Comment lire et comprendre sa facture d’eau ?

Mustapha Azzouz - publié le 18/06/2020 à 12:00

Des lignes qui se succèdent et des chiffres à n’en plus finir : vous avez renoncé à déchiffrer votre facture d’eau depuis bien longtemps ! Pourtant, ce poste de dépenses ne cesse de prendre une place importante dans votre budget et vous aimeriez bien éclaircir la situation. On vous explique comment lire et comprendre sa facture d’eau.

Quelles sont les informations obligatoires sur une facture d’eau ?

En France, l’eau est distribuée par différentes entreprises. Véolia, La Lyonnaise des Eaux ou encore Saur : elles ont toutes leur manière de présenter leurs factures. Cependant, depuis 1996, leur contenu a été harmonisé. Elles doivent ainsi toutes comprendre les trois rubriques suivantes :

  • Distribution de l’eau ;
  • Collecte et/ou traitement des eaux usées ;
  • Organismes publics.

C’est en s’intéressant à ces 3 parties qu’il est possible de comprendre sa facture d’eau. Les informations suivantes doivent également figurer sur votre facture d’eau :

  • Nom et coordonnées du service de distribution d’eau et/ou de collecte et traitement des eaux usées ;
  • Le numéro du service information et réclamation et ses horaires d’ouverture ;
  • Le numéro dédié aux urgences ;
  • La date limite et les modalités de paiement ;
  • Les périodes de facturation ;
  • Les volumes consommés selon les périodes tarifaires ;
  • L’évolution de la consommation estimée ;
  • Le mode de répartition des volumes consommés entre les différentes périodes tarifaires ;
  • Le prix au litre TTC (attention, ce dernier est indiqué hors abonnement, difficile donc de le comparer à celui d’une eau en bouteille).

Bon à savoir : comment contester sa facture d’eau ?

Si le montant de votre facture d’eau et la consommation affichée ne vous semblent pas cohérents avec votre utilisation du service, alors vous pouvez demander un second relevé à votre fournisseur. Ce déplacement sera facturé, mais si un problème est détecté, vous serez remboursé. Si votre fournisseur ne vous répond pas, vous pouvez vous tourner vers votre mairie, la direction départementale de la protection des populations, celle de l’eau et de la biodiversité ou le médiateur de l’eau.

La rubrique « Distribution de l’eau », le cœur de la facture

Selon les communes, elle contient plus ou moins de lignes. En effet, c’est ici que l’on retrouve la facturation appliquée par le distributeur privé, la commune, l’agglomération et/ou le syndicat pour l’abonnement comme pour la consommation d’eau.

Chaque abonnement représente une part fixe de la facture : c’est ce qui vous permet d’accéder au réseau. Son montant intègre parfois la location du compteur, son entretien et les frais de branchement. Selon votre commune, le prix de l’abonnement est plafonné à 30 ou 40 % d’une facture de 120 m³ sur 12 mois. Cependant, les communes « touristiques » sont exclues de ce plafonnement.

La consommation inscrite dans cette rubrique correspond au relevé du compteur ou à une estimation basée sur votre consommation habituelle. Les communes de moins de 1 000 habitants disposant de grandes ressources en eau peuvent appliquer un forfait. La partie consommation mentionnera alors le volume, le montant du forfait, le prix par mètre cube supplémentaire et l’autorisation préfectorale à une telle facturation.

La dernière ligne de la rubrique « Distribution d’eau » représente la redevance pour prélèvement sur la ressource en eau versée à l’une des 6 agences françaises. Elle est fixée au mètre carré et est moins importante là où l’eau est abondante. Pour les facturations au forfait, elle est généralement calculée sur une consommation de 85 m³ par an pour un habitant.

Collecte et/ou traitement des eaux usées : à quoi cela correspond ?

Pour disposer d’eau potable en ouvrant votre robinet, il ne suffit pas d’acheminer le précieux liquide. Lorsque l’on essaie de comprendre sa facture d’eau, on se rend vite compte que les sommes consacrées à la collecte et au traitement des eaux usées sont quasiment équivalentes à celles demandées pour sa consommation. Là encore, la facturation est divisée en une part fixe représentée par l’abonnement (il y aura autant d’abonnements que d’acteurs investis dans le circuit des eaux usées) et une part variable calculée en fonction de votre consommation.

Organismes publics : place aux taxes !

C’est ici que sont rassemblées les taxes reversées aux agences de l’eau dont vous dépendez. Adour-Garonne, Artois-Picardie, Rhin-Meuse, Loire-Bretagne, Seine-Normandie et Rhône-Méditerranée-Corse sont les 6 établissements qui collectent ces sommes qui ont deux ou trois objectifs selon les communes :

Lutter contre la pollution

Plus vous vivez dans une zone où l’eau est exposée à la pollution, plus cette taxe payée au mètre cube sera importante. Pour les communes facturant au forfait, le montant est calculé avec un volume référence de 65 m³ par habitant.

Moderniser les réseaux

Tous les domiciles raccordés ou pouvant être reliés au tout-à-l’égout doivent s’acquitter de cette taxe. Son montant est proportionnel à votre consommation. Pour les forfaits, la consommation référence est à nouveau 65 m³.

Préservation des voies navigables de France

Cette taxe n’apparaît que sur les factures des municipalités « où l’eau est prélevée ou rejetée dans un cours d’eau ». Son taux est déterminé par la loi de finances et elle est reversée à l’établissement des Voies navigables de France.

Bon à savoir : comment connaître la qualité de son eau ?

Votre fournisseur d’eau doit vous envoyer au moins une fois par an des informations sur la qualité de votre eau. Si vous habitez en appartement, vous ne recevez peut-être pas de facture d’eau puisque votre consommation peut être intégrée aux charges. Pour obtenir les renseignements sur l’eau distribuée dans votre commune, consultez les résultats des contrôles réalisés par les Agences Régionales de Santé sur le site du Ministère des Solidarités et de la Santé.

Ne rougissez pas si vous avez pris l’habitude de régler votre facture d’eau sans même la comprendre, vous n’êtes pas le seul ! Cependant, vous avez désormais toutes les clés pour lire et comprendre votre facture d’eau, et agir sur votre consommation pour diminuer l’addition !

Tous les guides energie : electricité, gaz, fioul, eau
Réduisez vos factures grâce à nos conseils services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.