Je n’ai plus d’électricité ou de gaz : que faire ?

La rédaction - publié le 09/09/2019 à 14:30

La coupure électrique tout comme celle du gaz peut parfois survenir de façon imprévisible. Comment réagir dans une telle situation et vers qui se tourner ?

Que faire en cas de coupure d'électricité ?

En cas de coupure d’électricité, gardez votre calme et pensez en premier lieu à vérifier un certain nombre de choses :

  • Est-ce que le même phénomène touche aussi vos voisins ? Si oui, il peut s’agir d’une panne d’électricité générale qui survient de manière ponctuelle dans votre quartier. Pour vous assurer que le problème sera bientôt réglé, vous n’avez qu’à passer un coup de fil à l’EDF ou à votre distributeur d’électricité dont le numéro est inscrit sur votre facture.
  • Lorsque la panne ne concerne que votre habitation, diagnostiquez rapidement l’origine de la coupure. Pour ce faire, vérifiez que votre disjoncteur n’a pas éventuellement « sauté ». L’électricité coupée provient habituellement d’une surcharge électrique. Si après une remise en marche, votre disjoncteur s’arrête à nouveau, débranchez quelques-uns de vos appareils électroménagers énergivores. Vous pouvez également recourir au service d’un électricien, notamment lorsque vous constatez une anomalie de raccordement sur votre installation électrique ou un court-circuit.
  • La coupure persiste malgré le fonctionnement normal de votre disjoncteur ? Jetez un coup d’œil sur votre facture d’électricité : soit vous avez manqué de payer votre mensualité, soit vous êtes un nouvel occupant et que vous n’avez pas encore souscrit un contrat avec votre distributeur d’électricité. Pour rétablir votre électricité, appelez votre fournisseur afin de négocier un délai de paiement ou pour souscrire un nouveau contrat.
  • Si vous avez une difficulté particulière à honorer vos arriérés, orientez-vous vers l’assistante sociale de votre commune ou vers un professionnel de votre centre communal d’action sociale (CCAS) qui vous mettra en relation avec les Fonds de solidarité pour le logement ou FSL. En cas de problèmes financiers pour régler la facture, vous pouvez vous renseigner pour savoir si vous avez droit aux tarifs sociaux. Cela pourrait vous aider à couvrir vos charges et à éviter les coupures.

Demandez un devis gratuit pour votre installation électrique

Coupure de gaz : les bons réflexes à adopter

Votre chaudière ne reçoit plus de gaz ou vous n’entendez plus le sifflement de votre compteur à gaz ?

  • Avant toute chose, ne négligez jamais d’observer une fuite éventuelle. L’odeur persistante du gaz est un signe d’alerte qui vous permettra de prévenir, à temps, les services de GRDF ou les pompiers.
  • En cas de panne de gaz, il convient toujours d’en informer votre gestionnaire de réseau grâce au numéro affiché sur votre facture. Que le problème vienne de l’état de votre installation ou de votre fournisseur, il saura vous dépanner ou vous conseiller.
  • Pour un logement que vous venez d’occuper, il pourrait s’agir d’un problème d’abonnement qu’il faudra régler directement avec votre fournisseur
  • En cas d’impayés et de gaz coupé, les démarches à entreprendre sont les mêmes que celles préconisées pour l’électricité.

Quelques précautions d'usage

  • Il convient de rester prudent pour éviter tout risque d’accident. Dès que vous sentez une odeur de gaz, soyez vigilant, vérifiez tous vos appareils et appelez sans tarder votre gestionnaire de réseau ou le service de pompier.
  • Manipulez avec précaution les fils électriques et les appareils branchés si une intervention, jugée non dangereuse, est nécessaire.
  • De même, si un fil électrique tombe par terre, le mieux est de ne pas s’en approcher, mais d’appeler d’urgence le gestionnaire de réseau ou le service pompier.

Demandez un devis gratuit pour votre installation électrique

Tous les guides énergie
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.