Qu’est ce qu’une surcomplémentaire santé ?

Alexis Guiot - publié le 30/09/2019 à 18:00

La santé doit faire l’objet d’une protection optimale et adaptée à chaque profil. Si la mutuelle santé est un contrat facultatif selon les situations, il est cependant essentiel de souscrire à ce type de couverture afin d’éviter les mauvaises et assurer le bon remboursement de vos frais de santé. Si pour certains la mutuelle santé est facultative, elle ne l’est pas pour les salariés du privé et les associations. En effet, depuis 2016, la proposition d’un contrat de la part de l’entreprise ou de l’association et la souscription à cette mutuelle collective par les salariés sont devenus obligatoire. Si cette obligation garantit un minimum de couverture à chaque salarié, cela n’assure pas nécessaire une couverture optimale pour chacun. Afin d’avoir une protection de santé adaptée au mieux à son profil, il peut donc être nécessaire de souscrire à une surcomplémentaire santé. 
 

A quoi sert une surcomplémentaire santé ?

En France, une partie des frais de santé est remboursée par la Sécurité Sociale et un montant (également appelé “ticket modérateur”) reste à la charge du malade. Pour garantir le remboursement de ce “ticket modérateur”, la mutuelle individuelle ou collective permet, dans une certaine mesure, de couvrir ces frais restants. En effet, en fonction des conditions du contrat, des garanties couvertes et des niveaux de remboursement, la couverture des frais restants peut varier. Afin d’avoir une couverture adaptée au mieux à sa situation et ses besoins, il est donc essentiel d’avoir la meilleure protection de santé possible.

La surcomplémentaire santé est donc un contrat permettant de répondre à des besoins de santé spécifiques. Ce type de contrat est généralement souscrit par les salariés du privé ou d’association dont la mutuelle collective ne leur convient pas ou bien ne rembourse pas suffisamment. Pour répondre à ces besoins, il est donc possible de souscrire à une surcomplémentaire santé qui vient élargir la couverture santé déjà garantie par l’Assurance Maladie et la mutuelle collective. On parle ainsi de “garanties complémentaires de troisième niveau” pour qualifier la couverture de la surcomplémentaire. 

En ce qui concerne les personnes non-salariées, la surcomplémentaire est généralement peu intéressante. En effet, les offres de protection santé proposées sur le marché sont aujourd’hui très nombreuses et peuvent s’adapter au mieux aux différents besoins selon les profils de chacun. Dans le cas où vous souhaitez élargir votre couverture, n’hésitez pas à vous tourner vers votre assureur pour demander une extension de vos garanties plutôt que de rechercher une surcomplémentaire. 
 

Quels sont les soins couverts par la surcomplémentaire ?

Aujourd’hui, certains soins sont mal remboursés par la Sécurité Sociale et nécessitent donc une prise en charge complémentaire via une mutuelle santé. Dans le cas où la mutuelle collective ne vous protège pas suffisamment, il est possible de souscrire à une surcomplémentaire. Parmi les postes de santé qui nécessitent généralement un troisième niveau de garanties on peut citer : 

  • Soins dentaires (prothèses et orthodontie)
  • Frais optiques
  • Dépassements d’honoraires 
  • Frais liés à la maternité et au congé parental
  • Médecine
  • Prothèse auditives
  • Cures thermales
  • Frais d’hospitalisation de longue durée

Le contrat de surcomplémentaire santé va ainsi permettre de compléter la couverture de la mutuelle santé afin de garantir au mieux le remboursement de vos différents frais de santé. En fonction de votre état de santé et de vos besoins en protection, vous pourrez adapter au mieux les garanties de votre surcomplémentaire et ainsi faire face aux frais de santé pour des soins lourds, réguliers et coûteux.
 

La surcomplémentaire : une couverture sur-mesure

Étant contraints de souscrire à la mutuelle collective de leur entreprise ou leur association, les salariés du privé ont la possibilité de souscrire à une surcomplémentaire et ainsi de profiter d’une couverte sur-mesure avec des garanties adaptées à leurs besoins. Ce type de contrat a l’avantage de pouvoir être modulé en fonction des besoins de chaque assuré. Sachez que vous pouvez souscrire à ce type de contrat individuellement ou bien y rattacher vos ayants-droit. Dans le cas où la surcomplémentaire couvre plusieurs personnes, il convient d’identifier au mieux les besoins de chacun afin de souscrire à une couverture parfaitement adaptée pour vous et vos proches. 
 

Comment bien choisir sa surcomplémentaire santé ?

Une identification précise des besoins

La recherche d’un troisième niveau de protection répond à un véritable besoin de couverture qui n’est pas assuré par votre mutuelle actuelle. En fonction des besoins de santé de chacun, les remboursements de l’Assurance Maladie et de la mutuelle collective peuvent être insuffisants. Une bonne définition de vos critères de recherche est donc un point essentiel avant de vous lancer dans vos recherches. 

Une comparaison des différentes offres

Il faut savoir qu’il est nécessaire d’avoir déjà une mutuelle santé pour pouvoir souscrire à une surcomplémentaire. A partir de vos critères de recherche et de vos besoins de couverture supplémentaire vous pourrez comparer les multiples offres présentes sur le marché. Pour vous aider dans votre recherche, vous pouvez faire appel à un courtier spécialisé dans l’assurance santé ou bien utiliser les comparateurs sur internet. 

Les points à ne pas négliger

Dans votre recherche, plusieurs points doivent retenir votre attention. En effet, il est essentiel de s’assurer de la bonne couverture que vous offre le contrat de surcomplémentaire santé afin d’éviter les mauvaises surprises. Pour cela, différents éléments présents dans les contrats sont à prendre en compte : 

  • Niveaux de remboursement 
  • Postes de santé couverts
  • Délais de carence
  • Limites d’âge
  • Surprimes

En souscrivant à une surcomplémentaire, il faut savoir que cela entraînera également des démarches administratives supplémentaires. En effet, étant donné qu’il n’est possible de lier qu’un seul contrat de mutuelle à l’Assurance Maladie, vous devez vous-même transmettre les demandes de remboursement à la surcomplémentaire. Une démarche nécessaire pour bénéficier du remboursement en complément de l’Assurance Maladie et de la mutuelle santé. Ce point est à prendre en compte puisqu’il demande une certaine vigilance et une organisation afin de profiter d’un remboursement complet. 
 

Une meilleure protection grâce à la surcomplémentaire santé

La souscription à une surcomplémentaire n’est donc pas une obligation. Ce contrat devient notamment nécessaire pour les salariés du privé qui ne sont pas satisfaits par la couverture de la mutuelle collective. En fonction de vos besoins et éventuellement de ceux de vos proches, vous pourrez ainsi adapter au mieux les postes de santé que vous souhaitez couvrir et ainsi profiter d’une protection optimale. 
 

Tous les guides mutuelle
Réduisez vos factures grâce à nos conseils services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.