Différences entre banque en ligne et néobanque

Alexis Guiot - publié le 01/05/2020 à 18:00

Sous l’influence du numérique, le secteur bancaire a été particulièrement modifié et de nouveaux acteurs ont émergé sur le marché depuis le début des années 2000 notamment. Après la vague des banques en ligne, c’est aujourd’hui au tour des néobanques de faire leur apparition et de venir concurrencer les banques en ligne. Si ces deux types d'établissements ont la caractéristique d’être dématérialisées, on note malgré tout certaines différences entre ces deux types de banques. Pour bien comprendre la différence entre ces deux types d’établissements bancaires, nous revenons ici sur les principaux critères qui les différencient.
 

Quelles sont les principales différences entre les banques en ligne et les néobanques ?

Le statut

La première distinction entre ces deux types d’acteurs bancaires concerne leur statut. En effet, toutes les banques en ligne disposent d’une licence bancaire Française ou au moins européenne. Cette licence est un gage de sécurité pour les clients puisque cela permet aux banques en ligne d’avoir les mêmes garanties que les banques traditionnelles en cas de faillite. Cette sécurité est généralement automatique du fait que, dans la majorité des cas, les banques en ligne sont des filiales des banques traditionnelles. 

En ce qui concerne les néobanques, leur statut est tout autre. En effet, les néobanques sont simplement des établissements de paiement et ne sont liés à aucune banque. Ne disposant pas de licence bancaire, ces établissements bancaires doivent néanmoins avoir un agrément de la part de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR). Cet agrément permet ainsi de garantir la fiabilité de ce nouveau type d’établissement bancaire. 

L’offre de services

N’ayant pas le même statut que les banques en ligne, les néobanques ne peuvent donc pas proposer les mêmes services que ces dernières. Afin de concurrencer véritablement les banques traditionnelles, les banques en ligne se sont particulièrement développées au cours des dernières années et disposent aujourd’hui d’un catalogue de produits et services bancaires très complet. A l’inverse, les néobanques n’ont pas les garanties suffisantes pour proposer des services aussi complets. En effet, ces comptes sans banque ne disposent pas de plusieurs services particulièrement importants au quotidien : 

  • Pas de compte joint
  • Des cartes de paiement à autorisation systématique
  • Pas de découvert autorisé
  • Pas de chéquier
  • Pas de produits d’épargne ni de crédits
  • Pas de primes de bienvenue

Si le service des banques en ligne apparaît comme suffisamment complet pour en faire sa banque principale, ce n’est, pour l’instant, pas le cas des néobanques qui apparaissent plus comme un compte complémentaire. 

Accès au service

Apparue au début des années 2000, le modèle des banques en ligne s’est développé à partir des ordinateurs. Avec ce genre de banques, toutes les opérations se faisaient donc en ligne sur le site internet de chaque banque. Cependant, avec l’utilisation de plus en plus importante du smartphone, ces banques ont dû s’adapter et proposent également leurs services en version mobile avec une application dédiée.

Concernant les néobanques, apparues plus tardivement, elles ont principalement développé leurs services en s’appuyant sur le modèle des applications mobile. Si certaines permettent malgré tout en accès via un ordinateur, les néobanques privilégient l’utilisation de leurs services sur smartphone, où l’expérience utilisateur est la plus travaillée. Cette différence d’utilisation au niveau du support marque ainsi la différence de clientèle visée par ces deux types de banques. En effet, en axant principalement son service sur smartphone, les néobanques visent, en priorité, une clientèle jeune et connectée. 

L’ouverture du compte

L’une des différences entre ces deux types de banques réside dans les délais de souscription. En effet, si l’ouverture de compte dans les néobanques se fait en seulement quelques minutes, la procédure peut être un peu plus longue dans les banques en ligne. Cependant, ces dernières ont compris que ce point représentait un véritable enjeu commercial et ont donc facilité les démarches afin de simplifier la souscription en ligne. 

Certaines néobanques permettent une utilisation immédiate du compte mais également du moyen de paiement. En effet, la néobanque française Nickel propose l’achat d’un coffret avec le carte bancaire chez un buraliste. En quelques minutes, les clients peuvent ainsi ouvrir un compte Nickel et utiliser directement la carte associée à ce compte. 

Les primes de bienvenue

L’un des succès des banques en ligne repose sur les primes à l’ouverture de compte. En effet, afin d’acquérir de nouveaux clients, les banques en ligne ont mis en place des primes pouvant aller à jusqu’à 160 € dans certains cas. Des offres dont les néobanques ne disposent pas, du fait notamment de leur capital moins important.
 

Banque en ligne ou néobanque : que choisir ?

Les différences entre ces deux types d’acteurs sont donc bien réelles et vont jouer un rôle dans votre choix. En effet, même si ces deux types de banques proposent des services accessibles uniquement par internet, l’offre de produits et de services est sensiblement différente. Dans le cas où vous êtes client d’une banque traditionnelle et que vous souhaitez en changer, il va s’avérer plus intéressant de vous tourner vers une banque en ligne pour confier vos comptes et profiter d’un service sensiblement similaire. L’atout majeur du passage à la banque en ligne concerne les frais bancaires qui sont bien moins importants voire inexistants chez les banques en ligne. 

Les néobanques et les services qu’elles proposent apparaissent aujourd’hui plus comme un compte complémentaire. En effet, l’absence de nombreux services (compte joint, chéquier, découvert autorisé…) peuvent vous empêcher de réaliser certaines opérations courantes. Elles se présentent donc plus comme des banques complémentaires. N’imposant aucune condition de revenus, les néobanques peuvent également être très adaptées pour les personnes en interdit bancaire qui ont des difficultés à trouver une banque qui les accepte. Les services proposés par les néobanques peuvent également convenir à des clients ayant de faibles besoins bancaires, et notamment les jeunes.

Le choix entre banque en ligne et néobanque va donc dépendre de vos besoins, de votre profil et de vos préférences en matière de gestion bancaire au quotidien. Afin de choisir l’établissement qui vous convient le mieux, il est essentiel de comparer les offres des différents établissements présents aujourd’hui sur un marché bancaire en pleine évolution. 
 

Tous les guides banque
Réduisez vos factures grâce à nos conseils services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.