Le chauffage au gaz : l'énergie du compromis

La rédaction - publié le 05/09/2019 à 14:30

Cette année, le grand gagnant en matière d'énergie est sans conteste le chauffage au gaz. 33 % des foyers sont déjà équipés. Et il reste parmi les combustibles préférés des Français. Un petit topo ne serait donc pas de trop pour venter les mérites d'une énergie aux multiples atouts !

Le gaz : une énergie à prix réduit

Niveau prix, le chauffage au gaz a tout compris. Bien loin devant ses concurrents, il reste en tête de fil des énergies fossiles (0,066 euros/kwh soit 1056 euros par an pour un pavillon de 100m²). Mais attention, le coût du gaz peut varier en fonction des années et des régions. Il est donc important de vous renseigner pour ne pas vous faire embobiner.Demandez un devis gratuit pour votre chauffage ou climatisationOn conviendra tout de même qu’il reste parmi les moins chers et les plus accessibles du marché. Et son installation permet aussi d’alimenter vos plaques de cuisson ainsi que l’eau chaude de vos sanitaires : un bon compromis entre praticité et gamme de prix.

Des innovations dans votre chaudière

Il y a bien longtemps que nous avons dit adieu à notre bonne vieille chaudière du temps de grand-mère. Encombrante et peu esthétique, celle-ci fût souvent méprisée à tort. Mais aujourd’hui, elle en a bel et bien fini de faire tâche dans le décor. Et peut désormais s’adapter facilement à votre intérieur tout comme à ton porte-monnaie.Le coût de l’installation tourne aux alentours de 800 à 2000 euros. Votre chaudière fait donc beaucoup d’ombre à ses concurrents. Et pour cause même ses frais de rénovation et d’entretien sont moindres (environ 90 euros). Une visite d’entretien est obligatoire chaque année et souvent réalisée sous la forme d’un contrat d’entretien avec votre chauffagiste. Mais au-delà de ça l’investissement vaut vraiment le détour.

Les diffuseurs de chaleur : chauffage mural ou au sol

La fonte ayant laissé place à l’acier, les radiateurs muraux ont bien évolués. De tailles réduites et plus compacts, ils s’adaptent parfaitement aux petits comme aux grands espaces. Et en plus, le prix des radiateurs a sérieusement diminué (environ 100-150 euros) pour ne laisser place qu’aux économies et la qualité.Mais rien de tel pour les plus grandes superficies que le chauffage au sol. Grâce à ses nombreuses innovations, la chaleur est bien répartie et homogène sur l’ensemble de la pièce. Ce type de chauffage à basse température élimine les sensations de froid et permet de diminuer le prix des factures de 5 à 7 %. Il est aussi adaptable aux différents types de revêtements : parquet, carrelage ou moquette, pour un confort assuré !

Gaz naturel ou propane ?

Le gaz naturel est l’énergie la plus couramment utilisée. Facile d’accès si vous disposez d’un réseau de distribution à proximité, il ne demande aucun stockage, ni frais de réapprovisionnement.A contrario, si vous trouvez dans une région plus isolée, le gaz propane est une solution adaptée. Celui-ci ne requiert aucun abonnement mais le prix des cuves varient entre 200 à 250 euros par an. La consigne de la citerne n’est pas plus avantageuse : 915 à 1525 euros par an. Le propane demande aussi un entretien régulier et peut engendrer des soucis de stockage ainsi que de livraison. Autant dire que ce système n’est envisagé qu’en dernier recours. Une chose est sûre, si un raccordement est possible cuves et citernes sont bien vite oubliées.Demandez un devis gratuit pour votre chauffage ou climatisation

Chauffage au gaz rime t-il avec écologie ?

De plus en plus, l’empreinte écologique de nos appareils du quotidien est mise en valeur. Le chauffage n’échappe donc pas à cette règle. Et malgré ce que l’on pourrait croire, le gaz est une énergie écologique.En particulier pour le chauffage gaz à condensation. Les résidus projetés sont beaucoup moins polluants que ceux des autres systèmes à combustion. Mais qui dit meilleur pour l’environnement dit-il aussi meilleur pour mes économies ?Pour sûr ! Le chauffage au gaz dispose d’un crédit d’impôt de 15 à 40 % en fonction de l’ancienneté de votre logement. Et en ce système vous permet de réaliser de véritables économies (environ 30 %) comparé à une chaudière classique.Mais rappelons nous qu’il s’agit tout de même d’une énergie fossile et donc que les réserves naturelles sont épuisables et non renouvelables. Son association avec une énergie comme le chauffage solaire est donc une bonne alternative pour préserver notre planète.Confortable, économique et respectueux de l’environnement, le chauffage au gaz a encore de beaux jours devant lui. Avec un avantage et pas des moindres, son prix ne bougera pas d’un. Mais comme toutes énergies fossiles, il reste en perpétuelle évolution. Une certaine vigilance sur les tarifs est donc recommandée.

Tous les guides énergie
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.