compétitive en matière de frais de change. N26 propose également à ses clients la carte bancaire N26 Black, facturée 9,90 euros avec un engagement de douze mois. Celle-ci vous permettra de payer et de retirer des devises à l’étranger sans aucun frais. Elle représente donc la carte bancaire idéale pour les grands voyageurs. 

Tous les guides banque
Réduisez vos factures grâce à nos conseils services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.