Comment installer un plancher chauffant chez soi ?

Florian Billaud - publié le 05/09/2019 à 11:00

Qu’il soit à tuyaux hydrauliques ou à résistances électriques, un plancher chauffant doit être correctement posé pour fonctionner de façon optimale. S’il est conseillé de faire appel à un professionnel pour réaliser la pose d’un plancher chauffant, nous vous donnons toutes les étapes d’un tel projet.

Quel type de plancher chauffant choisir ?

Il existe deux grandes familles de planchers chauffants :

  • L’électrique est le plus courant. À la fois efficace et pratique, il est facile à mettre en place. Confortable, il diffuse la chaleur rapidement. Le plancher chauffant électrique est un très bon système de chauffage secondaire qui convient aux revêtements en céramique ou en ardoise, mais pas aux sols en bois ou recouverts d’une moquette. Il s’agit de la solution la plus gourmande en énergie.
  • L’hydraulique est le plus économique. Le plancher chauffant à eau convient très bien en tant que chauffage principal. Cependant, son installation est plus complexe puisqu’il doit être alimenté soit par une chaudière, soit par une pompe à chaleur, soit par l’énergie solaire.

Pour bien choisir votre plancher chauffant, n’hésitez pas à consulter un spécialiste qui saura vous conseiller afin de choisir la meilleure option en fonction de vos souhaits et des contraintes de votre logement.

Bon à savoir avant de commencer à installer un plancher chauffant

Avant de commencer la pose de votre plancher chauffant, voici quelques points à ne pas négliger pour que l’installation et l’utilisation se passent sans encombre :

  • Veiller à retirer tout élément qui pourrait endommager les tuyaux et corriger les irrégularités du sol avec un ragréage ;
  • Réaliser un plan de pose pour repérer la position des tuyaux au sol ;
  • Respecter les recommandations du constructeur : respecter les écartements entre les tuyaux et entre les tuyaux et les cloisons.
  • Ne pas installer de tuyaux sous les éléments mobiliers fixes tels qu’un ilot central, un placard mural ou une baignoire.

Étape 1 : la préparation du sol

C’est le type de plancher chauffant que vous aurez choisi qui définira le niveau de complexité de son installation.

  • Si vous avez choisi d’installer un plancher chauffant électrique : vous devrez poser une boite de dérivation et un programmateur. Si cette opération est plutôt simple, il ne faut tout de même pas oublier de couper l’électricité avant de la réaliser.
  • Si vous avez choisi un plancher chauffant hydraulique : vous devrez commencer par installer un bloc collecteur. Il fera le lien entre la chaudière ou la pompe à chaleur, et le plancher chauffant. Il vous faudra aussi installer un débitmètre sur chaque collecteur de retour pour contrôler votre installation.

Astuce : pensez à placer votre bloc-collecteurs à 50 cm au-dessus du sol pour simplifier les opérations de vidange, et n’oubliez pas de fixer le collecteur de retour au-dessus du collecteur de départ.

Étape 2 : l’installation de l’isolation

Avant toute chose, il convient d’isoler votre sol pour éviter les déperditions de chaleur et optimiser le rendement de votre plancher chauffant. Pour cela, il convient de prendre des plaques isolantes qui s’emboitent en adaptant leur épaisseur en fonction de votre sol. Pour bien choisir l’épaisseur des plaques, il est conseillé de demander les conseils d’un spécialiste, c’est l’un des éléments principaux pour garantir l’efficacité de votre installation.

D’autre part, pour vous simplifier les choses, posez une bande de désolidarisation sur tous les cloisonnements. Cela permet de désolidariser les structures verticales de la pièce de la dalle flottante. La bande de désolidarisation doit permettre un mouvement de 5 mm et doit aller du plancher support jusqu’à la surface finie du sol.

Étape 3 : la pose de la technologie chauffante

Après la phase d’isolation du sol, vous pouvez passer à l’installation des tubes ou du câble chauffant.

Que vous ayez choisi un plancher chauffant hydraulique ou électrique, vous devrez poser les tubes ou le câble en escargot. Partez de la périphérie de la pièce pour arriver jusqu’à son centre en prenant garde à respecter les écarts recommandés, généralement de minimum 10 cm. Pour cela, faites donc un premier trajet vers le centre en laissant 20 cm d’écart entre les tubes, puis faites demi-tour et posez à nouveau les tubes entre deux rangées de sorte à laisser 10 cm.

En procédant de cette façon, vous bénéficierez d’un plancher chauffant diffusant une chaleur tout à fait homogène sur toute la surface de la pièce.

Étape 4 : les tests et la pose de la chape

Après avoir installé la technologie de votre plancher chauffant, vous devez vérifier que tout fonctionne correctement :

  • Pour un plancher chauffant électrique : mieux vaut faire valider l’installation par un professionnel ;
  • Pour un plancher chauffant hydraulique : il convient de mettre les tubes sous pression en montant jusqu’à 10 bars.

Après avoir procédé à ces vérifications, vous pouvez couler la chape. Posez d’abord un treillis que vous souderez directement sur le sol. Veillez à ce que la chape recouvre les tubes d’au moins 30 mm

À noter : dans le cas d’un plancher chauffant hydraulique, il est important de couler la chape en maintenant les tubes sous pression. En effet, cela évitera que la force exercée par le béton fissure les tubes.

Étape 5 : la mise en service du plancher chauffant

Votre plancher est prêt à être utilisé, mais faites attention à faire la mise en route correctement pour ne pas endommager votre installation.

Il convient d’effectuer une mise en route progressive du plancher chauffant. Commencez par le mettre en marche deux heures le premier jour, et augmentez chaque jour d’une heure. Réalisez cette opération pendant trois semaines environ, et ne dépassez pas une température de 20 °C.

Étape 6 : la pose du revêtement

Dès lors que la chape est bien prise, soit 2 semaines environ après l’avoir coulée, vous pouvez installer le revêtement de votre choix. Attention néanmoins à opter pour un revêtement qui convient à la technologie de plancher chauffant que vous avez choisie.

D’autre part, pour effectuer la pose dans les meilleures conditions, pensez à éteindre le chauffage 48 h au moins avant la pose du revêtement.

Tous les guides energie : electricité, gaz, fioul, eau
Réduisez vos factures grâce à nos conseils services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.