Si votre logement consomme trop d’énergie, vous ne pourrez bientôt plus le louer

Jean-Baptiste Le Roux - publié le 13/01/2021 à 14:04

Un décret paru mercredi 13 janvier interdit à la location, dès 2023, les logements dont la consommation excède 450 kWh par mètre carré et par an.

Radiateur
L'objectif est d'exclure du marché locatif les logements qui consomment trop d'énergie.

Lutter contre les passoires thermiques

Vous êtes propriétaire d’un logement qui fait partie de ce que l’on appelle les passoires thermiques ? Dès 2023, vous ne pourrez plus le mettre en location. Les pouvoirs publics viennent d’entamer une croisade contre ces passoires thermiques, ces logements qui consomment trop d’énergie pour se chauffer. Dernier exemple en date ? Un texte publié mercredi 13 janvier.

Ce décret indique qu’à partir de 2023, les logements dont la consommation d’énergie excède 450 kWh par mètre carré et par an ne pourront plus être loués par leurs propriétaires. Il s’agit, dans la nomenclature officielle, des logements classés G, soit les pires. Les propriétaires ont donc deux ans pour rénover leur logement, si effectivement il est considéré comme une passoire thermique.

Durcir la réglementation du marché locatif

Pour faire respecter cette règle, le ministère du Logement a annoncé qu’il procèderait à des contrôles au sein même des agences immobilières, afin qu’elles ne mettent pas en location les logements classés en catégorie G. Cela peut paraître drastique, et pourtant, les logements concernés ne représentent que 4% des passoires thermiques de France, soit un nombre de 90.000.

Il ne s’agit en fait que d’une étape vers un durcissement de la réglementation. En effet, à compter du 1er janvier 2025, le seuil de consommation maximale sera abaissé une nouvelle fois, puis une fois encore au 1er janvier 2028. De sorte que les logements classés en F et en G soient totalement exclus du marché locatif, à moins bien sûr qu’ils ne soient rénovés.

À lire aussi Rénovation de la salle de bains : mode d'emploi

Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.