Pourquoi choisir une banque solidaire ?

Alexis Guiot - publié le 23/04/2020 à 18:00

Afin de réaliser des investissements plus responsables et éthiques, plusieurs banques offrent aujourd’hui la possibilité de s’investir pleinement dans l’économie sociale et solidaire. C’est le cas notamment de La Nef et du Crédit Coopératif qui sont les deux banques éthiques présentes en France. Dans ces établissements bancaires, les clients sont assurés de la bonne utilisation de leur épargne. Afin d’agir pleinement en faveur de l’économie sociale et solidaire, il s’avère pertinent de transférer ses comptes vers l’une de ces deux banques éthiques. 
 

Qu’est qu’une banque solidaire ?

Plus communément appelées “banques éthiques”, ces établissements s’attachent à proposer des produits bancaires favorisant une économie plus morale et solidaire. La Fédération Européenne de Finances et Banques Ethiques et Alternatives (FEBEA) qui regroupe plusieurs banques éthiques européennes définit l’objectif de ce type de banques : “oeuvre pour le bien commun et assure le droit au crédit à travers une activité bancaire consistant à récolter des fonds et à les réaffecter sous forme de crédits, à des projets culturels, sociaux et environnementaux”. Les banques solidaires apparaissent ainsi comme une alternative aux banques traditionnelles en proposant aux clients de s’inscrire dans des projets d’investissements éthiques. 
 

Pourquoi choisir une banque solidaire ?

Suivre l’utilisation de son argent

L’objectif des banques éthiques est d’inclure au maximum les clients et les sociétaires dans la stratégie d’investissement. Pour cela, ces banques s’attachent à offrir une transparence quant à leur activité. Au niveau de La Nef, la transparence est totale puisqu’elle rend publique la liste des projets financés grâce à l’épargne de ses clients. Au niveau du Crédit Coopératif, cette transparence n’est pas appliquée, et ce, du fait de sa filiation avec le groupe bancaire BPCE et de son obligation du respect du secret bancaire. Malgré tout, le Crédit Coopératif s’attache à financer des projets de l’économie sociale et solidaire. En confiant leur argent à une banque solidaire, les clients sont ainsi mieux informés quant à l’utilisation de leur argent.

Financement de projets éthiques

Dans les banques traditionnelles, les projets financés grâce aux dépôts des clients ne sont pas communiqués. Depuis quelques années, plusieurs ONG ont mis en avant le manque de financement à destination des projets de l’ESS de la part des banques classiques en France. Grâce aux banques solidaires, les clients sont assurés de leur participation à des projets vertueux pour l’environnement et la société. 

Un véritable investissement pour l’ESS

Les clients qui font le choix de la banque solidaire ne s’inscrivent pas dans une recherche des bénéfices à tout prix. En effet, les banques éthiques ont pour objectif principal de favoriser les projets de l’économie solidaire et sociale (ESS). En s’inscrivant dans cette stratégie d’investissement, les clients privilégient donc les projets culturels, sociaux et environnementaux.
 

La banque solidaire : une autre conception de l’argent

En ouvrant un compte à La Nef ou au Crédit Coopératif, vous vous engagez dans une toute autre logique que dans une banque traditionnelle. En effet, grâce à l’argent placé dans ce type de banque solidaire, vous participez activement au développement de l’économie solidaire et sociale. Passer à la banque solidaire représente donc un véritable geste en faveur des projets environnementaux et éthique. Cette démarche tend à se développer de plus en plus face aux différents scandales qui touchent les banques traditionnelles ces dernières années. Face aux enjeux économiques et écologiques actuels, une prise de conscience globale se met peu à peu en place et oblige chaque acteur à modifier ses comportements. 

La modification des comportements se fait au niveau de la clientèle mais également du côté des établissements bancaires qui tendent à modifier l’utilisation de l’argent déposé par leurs clients. En effet, face à l’opacité des projets financés par les banques traditionnelles, les banques solidaires ont un atout de taille, et notamment La Nef qui garantit une transparence totale. Les acteurs bancaires historiques se doivent donc de changer de stratégie afin de s’inscrire dans une stratégie plus éthique et respectueuse de l’environnement. 
 

Que financent les banques solidaires ?

Répondant à une stratégie différente de celle des banques traditionnelles, les banques solidaires ont pour objectif de soutenir des projets vertueux pour la société : économie solidaire, environnement, social, culturel… Ce type de banques permet à des projets de voir le jour et à des PME de se lancer. Ces établissements s’attachent ainsi à favoriser l’accès à tous au crédit et à la réalisation de projets éthiques et d’utilité publique. Parmi les différents projets et secteurs d’activité financés, on peut citer : énergie renouvelable, commerce équitable, agriculture bio, recyclage… 

En faisant le choix de placer son argent à La Nef ou au Crédit Coopératif, les clients soutiennent donc directement ce genre de projets et d’initiatives d’utilité publique. Ces banques incluent leurs clients et leurs sociétaires dans leur stratégie en les informant au mieux sur les projets financés. Cette différence de rapport à l’argent et la volonté de soutenir des projets non acceptés par les banques traditionnelles est un véritable argument pour attirer une nouvelle clientèle. En effet, il y a une recherche de la transparence et une utilisation plus juste de l’argent chez les clients des banques qui ont désormais la possibilité de se tourner vers les banques solidaires.
 

Quelle banque solidaire choisir ?

En France, La Nef est la première véritable banque solidaire. En effet, cet établissement s’attache à garantir une transparence totale sur les différents projets financés. En développement depuis plusieurs années, cette banque ne propose pas encore l’ensemble des produits bancaires accessibles dans les banques traditionnelles. Concernant le Crédit Coopératif, la transparence n’est pas totale mais l’offre de produits bancaires est plus conséquente et même similaire aux banques traditionnelles.

En fonction de vos critères de recherche et du suivi que vous souhaitez avoir sur vos finances, vous pourrez donc choisir la banque solidaire qui vous correspond le mieux. Le passage à ce type d’établissement bancaire représente, quoi qu’il en soit, un véritable geste vers l’ESS. Pour jouer un rôle direct dans l’élaboration de projets sociaux, culturels et environnementaux, l’ouverture d’un compte dans une banque solidaire est donc un acte particulièrement intéressant. Pour vous inscrire dans une stratégie de développement solidaire et éthique, n’hésitez donc pas à comparer les différentes offres de La Nef et du Crédit Coopératif. 
 

Tous les guides banque
Réduisez vos factures grâce à nos conseils services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.