La récupération d’eau de pluie : économique et écologique !

Mustapha Azzouz - publié le 07/02/2020 à 17:00

Il pleut ? Ça tombe bien, vous allez pouvoir faire des économies. Pour arroser son jardin, mais aussi d’autres utilisations, récupérer l’eau de pluie est la solution économique et écologique incontournable. Découvrez comment adopter ce système sans noyer votre budget.

Pourquoi récupérer l’eau de pluie ?

Le prix du m3 d’eau au robinet augmente chaque année. Il va donc falloir trouver des solutions pour maintenir son budget à flot. Avec un prix moyen du m³ de 2 € T.T.C. (4 € si l’on comptabilise l’assainissement), arroser son jardin peut vite coûter une fortune. Pour que votre potager continue à vous faire économiser de l’argent, il va falloir commencer à réfléchir à vos besoins en eau.

En effet, toutes nos actions ne nécessitent pas d’utiliser de l’eau potable, c’est-à-dire traitée. L’eau de pluie peut alors être utilisée pour arroser votre jardin, nettoyer votre voiture, alimenter les W.-C. et même le lave-linge (à condition que l’eau soit filtrée).

Un système de récupération d’eau de pluie peut devenir dès lors très intéressant. Certes, il a un coût d’installation significatif, mais l’investissement est rapidement rentabilisé. Entre une eau totalement gratuite et une eau au robinet facturée jusqu’à 7 €/m³ dans certaines régions, la différence est vite vue !

Comment récupérer cette eau de pluie ?

Pour savoir comment récupérer l’eau de pluie, il est d’abord important de vous demander pour quelle utilisation vous souhaitez la récupérer. Votre situation géographique entrera également en compte pour trouver la solution de récupération d’eau adaptée à vos besoins.

Les éléments clefs de votre installation sont :

  • Le toit et les gouttières : le matériel de la gouttière vous permet ou non de récupérer l’eau pour un usage domestique (amiante, ciment et plomb interdits).
  • Le choix de la cuve en fonction du volume souhaité : tout est possible, de 500 litres pour un arrosage d’appoint, à 10 000 ou 15 000 litres pour une véritable utilisation de l’eau de pluie. Vous pourrez alors utiliser une cuve en béton ou en plastique polyéthylène.
  • L’installation : hors sol (sensible au gel) ou enterrée (idéale, mais plus chère). Plus vous habiterez dans une zone soumise à des températures très basses, plus vous devrez envisager une cuve enterrée ;
  • Le système de filtration : à adapter à votre usage (arrosage, eau sanitaire, lave-linge, etc.). En effet, l’eau de pluie, douce et non calcaire, n’est pas potable si on ne la filtre pas. Elle contient de nombreux polluants, présents dans l’atmosphère, nocifs pour l’organisme humain.

Bon à savoir : l’eau de pluie, une véritable aubaine !

Avec un toit de 100 m2, vous pouvez récupérer entre 3 000 et 60 000 litres d’eau de pluie par an (selon le taux de pluviométrie de votre région) sans débourser un centime. Voilà qui devrait vous faire sourire même les jours de pluie. On estime aussi que l’arrosage d’une pelouse de 100 m² nécessite environ 350 m3 d’eau par an, un coût d’approximativement 100 € que vous pourrez facilement économiser grâce à la récupération de l’eau de pluie.

Quel est son coût ?

Cuve hors sol : les prix d’un modèle en PVC allant de 200 à 500 L (quantité équivalente à l’arrosage d’un jardin de 50 m²) commencent à 40 €. Pour l’arrosage d’appoint, il est également possible de fabriquer un récupérateur d’eau maison à partir d’une grande poubelle par exemple. Veillez cependant bien à ce que le couvercle tienne parfaitement pour éviter la noyade de nuisibles.

Cuve enterrée : se trouvant à l’abri de la chaleur, du gel et de la lumière, elle est raccordée aux appareils électroménagers et aux toilettes. Lorsque la citerne est vide, la pompe bascule automatiquement sur le système d’alimentation de la ville. Il faut compter environ 7 000 € (installation comprise) pour une cuve de 10 000 l.

Arroser son jardin, laver sa voiture, tirer la chasse d’eau ou laver le linge : l’eau coule à flots chez vous ! Grâce à la récupération d’eau de pluie, réduisez votre facture et faites un geste pour la planète sans vous casser la tête !

Tous les guides énergie
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.