Crédit renouvelable : comment ça marche ?

Marie Caillet - publié le 25/05/2020 à 14:30

Toutes les banques et tous les organismes de crédit proposent aujourd’hui des crédits renouvelables. Une solution de financement qui peut être intéressante lorsqu’elle est bien maîtrisée. Présentation d’un crédit un peu particulier.

Qu'est-ce qu'un crédit renouvelable ?

Le crédit renouvelable, aussi appelé « revolving », « crédit permanent » ou « crédit reconstituable », consiste en la mise à disposition par l’organisme prêteur d’une somme d’argent au souscripteur, qui se reconstitue au fur et à mesure de son remboursement. Concrètement, la partie du capital déjà remboursée est disponible pour une utilisation totalement libre. Le montant accordé et la durée de remboursement sont fixés par contrat.

Ce montant est déterminé en fonction des revenus et du taux d’endettement du souscripteur. Comme pour tout crédit, l’organisme prêteur prend en compte la capacité de remboursement de ce dernier. Ce crédit est soit couplé avec une carte de crédit spécifique, soit concrétisé par une ligne de crédit disponible pour abonder le compte courant du bénéficiaire.

Ce que dit le code de la consommation

Le crédit renouvelable appartient à la catégorie des prêts à la consommation non affectés. Très encadré par la loi, notamment en matière d’information du consommateur, il est contracté pour une durée maximale d’un an. Avant de reconduire le contrat, l’organisme prêteur doit obligatoirement consulter le fichier des incidents de paiement caractérisés (FICP). Le crédit renouvelable doit être remboursé en moins de 36 mois si son montant est inférieur ou égal à 3 000 €, et en moins de 60 mois si le montant est supérieur à 3 000 €.

Avantages et inconvénients

Le crédit renouvelable a l’énorme avantage d’être très souple. Il permet de faire immédiatement face à un imprévu sans avoir à solliciter un emprunt personnel classique auprès d’une banque. L’assurance est souvent facultative pour l’octroi d’un crédit renouvelable et la plupart des banques et organismes de crédit ne demandent pas de frais de dossier particuliers.

Il est néanmoins relativement coûteux : les intérêts sont décomptés mensuellement sur les sommes encore dues. Le TEG (taux effectif global) varie mais atteint fréquemment les 20 %. Lorsqu’il n’est pas utilisé avec discernement, le crédit renouvelable peut conduire au surendettement.

Bon à savoir

Lorsque la réserve d’argent mise à disposition est totalement remboursée et non utilisée durant au moins 2 ans, le contrat est considéré comme inactif et se voit automatiquement clôturé.

Le comparateur en ligne : un outil pour économiser

L’offre en matière de crédit renouvelable est extrêmement large. Banques et organismes de crédit se livrent une concurrence acharnée sur ce segment du crédit. Comme toujours, il s’agit de profiter de cette situation concurrentielle pour choisir l’offre présentant pour vous les conditions les plus avantageuses. Vous pouvez choisir d’éplucher les très nombreuses offres disponibles sur le Web pour essayer de repérer celle qui affiche le TEG et les conditions les plus intéressantes du moment. Une tâche fastidieuse nécessitant beaucoup d’assiduité et de patience. Il est beaucoup plus facile et efficace d’utiliser un comparateur en ligne qui saura en quelques secondes vous proposer le crédit renouvelable le plus intéressant du moment. Un outil très simple d’emploi pour une économie de temps et d’argent, qui vous permet aussi d'éviter les pièges.

Très souple, le crédit renouvelable est un bon outil de consommation dès lors qu’il est utilisé avec discernement. Nous ne saurions trop vous conseiller de garder à l’esprit que la somme débloquée est assujettie à des taux élevés. Un crédit vous engage et doit être remboursé.

Tous les guides crédit
Réduisez vos factures grâce à nos conseils services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.