Comment souscrire à une assurance de prêt senior ?

Alexis Guiot - publié le 30/04/2020 à 18:00

La réalisation d’un projet immobilier implique la prise en compte de plusieurs éléments. Parmi les points essentiels, la souscription à une assurance de prêt est une condition nécessaire pour obtenir votre crédit. Ce contrat permet de protéger l’emprunteur face aux risques de la vie mais également de garantir le bon remboursement pour la banque. Pour souscrire à cette protection, plusieurs éléments vont être pris en compte et notamment le profil de l’emprunteur : âge, état de santé, profession exercée, sports pratiqués. Pour les seniors, la souscription à une assurance emprunteur s’avère plus compliquée que pour les autres, notamment à cause des risques de santé plus importants qu’ils représentent. Afin de pouvoir réaliser malgré tout votre projet, sachez que certains assureurs sont désormais spécialisés dans la couverture des risques pour les seniors. 
 

L’assurance de prêt : qu’est-ce que c’est ?

Bien qu’elle ne soit pas légalement obligatoire, l’assurance de prêt s’avère être une condition nécessaire pour accéder à l’emprunt. En effet, afin de se protéger d’éventuels impayés, les banques demandent aux emprunteurs de souscrire à ce type de contrat afin de se couvrir en cas d’accident ou de maladie entraînant une invalidité de travail ou bien le décès de l’emprunteur. Pour les emprunteurs, ce contrat permet également de protéger leurs proches qui n’hériteront pas de la charge de l’emprunt. Représentant une somme non négligeable dans le coût total du projet immobilier, l’assurance de prêt doit donc être parfaitement adaptée au profil de l’emprunteur.
 

Comment obtenir une assurance de prêt senior ?

Le profil de tous les emprunteurs n’est pas le même et les risques qu’ils représentent pour les établissements de prêt sont donc différents. En ce qui concerne les seniors, cette catégorie d’emprunteurs est considérée comme “à risques” par les banques. En effet, passé un certain âge, les risques de santé et de décès sont plus élevés et sont donc des points qui vont jouer dans la recherche d’une assurance emprunteur pour les seniors. 

Si la banque propose systématiquement un contrat d’assurance à ses emprunteurs, les conditions peuvent ne pas être adaptées et les tarifs particulièrement élevés. Afin de pouvoir réaliser leur projet dans les meilleures conditions possibles, les emprunteurs seniors se doivent ainsi de se tourner vers des compagnies d’assurance proposant des contrats spécialement adaptés pour les seniors. 
 

Les éléments à prendre en compte pour souscrire à une assurance de prêt senior

Les limites d’âge

Dans tout contrat d’assurance, certaines conditions d'éligibilité sont imposées. Dans le cas de l’assurance de prêt pour senior, les limites d’âge des garanties couvertes sont des points particulièrement importants à prendre en compte. En effet, d’un contrat à l’autre, les limites d’âge peuvent varier de 70 à 90 ans. Afin d’éviter les mauvaises surprises, il convient ainsi d’adapter au mieux les limites d’âge de son contrat de façon à pouvoir être couvert tout au long de la durée de l’emprunt.

Les risques couverts 

Passé 50 ans et même avant pour certaines banques, vous serez automatiquement classé dans la catégorie des emprunteurs seniors. S’il vous reste encore des années de travail ou si vous êtes déjà à la retraite, vos besoins en garanties à couvrir ne seront donc pas les mêmes. En effet, à la retraite, les garanties concernant les risques d’invalidité ou d’incapacité de travail deviendront inutiles. Néanmoins, plus l’âge de l’emprunteur est avancé, plus la probabilité de risques de santé augmente et représente un risque important à couvrir. En fonction de l’âge de l’emprunteur et de sa situation professionnelle, les garanties couvertes par son contrat d’assurance emprunteur varieront donc sensiblement.

Les exclusions de garantie

Dans les conditions des contrats d’assurance, certains risques sont exclus des garanties couvertes. Avant de souscrire à une assurance de prêt, il convient ainsi de s’intéresser en détail à ces exclusions afin d’éviter les mauvaises surprises. En effet, ces exclusions peuvent être particulièrement préjudiciable en cas de survenue d’un événement faisant partie de ces exclusions. 
 

Jusqu’à quel âge peut-on souscrire à une assurance de prêt ?

L’âge limite de souscription à une assurance de prêt peut varier de 65 à 80 ans selon les compagnies. Si cet âge limite de souscription est un élément important, il s’avère surtout essentiel de s’intéresser à l’âge de cessation des garanties. En effet, l’âge de cessation des garanties va permettre à l’emprunteur de s’assurer qu’il sera bien couvert pendant toute la durée de son prêt.

Ces limites d’âge vont également varier selon les garanties des contrats. En effet, passé 65 ans, il n’est généralement plus possible, ni utile, de souscrire aux garanties concernant le travail : PTIA, IPT, IPP, ITT et perte d’emploi. Pour les seniors, l’assurance de prêt doit couvrir la garantie décès et être adaptée au profil médical de l’emprunteur.
 

