Acupuncture : quelle prise en charge ?

Florian Billaud - publié le 07/10/2019 à 14:30

La consultation d’un acupuncteur peut parfois figurer dans votre parcours de soin. Comment se fait la prise en charge de vos frais par l’assurance santé ?

Qu'est-ce que l'acupuncture ?

L’acupuncture constitue une des 5 branches de la médecine traditionnelle chinoise. C’est une médecine holistique qualifiée de non-conventionnelle qui utilise l’énergie pour le traitement des maladies. En effet, le traitement par l’acupuncture se fait en régularisant le flux d’énergie ou Qi circulant dans le corps humain. Les aiguilles plantées sur un point d’acupuncture donné régularisent ou bien stimulent le flux d’énergie de ce point. Cette régularisation du flux d’énergie a pour conséquence d’améliorer le fonctionnement des organes en relation avec ce point d’acupuncture.Cette branche de la médecine chinoise peut traiter les problèmes relatifs au système musculosquelettique, les problèmes respiratoires, digestifs, psychologiques (stress, dépression).... Elle est utilisée surtout en prévention des maladies, car la régularisation du flux d’énergie renforce le système organique et le système immunitaire en conséquence. Notez cependant qu’elle ne peut pas soigner toutes les maladies et n’a aucun effet sur les déficiences génétiques.PUBLICITÉinRead invented by Teads

Le tarif pour cette médecine douce

L’acupuncture est classée parmi les médecines douces ou non-conventionnelles. Le tarif pour une séance d’acupuncture classique gravite autour de 35 à 75 € en moyenne. La Sécurité sociale rembourse 70 % des frais de consultation, mais sur la base du tarif conventionnel des médecins généralistes.Étant donné l’appréciation évidente des patients de la médecine douce, beaucoup de mutuelles santé proposent la prise en charge des frais de soins pour cette thérapie. Il est cependant nécessaire de bien vérifier que votre contrat d’assurance santé inclut effectivement le remboursement de ce type de soins. Dans le cas contraire, une modification de votre contrat d’assurance maladie est à envisager.

Conditions de la prise en charge par l'assurance maladie

Pour que votre caisse d’assurance accepte la prise en charge de vos séances chez l’acupuncteur, vous devez vous conformer à quelques indications.

  • Les séances d’acupuncture doivent avoir été effectuées dans le cadre du parcours de soins coordonné, c’est-à-dire prescrit par votre médecin traitant que vous avez déclaré auprès de votre caisse d’assurance maladie. Si elles ont été réalisées en contravention au parcours de soins, la Sécurité sociale ne sera tenue de rembourser que 30 % des frais de consultation.
  • Il est impératif que la séance d’acupuncture ait été pratiquée par un médecin-acupuncteur conventionné. Dans l’hypothèse où vous avez consulté un acupuncteur non-conventionné et sans formation médicale initiale, vous ne pourrez obtenir aucun remboursement de la part de votre assurance maladie.

Comment choisir son acupuncteur ?

Sachez tout d’abord qu’il y a deux catégories d’acupuncteurs : les acupuncteurs issus des professions de santé (médecin, dentiste, sage-femme qui pratiquent l’acupuncture) et les acupuncteurs non-médecins, relevant d’écoles privées ou ayant reçu leur formation à l’étranger. Il est préférable de s’adresser à un médecin-acupuncteur dont les compétences ont été prouvées. Pour ce faire, il est possible de consulter l’annuaire du syndicat des médecins acupuncteurs français ou l’annuaire de la fédération des acupuncteurs.Le recours à la médecine holistique peut être bénéfique, mais malheureusement l’assurance santé ne prend en charge que très faiblement ce genre de soin. Il convient ainsi d’adapter votre complémentaire santé en fonction de vos besoins pour ne pas avoir à payer une part trop importante de la facture.

Tous les guides mutuelle
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.