Garantir un emprunt immobilier : caution mutuelle ou hypothèque ?

La rédaction - publié le 03/09/2019 à 14:30

Pour vous accorder votre emprunt, votre banquier va généralement vous demander des garanties. Vous devrez alors choisir entre la caution et l'hypothèque. Si l'une comme l'autre protège votre banque d'un défaut de remboursement, leur coût et leur mise en œuvre présentent des différences. Quelques conseils pour bien choisir.

L'hypothèque c'est...

Le droit donné au créancier (ici votre banquier) de faire vendre votre bien et de se payer sur cette vente si vous n’avez pas honoré votre dette.L’hypothèque doit être établie par un notaire et publiée à la conservation des hypothèques. Cette garantie peut être consentie sur tous les types de biens, neufs ou anciens et elle peut aussi être reçue dans le cadre d’un prêt pour travaux, de la construction de maison individuelle, etc.Cousin germain de l’hypothèque, le Privilège du Prêteur de Deniers (PPD) fonctionne sur le même principe mais il ne peut être consenti que sur des biens anciens ou neufs à la condition qu’ils soient totalement achevés. Il est surtout dispensé de publicité foncière, qui est une part importante du coût de l’hypothèque.Crédit immobilier : Comparez les offres et trouvez le meilleur crédit

La caution Mutuelle ...

Proposée par des organismes spécialisés elle peut garantir un prêt immobilier, quelle que soit sa finalité (achat d’un bien ancien, neuf, travaux, etc.).Ici, vous souscrivez à un fonds commun, proportionnellement au montant de votre prêt.C’est avec ce fonds solidaire que la caution réglera le prêt en cas de défaillance de votre part... avant de se retourner contre vous !À noter : à la différence de l’hypothèque, une caution doit s’obtenir. Vous devez donc correspondre aux critères de l’établissement qui se portera caution pour vous.

Pour quels coûts ?

Dans un cas comme dans l’autre, ils varient en fonction du montant du prêt à garantir.Pour l’hypothèque, environ 1 600 euros pour 100 000 € empruntés, soit 1,6 %.Ils correspondent aux émoluments du notaire, à la taxe de publicité foncière (sauf PPD) et au droit de timbre.Dès la fin du remboursement du prêt, l’hypothèque devient sans effet et disparaît un an après sans frais ni formalités.Mais si vous vendez votre bien avant la fin du prêt et en cas de remboursement anticipé du prêt, vous devrez alors demander une main levée à la conservation des hypothèques... Elle atteste que vous avez bien remboursé votre emprunt... moyennant environ 650 € pour un prêt de 100 000 €.Pour la caution mutuelle, il n’existe pas de tarif réglementé. Les conditions financières varient donc selon l’organisme avec lequel vous allez faire affaire, le montant emprunté mais aussi le montant des échéances et... l’âge de l’emprunteur. Il faut donc faire le tour du marché et faire jouer la concurrence.Dans la somme payée pour obtenir la caution, une partie correspond à la commission perçue par l’organisme de cautionnement, une autre est la contribution versée au fonds de garantie. Cette dernière pourra vous être reversée, en partie et selon les organismes, à la fin du crédit.A titre d’exemple, pour 100 000 € empruntés, une caution mutuelle coûte en moyenne 1 500 €. Dans cette somme, la commission est de 400 €, la contribution au fonds de garantie de 1 100 €. La restitution en fin de prêt sera d’environ 750 €.Vous trouverez sur le web des simulateurs pour vous faire une première idée, avant d’aller négocier en personne !Crédit immobilier : Comparez les offres et trouvez le meilleur crédit

Faire le bon choix...

Le cautionnement est souvent meilleur marché que l’hypothèque, mais n’hésitez pas à faire le calcul, surtout pour le Privilège du prêteur de deniers et si vous n’envisagez pas de revente anticipée.Avec le cautionnement, le défaut de paiement peut aussi coûter très cher. Si vous ne trouvez pas rapidement une solution, la caution demandera l’inscription d’une hypothèque judiciaire, ce qui entrainera des frais supplémentaires ...À noter : Si vous êtes fonctionnaire, vous bénéficiez de cautions mutuelles (CASDEN, MGEN) à des tarifs imbattables !

Tous les guides crédit
Réduisez vos factures grâce à nos conseils services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.