L’évaluation de l’état santé : un élément essentiel

Quel que soit l’âge de l’emprunteur, un questionnaire médical doit être complété sur l’honneur. Ce questionnaire détaillé doit permettre à l’assureur d’être parfaitement informé sur l’état de santé de l’emprunteur et de ses éventuels antécédents médicaux. En cas d'omission volontaire (exemple : les risques en tant que fumeur), les conséquences peuvent être lourdes. En effet, l’assureur peut déclarer l'annulation de la couverture et l’emprunteur devra alors supporter la charge du crédit même en cas de maladie. 

Pour les emprunteurs les plus jeunes ne présentant pas de risques de santé spécifiques, seul le questionnaire médical sera nécessaire pour que l’assureur évalue l’état de santé de l’emprunteur. Néanmoins, pour les seniors, au questionnaire médical s'ajoutera l’obligation de réaliser un bilan médical. Réalisé auprès du médecin traitant ou d’un médecin agréé par l’assureur, ce bilan permettra à l’assureur d’identifier précisément l’état de santé de l’emprunteur. Ce rapport de santé va avoir une influence non négligeable sur le contrat qui sera proposé à l’emprunteur puisqu’il peut entraîner des surprimes voir des exclusions de garanties.
 

Comment obtenir une assurance de prêt avec des antécédents de santé ?

Dans le cas où vous êtes en bonne santé mais que vous avez eu des antécédents médicaux, l’accès à l’assurance de prêt peut être plus compliqué. Sachez que, depuis 2017, la convention Aeras a instauré le droit à l’oubli. Destiné aux personnes ayant été atteintes d’un cancer ou d’une autre maladie grave, ce droit à l’oubli permet aux personnes désormais guéries de ne pas avoir à déclarer cet antécédent si le protocole thérapeutique est fini depuis au moins 10 ans. Ce droit apparaît comme une véritable aide pour les personnes ayant de lourds antécédents médicaux afin d’accéder malgré tout à l’assurance de prêt. 
 

Comment choisir son assurance emprunteur ?

Afin d’obtenir votre emprunt et de réaliser sereinement votre projet, il convient donc de souscrire à une assurance emprunteur, et ce, quelle que soit votre situation. Si l’obtention d’une assurance de prêt en tant que senior peut s’avérer plus compliquée, cette condition est nécessaire pour que la banque accepte votre demande d’emprunt. Afin d’être bien couvert tout au long de la durée de votre emprunt, plusieurs éléments doivent donc être pris en compte : 

  • Risques couverts
  •  ge de cessation des garanties
  • Exclusions de garanties
  • Surprimes

Selon les contrats, ces conditions peuvent fortement varier et vous assurer une couverture plus ou moins solide donc. Afin d’être totalement serein, il est donc essentiel de trouver une assurance emprunteur adaptée à votre situation et aux éventuels risques que vous présentez. Une assurance adaptée à votre profil vous permet ainsi de faire face à tous les risques de la vie mais également à bénéficier d’un prix parfaitement ajusté. Si le coût de votre assurance est un élément particulièrement important dans votre recherche, il reste essentiel de trouver le bon équilibre entre le prix le plus juste et le niveau de garanties assuré par votre contrat. 
 

Comment trouver la meilleure assurance de prêt senior ?

Pour chaque demande d’emprunt, l’établissement bancaire propose systématiquement un contrat d’assurance de groupe. Ce type d’assurance correspond à un contrat négocié par la banque avec un assureur afin de proposer une couverture aux emprunteurs à un prix concurrentiel. Néanmoins, ce type de contrat ne convient à tous les profils d’emprunteur et peut entraîner des surprimes importantes voire des exclusions de garanties. 

Pour permettre aux emprunteurs d’être parfaitement couverts, plusieurs droits leur ont été accordés. Ainsi, depuis 2010, les emprunteurs bénéficient d’un droit à la délégation d’assurance. Dans le cas où l’emprunteur trouve un contrat le couvrant sur le même niveau de garanties dans une autre compagnie d’assurance, alors la banque se doit de lui accorder l’emprunt sous les mêmes conditions. Un droit particulièrement important pour les emprunteurs qui étaient, jusque là, obligés de souscrire à l’assurance de groupe.

Depuis le 1er janvier 2018 et l’entrée en vigueur de l’amendement Bourquin, les emprunteurs disposent également d’un droit à la résiliation d’assurance. Ce droit leur permet de résilier librement leur contrat d’assurance à la date de renouvellement afin de le remplacer par un autre contrat, mieux adapté à leur profil. 

Grâce à ces différents droits, cela permet aux emprunteurs de choisir librement leur contrat d’assurance et ainsi d’être parfaitement couverts, et ce, au prix le plus juste. Pour les personnes ayant un profil “à risques” comme les seniors, ces droits sont essentiels car ils leur permettent de souscrire à une assurance de prêt adaptée au mieux à leur profil spécifique. 
 

Tous les guides crédit
Réduisez vos factures grâce à nos conseils services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.