Alcool : voici les pays où l’on est le plus ivre

Perrine de Robien - publié le 26/01/2021 à 10:11

Une vaste étude publiée le 25 janvier 2021 détaille le palmarès des pays on l’on est le plus ivre. Un record peu glorieux sachant que la surconsommation d’alcool entraîne dans le monde 3,3 millions de mort par an, soit 5,9% des décès.

alcool ivresse
Chez les 20-39 ans 25% des décès sont attribuables à l’alcool.

Alcool : les Écossais champions du monde d'ivresse

Quel est le pays où l’on consomme le plus d’alcool ? Qui sont les champions de l’ivresse ? Global Drug Survery, un organisme de recherche basé à Londres a mené l’enquête de novembre 2019 à février 2020, auprès de 110.000 personnes issues de 25 pays. Les résultats ont été publiés le 25 janvier 2021 dans son neuvième rapport annuel.

Selon l’enquête, c’est le Royaume-Uni qui détient le record d’ivresse. Dans le détail, ce sont les Écossais les champions puisqu’ils ont reconnu avoir été ivres près de 33,8 fois dans les 12 derniers mois. Viennent ensuite les Anglais (33,7). Quant aux Irlandais, ils n’arrivent qu’en huitième position (25,9). La troisième est remportée par les Australiens (31,8). Dans le top 10 l’on retrouve dans l’ordre, les Danois (31,3), les Finlandais (30,4), les Américains (27,1), les Canadiens (26,5), les Français, ex-aequo avec les Irlandais (25,9) et les Brésiliens (21,6). Quant à la moyenne mondiale, elle se situe à 21 cuites par an.

Les dangers de la surconsommation d'alcool

Pour rappel, lorsque l’on parle d’une personne ivre, cela désigne quelqu’un dont les facultés mentales ou physiques sont altérées avec notamment des difficultés à parler et à se tenir debout avec une incapacité à se concentrer. L’étude ne prend donc pas en compte toutes les fois où les sondés ont bu de l’alcool et sont juste restés « pompettes ». À noter que cette enquête révèle que ce sont les hommes de moins de 25 ans qui sont ceux qui sont le plus ivres soit 28 fois par an. Concernant les femmes du même âge ce chiffre tombe à 12 fois.

Le rapport révèle aussi que dans 33% des occasions les sondés regrettent de s’être retrouvés en état d’ébriété (39% pour les femmes et 30% pour les hommes). Regrets qui ne servent pas à grand-chose et n’empêchent pas les risques d’une consommation excessive sur la santé. Selon l’OMS, « l’usage nocif de l’alcool entraîne dans le monde 3,3 millions de décès chaque année, soit 5,9% des décès ». « Dans la tranche d’âge 20-39 ans, près de 25% du nombre total de décès sont attribuables à l’alcool ».

Vous aimerez aussi : Top 9 des boissons alcoolisées les moins caloriques

Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.