Tout savoir sur les jours de carence

Anne-Sophie O - publié le 13/05/2020 à 13:00

Aujourd'hui, on fait un point sur les jours de carence en cas d'arrêt de travail, on vous explique tout !

Qu'est ce qu'une journée de carence ?

Lorsque vous allez voir votre médecin et qu'il vous arrête, vous bénéficiez d'un arrêt de travail. On parle de jour(s) de carence entre le premier jour de votre arrêt maladie et le premier jour où vous allez percevoir vos indemnités journalières pendant votre arrêt de travail.

Pour rappel, les indemnités journalières sont versées par la CPAM. Elles servent à compenser votre perte de salaire pendant votre arrêt maladie. En général, vous allez les percevoir après les 3 jours de carence et elles sont calculées en fonction de votre salaire. Les indemnités journalières peuvent varier si vous avez des enfants à charge, de votre salaire, de votre convention collective (en cas de maintien du salaire à 100%...)

Si vous souhaitez en savoir plus sur le maintien de salaire à 100% en arrêt de travail, renseignez-vous auprès de votre employeur. Dans ce cas de maintien de salaire, appelé subrogation, c'est l'employeur qui perçoit vos indemnités journalières et vous reverse votre salaire.

Vous êtes au chômage (ou sous certaines conditions), vous pouvez également percevoir des indemnités journalières.

Les exceptions au délai de carence

Nous l'avons vu, la plupart du temps, il vous faudra attendre 3 jours de carence avant de commencer à percevoir vos indemnités journalières. Cependant, dans certains cas, le délai de carence ne s'applique pas.

C'est notamment le cas si vous êtes en arrêt de travail pour maladie professionnelle ou en cas d'accident de travail. 

Si vous êtes en affection de longue durée, seul le premier arrêt de travail comporte un délai de carence. Cette règle s'applique pour une période de 3 ans.  

Entre deux arrêts de travail : un arrêt initial et sa prolongation, le délai de carence ne s'applique pas si le délai ne dépasse pas 48h entre les deux arrêts.

De même, le délai de carence ne s'applique pas dans le cas d'un congé maternité (ou d'un congé paternité), ou en cas de congé d'adoption.

Dans le secteur privé, certaines entreprises prennent à leur charge le délai de carence de 3 jours.  Dans la fonction publique, le délai de carence est d'une journée seulement.

Bon à savoir, le week-end, les jours fériés sont intégrés dans les jours de carence. 
 

Jours de carence & état d'urgence sanitaire

Pendant l'état d'urgence sanitaire dû au coronavirus, depuis le 24 mars 2020, le délai de carence a été suspendu pour les personnes atteintes par le virus, qu'elles travaillent dans le secteur privé ou dans le public. Cette décision s'applique également aux personnes en arrêt maladie pour garder les enfants de moins de 16 ans et aux personnes en arrêt maladie pour isolement.

Retrouvez également notre article pour vous aider à calculer les indemnités journalières !

Tous les guides mutuelle
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.