Réduire sa facture d'électricité : 5 gestes simples au quotidien !

La rédaction - publié le 04/03/2020 à 09:15

Éteindre la lumière, réduire le chauffage... à force de rabâcher ces conseils - certes utiles - on n'y prête plus forcément attention. Mais si on parlait de l'impact de ces habitudes sur le porte-monnaie : 10 à 30 % en moins sur vos dépenses d'électricité, ça vous branche ?

Eclairage : une idée lumineuse !

15 % de notre facture d’électricité concernent l’éclairage. Somme non-négligeable, c’est un des postes les plus faciles à réduire. Au-delà du bon sens - éteindre la lumière dans une pièce vide, limiter les sources de lumière dans un même espace, etc. - il est possible de limiter les dépenses en optant pour des ampoules basse consommation.Certes plus chères à l’achat, (entre 5 et 8 € pièce), elles consomment jusqu’à 75 % de moins.Demandez un devis gratuit pour votre installation électrique

Compter sur les heures creuses :

A y regarder de plus près, de nombreuses options sont proposées pour diminuer les dépenses. Il suffit de trouver l’offre la plus adaptée, notamment en consommant aux périodes les moins chargées : Heure Pleine / Heure Creuse, option Tempo, etc. Encore faut-il s’astreindre à une discipline de fer : programmer sa machine à laver la nuit, ne pas trop chauffer lors des pics d’utilisation d’énergie.Pour s’organiser, on compte sur :

  • les programmateurs des appareils électroménagers, pour différer le lancement du lave-vaisselle à une période moins coûteuse.
  • les thermostats, pratiques pour couper le chauffage en son absence et le lancer quelques minutes avant le retour du travail.
  • les baromètres énergétiques : contrairement au compteur électrique caché (à la cave, dans un cagibi), il se pose bien en évidence et informe en temps réel de la consommation de l’habitat. Voilà un moyen de rappeler à l’ordre toute la petite famille en cas de pic de consommation.

Les appareils électroménagers : les économies passent au vert !

Lave-linge, micro-onde, téléviseur, les appareils électroménagers sont particulièrement énergivores. Pour se démarquer sur le terrain porteur des économies d’énergie, les constructeurs utilisent les fameuses étiquettes-énergie. Obligatoires depuis 1992, elles permettent aux consommateurs de faire un choix éclairé sur la consommation d’énergie de leur future acquisition, généralement en KWh de classe A+++ à D.Mais attention, un appareil peu énergivore sera souvent plus cher à l’achat. Pour faire la meilleure affaire et choisir entre un appareil économe et une version plus gourmande mais moins chère, il faut donc sortir la calculette. Doivent entrer en compte : la différence de prix à l’achat, le prix de fonctionnement à l’année et également la durée de vie de l’appareil.

Mettre les dépenses en veille, mais pas ses appareils !

Box internet, chaine hifi, télévision, console de jeux, tous ces appareils restent souvent en veille lorsqu’on ne les utilise pas. Grave erreur ! On a bien souvent l’impression que l’économie est ridicule, n’encourageant pas à éteindre totalement les appareils. Et pourtant, une télévision en veille pendant 20h consomme autant que lorsqu’on la regarde durant 4h, un box en veille engendrera une consommation de 8 € supplémentaires par an. 3 euros par-ci, 1 euro par-là ... au final on peut espérer faire 10 % d’économies à la fin de l’année !Trop flemmard ? Pas de panique, des solutions existent pour vous simplifier la vie et les économies !

  • Brancher ses appareils sur des multiprises : avec un interrupteur, on coupe l’alimentation en une seule fois.
  • Débrancher les appareils lors des vacances : et pourquoi ne pas éteindre le compteur, si on a pris soin de vider le réfrigérateur et le congélateur. Mais gare à la douche froide en rentrant si votre chauffe-eau est électrique !

Demandez un devis gratuit pour votre installation électrique

Des chargeurs écologiques pour les produits nomades

Téléphone mobile, console de jeu portable, lecteur MP3, appareil photo ou encore GPS... tous vos produits nomades ont besoin de recharger leur batterie pour être opérationnels. Et pour ne jamais tomber en rade, ils sont souvent reliés au secteur... et consomment donc de l’électricité. C’était sans compter sur les nouveaux chargeurs à énergies renouvelables : solaire, force physique grâce à une dynamo ou encore éolien... voilà une énergie totalement gratuite !Le hic ? L’achat d’un tel système revient entre 10 et 60 € et le temps de chargement peut être un peu plus long. Mais ça peut être une idée de cadeau original et économique pour son destinataire. Vous pouvez dénicher des éco-chargeurs à énergies renouvelables en boutique spécialisée, comme Nature et Découverte.

Tous les guides énergie
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.