Électricité : comment est calculée votre consommation ?

Mustapha Azzouz - publié le 04/10/2019 à 11:00

L’énergie est de plus en plus chère et l’électricité ne déroge pas à ce constat. Mais savez-vous comment s’établit votre facture ? Petit focus pour tout comprendre de votre facture d’électricité et enfin pouvoir faire des économies !

Les composantes de votre facture d’électricité

Votre facture d’électricité est plus complexe qu’il n’y parait. Il s’agit de comprendre votre facture pour mieux la maitriser. Ce que vous déboursez au final résulte de l’addition de trois composantes, qui méritent d’être connues et analysées :

  1. L’abonnement ainsi que le prix du kilowattheure ou fourniture d’électricité ;       
  2. Les frais d’acheminement, c’est le tarif de l’utilisation des réseaux publics d’électricité ; 
  3. Les taxes et les contributions diverses (contribution au service public d’électricité — taxe sur la consommation finale de l’électricité — contribution tarifaire d’acheminement et T.V.A.).

Votre facture d’électricité intègre donc le coût de :

  • Sa production ;
  • Son acheminement ;
  • L’entretien du réseau électrique français ;
  • Le financement des droits particuliers de l’assurance vieillesse des électriciens et gaziers ;

Et bien évidemment, via la T.V.A., le prix du fonctionnement global de l’État.

De quoi se compose le prix de votre facture d’électricité et dans quelle proportion ?

Cette simple étude met en évidence ce que vous coutent les différentes composantes de votre facture d’électricité. Elle se base sur la consommation moyenne d’un ménage français fin 2018 de 4 679 kWh par an, titulaire d’un compteur de 6 kVA, et sur les tarifs réglementés EDF en option de base. C’est l’une des plus courantes en France, bien qu’il existe des offres ou options plus avantageuses. Vous allez constater que finalement votre consommation d’électricité en tant que telle représente seulement un tiers de votre facture.

Quel que soit votre fournisseur d’électricité, le prix se décompose de la manière suivante :

  • Fourniture d’énergie : 34,6 % ;
  • Acheminement : 30,3 % ;         
  • Taxes : 35,1 %.

Peut-on faire des économies ?

On le constate, le poids de l’acheminement et des taxes représentent près des deux tiers de la facture d’électricité. Vous seriez donc tenté de penser que les efforts de consommation que vous seriez amené à faire ne joueraient au final que modérément sur votre facture d’électricité. Ce constat n’est pas forcément vrai. Les taxations spécifiques à l’électricité sont soit indexées sur le nombre de kilowatts que vous avez effectivement consommés (CSPE-TCFE), soit calculées en pourcentage de votre abonnement (CTA) ou de votre facture (T.V.A). Une diminution de cette consommation agit par conséquent comme un levier important de baisse sur l’ensemble des taxes et contributions. 

Comment diminuer sa consommation de kilowatts ?

Il est difficile de donner une moyenne par foyer du cout de l’électricité tant il y a de variables qui rentrent en ligne de compte (nombre de m², tout électrique ou non, nombre d’habitants dans le logement, qualité de l’isolation, etc.). Nous pouvons tout de même vous donner une fourchette. Une personne seule, au tout électrique, dans un studio de 20 m² moyennement isolé, aura une facture d’environ 655 €. Alors qu’une famille de 4 personnes, dans une maison de 75 m² isolée de la même façon, payera en moyenne 1 885 €. C’est pourquoi les Français ont tout intérêt à multiplier leurs bonnes habitudes pour réaliser des économies.


Investissez dans un équipement électroménager moins énergivore (catégorie de A à A+++), dégivrez régulièrement votre frigo, et placez votre congélateur dans une pièce froide (idéalement dans une cave). Si vous êtes au chauffage électrique, optez pour un équipement de qualité à la pointe de la technologie, réglez vos thermostats pour un déclenchement du chauffage aux heures utiles, privilégiez la douche moins gourmande en eau chaude qu’un bain, et remplacez vos vieilles ampoules par des LED !       

Ces investissements auront un impact immédiat sur votre facture, surtout si vous alliez à ceux-ci des gestes de bon sens comme éteindre derrière soi et ne pas laisser des équipements en veille permanente. Au-delà, vous pouvez faire jouer la concurrence entre les différents fournisseurs ou, après étude, opter pour une offre plus adaptée à la composition de votre famille et à son mode de vie, comme un abonnement heures pleines, heures creuses.

Bon à savoir : chaque geste peut « compter » !

Les gens qui relèvent mensuellement dans un carnet leur consommation électrique enregistrent des gains de 10 à 15 % ! Ce petit geste les incite, en effet, à faire attention à leur consommation au quotidien !           

Bien que complexifiée par un nombre élevé de taxes et de contributions diverses, votre facture d’électricité reste étroitement liée aux kilowatts qui, chaque jour, s’accumulent sur votre compteur. Soyez vigilants ! La facture d’électricité qui assomme votre budget n’est pas une fatalité !

Tous les guides energie : electricité, gaz, fioul, eau
Réduisez vos factures grâce à nos conseils services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.