Vers une hausse des coupures d'électricité en France ?

Jean-Baptiste Le Roux - publié le 05/06/2020 à 14:05

Avec la fin de la trêve hivernale qui se profile, le médiateur de l'énergie craint une hausse des coupures d'électricité pour raison d'impayés.

tableau électrique
Sept millions de Français sont en situation de précarité énergétique.

Plusieurs facteurs expliquent la hausse des coupures

Le nombre de coupures d'électricité pour raison de factures impayées pourrait grimper fortement dans les semaines à venir. C'est du moins ce que craint le médiateur de l'énergie. Ce dernier voit plusieurs facteurs à la recrudescence de ces coupures qui touchent les ménages les plus modestes du pays. On estime d'ailleurs à sept millions le nombre de Français concernés par la précarité énergétique.

Parmi les raisons les plus évidentes à ce problème, on note tout d'abord l'augmentation de 10% des tarifs réglementés de l'électricité, depuis juin 2019. Une hausse des tarifs qui grève le budget déjà modeste des ménages les plus pauvres. On peut ensuite relever les difficultés financières grandissantes de ces ménages.

Les fournisseurs appelés à la bienveillance

Des difficultés financières qui ne se sont pas estompées, loin de là, durant la crise sanitaire du Covid-19. Le confinement a eu un effet aggravant en matière de précarité, de manière générale. Ce qui pourrait donc augmenter le nombre de coupures pour impayés, qui avait déjà augmenté de 24% l'an dernier, signe d'un appauvrissement grandissant.

En attendant la fin de la trêve hivernale, prévue pour le 10 juillet prochain, les fournisseurs d'énergie ne peuvent pas couper l'électricité comme cela. Ils ont néanmoins la possibilité de réduire fortement la distribution chez les ménages concernés par des impayés de factures. Une situation qui pousse le médiateur à appeler les fournisseurs à la bienveillance.

À lire aussi Fournisseur d'électricité : lequel choisir ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.