Comment changer de fournisseur d’électricité ?

Mustapha Azzouz - publié le 04/10/2019 à 11:00

Service public depuis 1946, la fourniture d’électricité en France a commencé à s’ouvrir à la concurrence en février 1999 pour le devenir pleinement le 1er janvier 2007. Ainsi, EDF, le fournisseur historique, n’est plus incontournable et il est judicieux d’étudier toutes les offres disponibles avant de s’engager auprès d’un producteur.

Pourquoi changer de fournisseur ?

Pour le prix, encore le prix et toujours le prix ! La qualité de l’énergie fournie est strictement la même ! Quant aux services d’urgence et de dépannage, dépendant des gestionnaires de réseau de distribution et non du fournisseur, ils ne changent pas. Le réseau est toujours géré par Enedis (EDF), les numéros de ces services et leur délai d’intervention restent donc les mêmes. Cependant, en changeant de fournisseur, vous pouvez réaliser une économie de 8 % en moyenne sur votre facture.

D’autre part, selon vos convictions écologiques, vous serez également ravi de pouvoir trouver des fournisseurs d’énergie verte, voire locale, parmi les nombreux prestataires présents sur le marché.

Quand peut-on changer de fournisseur ?

Vous pouvez changer de fournisseur à tout moment et autant de fois que bon vous semble. Ce changement s’effectue sans coupure de votre approvisionnement électrique. La continuité de votre desserte est, en effet, garantie par le gestionnaire du réseau de votre lieu de résidence. Ce changement ne nécessite généralement pas d’intervention technique à votre domicile, si vous n’opérez pas de modification au niveau des caractéristiques de votre compteur.

N’attendez pas une minute de plus pour faire des économies ! L’offre Happ-e d’Engie vous permet de réduire le prix de vos consommations d’électricité de 8 % par rapport au tarif réglementé de l’électricité, et ce, tout en bénéficiant de la même qualité d’électricité qu’avec EDF sans rien changer, ni à votre installation ni à votre compteur.

Est-ce payant et pour combien de temps est-on engagé ?

Sauf clause explicitement mentionnée dans le contrat d’une offre de marché, un fournisseur ne peut réclamer de frais liés à une demande de changement vers un de ses concurrents. En outre, toutes les offres de puissance inférieures à 36 kVA sont exemptes de période d’engagement. Vous êtes donc libre de passer d’un tarif à l’autre et d’un fournisseur à un autre sans aucuns frais ni délai particulier.

Commencez par comparer les offres

Soyez méthodique et commencez par analyser votre consommation grâce à vos factures d’électricité éditées par votre fournisseur actuel. Ceci fait, comparez les offres tarifaires des fournisseurs concurrents. Sachez que pour les puissances souscrites inférieures à 36 kVA, il existe en France un tarif réglementé par l’État, qui est celui de l’électricité pour les particuliers, et un autre dit d’offre de marché, qui est proposé par les autres fournisseurs. Ces derniers pratiquent généralement des prix du kWh inférieurs à ceux fixés par l’État.

Mais sachez analyser l’offre tarifaire dans son ensemble et déterminer l’option la plus adaptée à votre mode de vie et donc la plus avantageuse. Comparez les prix de l’abonnement, les tarifs Heures pleines et Heures creuses si vous souscrivez à cette option, ainsi que les modalités et l’historique des évolutions tarifaires pratiquées par chaque fournisseur. Cette analyse et les simulations qui en découlent étant assez complexes à réaliser, vous pouvez passer par un comparateur en ligne qui se charge de vous renseigner en quelques minutes.

Contactez le fournisseur de votre choix

Une fois votre choix effectué, contactez votre futur fournisseur d’électricité. Il vous demandera simplement trois éléments :

  • Le numéro PDL (Point De Livraison) qui identifie précisément votre habitation. Il figure sur votre facture d’électricité ;
  • Le relevé de votre compteur qui permettra d’établir tout à la fois la facture de résiliation de votre ancien fournisseur et la première du nouveau ;
  • Votre RIB (Relevé d’Identité Bancaire).

Le contrat conclu, votre nouvel opérateur va se charger de la résiliation de celui en cours. Ne vous en chargez pas vous-même, vous risquez des frais inutiles de mise en service lors de la souscription de votre nouveau contrat. Vous n’avez donc aucune démarche particulière à effectuer, ni à vous déplacer.

Conseil : n’oubliez pas vos droits !

Conformément aux dispositions du Code de la consommation relatives aux contrats liés à des offres à distance, vous disposez d’un droit de rétractation de 14 jours durant lesquels vous pouvez vous retirer sans avoir à vous justifier ni à payer les moindres frais.

Changer de fournisseur d’électricité est un jeu d’enfant ! Une simplicité qui doit vous inciter à prendre le temps de la comparaison pour détecter le fournisseur qui saura vous proposer le tarif global le plus avantageux. Profitez-en, la mise en concurrence pourrait alléger votre facture !

Tous les guides energie : electricité, gaz, fioul, eau
Réduisez vos factures grâce à nos conseils services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.