Le rachat de crédits : une solution pour votre retraite

La rédaction - publié le 03/09/2019 à 14:30

On la dit bien méritée et on l'attend avec impatience arrivé à un certain âge. Mais la retraite a également son lot de surprises, notamment une baisse significative des revenus. Pour conserver un pouvoir d'achat décent, le rachat de crédits peut être une bonne solution pour les futurs retraités ayant encore des prêts en cours.

Baisse du pouvoir d'achat

Le passage de l’activité au statut de retraité entraîne une diminution des revenus de 30, voire 50 % pour certaines professions. Et plus le salaire est élevé, plus le pouvoir d’achat est impacté. En effet, le taux de remplacement – pourcentage entre le dernier revenu en activité et le montant de la pension après liquidation – varie nettement en fonction des statuts. Un cadre avec un salaire élevé aura par exemple un taux de remplacement faible en raison d’une forte diminution de revenus. Si la retraite est mal préparée, faute de moyens ou faute d’une mauvaise gestion – retraite complémentaire, biens immobiliers... –, l’existence de dettes ou crédits en cours risque d’amputer fortement le « reste à vivre ».Bon à savoir : Trois actifs français sur quatre estiment insuffisant le montant qu’ils percevront à la retraite et jugent que la possession d’une ressource complémentaire est primordiale.

Retraite et rachat de crédits : est-ce possible ?

Si l’ensemble des crédits en cours n’est pas soldé au moment de partir en retraite, la nécessité de continuer à payer des mensualités identiques aura un impact financier important sur le budget du retraité, la baisse de revenus entraînant par la même occasion une baisse sensible de la capacité de remboursement. Pour éviter le risque de basculer dans le surendettement, des formules de rachat de crédits adaptées aux retraités sont proposées par les organismes spécialisés dans ce genre d’opérations.Le regroupement de crédits permettra de substituer l’ensemble des prêts restants par un nouveau crédit. Avec une mensualité unique et inférieure aux prêts précédents, la capacité de remboursement du retraité retrouve un second souffle.

Quelles sont les possibilités pour le retraité ?

On entend souvent dire : « une retraite, ça se prépare » ! Certes, il est conseillé de mettre toutes les chances de son côté pour conserver un pouvoir d’achat décent lorsque la retraite arrive. Malheureusement, avec un revenu faible pendant sa période d’activité professionnelle, il n’est pas toujours possible d’investir ou d’économiser pour sa retraite, l’essentiel étant de pouvoir faire face au quotidien sans trop de difficultés. En optant pour un regroupement de crédits, le retraité peut obtenir un étalement de sa dette jusqu’à l’âge de 85 ans, voire plus dans certains cas. Même si les revenus baissent, les retraités bénéficient d’une garantie de solvabilité et obtiennent assez facilement la confiance des établissements bancaires.Le statut particulier de retraité permet également de :Racheter un crédit à la consommation jusqu’à l’âge de 78 ansRacheter un prêt immobilier : sous réserve d’hypothèque du bien immobilierFinancer un nouveau projet.L’espérance de vie étant en constante augmentation, il est parfaitement envisageable pour un retraité d’opter pour un rachat de crédits pour conserver un niveau de vie décent, et pourquoi pas se lancer dans de nouveaux projets comme l’achat d’un camping-car. Plus qu’un coup de pouce, le rachat de crédits est une opportunité de donner de l’air à son budget pour profiter d’une retraite au quotidien, en conservant une capacité de remboursement optimale.

Tous les guides crédit
Réduisez vos factures grâce à nos conseils services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.