Cancer du sein : quels sont les symptômes ?

La rédaction - publié le 04/10/2019 à 14:30

Le cancer du sein est la première cause de mortalité chez les femmes âgées de 35 à 65 ans. Pourtant, une détection précoce de cette maladie favorise les chances de guérison. Certains symptômes doivent vous alerter, même s’ils n’annoncent pas forcément un cancer du sein. L’avis d’un médecin est indispensable pour diagnostiquer les anomalies.

Les symptômes les plus courants

La prévention du cancer du sein passe par un dépistage régulier. La palpation des seins vous permet de détecter vous-même une grosseur. Les médecins conseillent aux femmes de tout âge, même celles qui ne font pas partie des personnes à risques, de procéder à cette autopalpation une fois par mois, après les règles. Vous devez vous mettre debout devant un miroir et essayer de découvrir les signes avant-coureurs d’un cancer du sein comme :

  • La présence d’une boule ou d’une bosse dans un sein. Souvent, cette grosseur n’est pas douloureuse, mais elle est dure au toucher, avec des contours irréguliers.
  • Une modification de la forme ou de la taille d’un sein. Si votre sein présente un œdème, une rougeur, ou une température anormalement élevée, il faut consulter votre médecin d’urgence.
  • Des ganglions au niveau de l’aisselle. Si vous détectez la présence d’une ou plusieurs masses dures sous l’aisselle, cela peut impliquer que le cancer du sein s’est répandu jusqu’aux ganglions auxiliaires. Même si ce n’est pas douloureux, il convient d’alerter rapidement votre médecin.
  • Des changements au niveau du mamelon. Alarmez-vous si votre mamelon pointe vers l’intérieur au lieu d’être tourné vers l’extérieur, qu’il pèle ou crevasse.
  • Une détérioration de la peau du sein. En cas d’infection, la peau de sein peut prendre l’aspect d’une peau d’orange. Des rides, voire des croûtes rouges, peuvent également apparaître.
  • Un écoulement au niveau du mamelon, sans que vous ayez pressé votre sein. Il est possible que ce déversement se colore de sang ou soit verdâtre.

Si vous observez l’un de ces symptômes, la meilleure chose à faire est de prendre rendez-vous avec votre médecin. Il y a de très fortes probabilités pour qu’il ne s’agisse pas d’un cancer, mais si tel est le cas, une détection précoce augmente vos chances de guérison.

Les symptômes tardifs

Si vous n’avez pas pu détecter en amont les symptômes du cancer du sein, la maladie peut se propager dans votre organisme, entraînant des manifestations tardives. Il s’agit notamment de maux de tête, de faiblesse musculaire, de vision double, de douleurs osseuses, de toux, d’essoufflement avec accumulation de liquide autour de vos poumons, de perte de poids ou d’appétit, de nausées, ou encore de jaunisse.Par contre, une sensation de douleur au niveau des seins ne constitue pas forcément un symptôme du cancer. A l’approche de leurs règles, un grand nombre de femmes éprouvent en effet des douleurs aux seins.

Tous les guides mutuelle
Réduisez vos factures grâce à nos conseils services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.