Les prêts bonifiés : puis-je en bénéficier?

Alexis Guiot - publié le 05/12/2019 à 18:00

Devenir propriétaire est un projet particulièrement important et qu’il convient de parfaitement préparer. Parmi les points à anticiper, il est essentiel de trouver le bon prêt pour conclure l'achat de son logement. Heureusement, il existe quelques mesures pouvant vous donner un coup de pouce pour réaliser votre rêve : prêt à taux zéro, 1 % logement, P.A.S, prêt caisses de retraite… Pour pouvoir en profiter, il convient de s’intéresser dans le détail aux différentes conditions d’obtention. 
 

Qu’est-ce qu’un prêt bonifié ?

Un prêt bonifié est un emprunt dont les conditions permettent à certaines catégories sociales d’accéder plus aisément à la propriété. Généralement accordé dans le cadre d’un achat immobilier, le prêt bonifié s’apparente à un prêt complémentaire qui permet de bénéficier d’une prise en charge d’une partie des intérêts. Selon les types de prêt, l’obtention d’un prêt bonifié se fait auprès de différents distributeurs : mutuelle, caisse de retraite, administration, fonction publique… 
 

Le 1% logement

Obtenir un prêt préférentiel de la part de son employeur, c'est possible. En effet, les entreprises de plus de 10 salariés (hors secteur agricole) participent au 1% logement (renommé Action Logement depuis janvier 2010), qui permet l'octroi de prêts à des taux plus faibles, allant jusqu'à 2% (hors assurance et garantie). Ce prêt est réservé aux salariés et aux retraités (depuis moins de 5 ans), soit primo-accédants de leur résidence principale, soit en mobilité professionnelle.

La durée de ce type de prêt peut varier de 5 à 20 ans. Bien évidemment, le fait de quitter l'entreprise n'interrompt pas le prêt. Vous pouvez choisir de le rembourser par mensualités constantes ou progressives. Le prêt 1% ne peut financer que 50% du prix de l'acquisition (60% si les ressources sont inférieures à celles du Prêt d'Accession Sociale), il ne s'agit donc pas du prêt principal. L'employeur fixe librement le montant du prêt, dont le plafond maximum est défini par la zone géographique et le type d'acquisition. Si vous travaillez dans une entreprise du secteur privé, vous pouvez vous adresser soit à la direction du personnel soit à l'organisme collecteur de cette cotisation pour votre employeur.
 

Le Prêt à l'Accession Sociale (PAS)

Le Prêt à l'Accession Sociale est destiné aux personnes à ressources limitées, (montant défini par décret). Il ouvre droit aux Aides Personnalisées au Logement (APL), versées par le Caisse d'Allocations Familiales, à une réduction des frais de notaire, et à une assurance chômage permettant le report des mensualités en cas de licenciement. Très avantageux, il est soumis à de nombreuses conditions : type d'achat, surface minimale et plafond de ressources en fonction du nombre de personnes du ménage. 

Le PAS est uniquement valable pour l'acquisition d'une résidence principale dans le neuf ou l'ancien et peut financer jusqu'à 100% du prix de l'acquisition sur 5 à 30 ans. S'il ne permet pas de couvrir la somme à 100%, il peut être cumulé à un prêt à taux 0 et/ou à un prêt 1% logement également. Pour en bénéficier, il faut également pouvoir assurer un apport personnel d'au moins 10% du montant total de l'acquisition. Tout comme un prêt immobilier classique, l'acheteur peut choisir un taux fixe ou variable.
 

Le prêt à taux zéro

Le prêt à taux zéro est un prêt en perpétuelle évolution. Il permet d'emprunter une certaine somme sans payer d'intérêts à l'organisme préteur. Il est proposé de manière automatique par presque toutes les banques. Il s'adresse uniquement aux primo-accédants en quête de leur résidence principale et à quelques cas particuliers (carte d'invalidité, bénéficiaire allocation d'adulte handicapé, personne victime d'une catastrophe rendant son logement inhabitable). Ce prêt est néanmoins soumis à des plafonds de ressources qui varient en fonction de la taille du ménage et de la localisation de l'achat immobilier. 

Ce prêt permet de financer une partie de l'achat du logement jusqu'à 20% maximum du prix du bien dans l'ancien et 30% dans le neuf. Il peut également être complété par d'autres prêts (Prêt à l'accession sociale, prêt conventionné….). La durée du remboursement varie en fonction des ressources de l'emprunteur. Avec les mêmes critères, le montant accordé en prêt à taux zéro ne varie pas d'un organisme bancaire à l'autre.
 

Les prêts des caisses de retraite

Vous êtes retraité et vous souhaitez obtenir un crédit ? Si vous êtes en retraite depuis plus de 5 ans, pour financer la maison de vos rêves vous ne pouvez plus avoir accès au prêt 1% logement, mais vous pouvez vous rapprocher de votre caisse de retraite pour porter votre candidature pour un prêt. Ce service est essentiellement proposé par les caisses de retraite d'anciens cadres.
 

Les aides départementales et régionales

Pour soutenir leurs administrés et favoriser l’accès à la propriété pour tous, les directions départementales et régionales leur allouent un certain budget. Ainsi, au travers de prêts avantageux ou des aides directes, les départements et les régions permettent aux foyers les plus modestes d’accéder malgré tout à la propriété. Selon les régions, ces budgets peuvent fortement varier.
 

Tous les guides crédit
Réduisez vos factures grâce à nos conseils services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.