Calcul son ima (Indice masse adipeuse)

La rédaction - publié le 04/10/2019 à 14:30

L'IMA ou indice de masse adipeuse est un indice alternatif qui se base sur la taille et le tour de hanche de l'individu.

Une alternative à l’IMC

L’IMA ou indice de masse adipeuse est un mode de calcul de la corpulence d’un individu. Il a été mis en place en 2011 par des chercheurs américains. Le but de l’IMA est de donner aux médecins un indice de référence plus fiable que l’IMC qui ne prend pas en compte la masse musculaire et la masse osseuse. En se basant uniquement sur l’IMC, il est possible de classer une personne en bonne santé parmi les gens en surpoids alors qu’elle est tout simplement plus musclée. L’IMA prend en compte la masse adipeuse de l’organisme. Contrairement à l’IMC, il tient également compte de l’âge et du sexe de chaque individu dans l’interprétation des résultats obtenus par le mode de calcul.PUBLICITÉUne allée si sauvage !Palissage en roseaux, plantes grimpantes, n’ayez pas peur de vivre au naturel !Inspired by

Un mode de calcul assez complexe

Le calcul de l’IMA est assez complexe, c’est pour cette raison qu’il est réservé la plupart du temps aux personnels du corps médical. Toutefois, si vous le désirez, vous pouvez calculer votre indice de masse adipeuse vous-même. Pour cela, mesurez d’abord le tour de votre hanche à l’endroit le plus fort qui se situe en dessous de votre taille. Mesurez aussi votre taille. Ceci-fait, reportez-vous à la formule suivante : IMA = (circonférence des hanches en cm/taille en cm1, 5) - 18. Le résultat obtenu donne la valeur en pourcentage de votre masse adipeuse.Il faut noter que l’interprétation n’est pas la même pour les hommes et les femmes et diffère en fonction de l’âge. Pour une femme de 20 à 40 ans, un IMA inférieur à 21 % signifie que la personne est maigre alors que chez un homme, dès qu’il est supérieur à 11 %, la personne n’est plus considérée comme maigre. De même, pour la même tranche d’âge (20 à 40 ans), la femme doit avoir un IMA compris entre 33 et 39 % pour être en surpoids alors qu’il suffit d’un IMA compris entre 19 et 25 % pour que l’homme soit considéré comme en surpoids.

Des limites à prendre en compte

L’IMA est un indice relativement récent, aussi la communauté scientifique manque-t-elle encore de recul pour déterminer si elle peut remplacer définitivement l’IMC. Par ailleurs, l’équipe scientifique qui l’a conçue affirme qu’elle nécessite encore quelques ajustements. En ce qui concerne le tour de hanche, par exemple, il est assez difficile de le mesurer avec précision, surtout chez les personnes obèses, ce qui risque de fausser les résultats.L’autre reproche qu’il est possible de faire à l’IMA est qu’il ne prend pas en considération la graisse du ventre. En prenant le tour de hanche au lieu du tour de taille, il ignore cette masse graisseuse qui est pourtant à l’origine du diabète de type 2 et des maladies cardiovasculaires et de l’hypercholestérolémie. Les scientifiques affirment que la masse graisseuse qui se situe au niveau des cuisses et de la hanche est plus inoffensive que celle qui se trouve au niveau abdominal.L’autre limite de l’IMA est qu’il n’est pas applicable à tous. Cette mesure ne concerne pas les personnes amputées ni les personnes avec un problème de taille telles que les géants ou les nains. Tout comme l’IMC, l’IMA ne convient pas non plus aux femmes enceintes et allaitantes.

Tous les guides mutuelle
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.