Cancer : quelles sont les aides auxquelles vous avez droit ?

La rédaction - publié le 04/10/2019 à 14:30

Le cancer est une maladie grave qui nécessite de longs traitements parfois très lourds. Pour cette raison, elle entraîne souvent une précarité sur le plan financier. Heureusement, des aides existent pour accompagner les malades dans leur processus de guérison.

Les aides financières

Si vous appartenez au Régime général, en cas de cancer, vos frais médicaux sont pris en charge par la Sécurité sociale à 100%. Toutefois, vous devez vous acquitter d’une participation financière déduite des remboursements. Heureusement, vous pouvez compter sur un certain nombre de dispositifs financiers.

  • Si vos ressources sont en dessous d’un certain seuil et si vous remplissez les conditions requises, vous pouvez bénéficier de l’Allocation pour Adultes Handicapés (AAH).
  • La Ligue contre le cancer peut offrir ponctuellement des aides financières aux malades dans le besoin. Le montant moyen octroyé tournant autour de 361 euros est plafonnée à 500 euros. Il est également possible d’obtenir des aides matérielles de la part de cette association.
  • L’Aide médicale de l’État (AME) concerne les malades en situation irrégulière qui ne possèdent aucune couverture sociale. Elle est toutefois soumise à des conditions de faible ressource et de résidence stable.

L'aide à domicile

Si votre état se dégrade, vous pouvez avoir besoin d’une aide à domicile pour vous épauler dans certaines tâches quotidiennes comme les courses, la garde des enfants, le ménage ou encore votre toilette. Ce genre d’aide-ménagère coûte cher sur une longue période. Selon vos revenus, votre âge et votre état de santé, vous pouvez prétendre à des allocations comme la Majoration pour Tierce Personne (MTP), l’Allocation Personnalisée à l’Autonomie (APA) ou les aides sociales facultatives octroyées par les Centres Communaux d’Action Sociale (CCAS).Pensez également à bien relire votre contrat d’habitation. Il existe peut-être une clause impliquant la prise en charge d’un certain nombre d’heures d’aide-ménagère à la suite d’une radiothérapie ou d’une chimiothérapie.Si votre état nécessite la présence permanente d’une personne à votre chevet, il est possible de demander une garde à domicile disponible de jour comme de nuit. Elle peut se relayer avec vos proches pour ne jamais vous laisser seul.

Le congé de solidarité familiale

Que vous soyez dans la fonction publique ou dans une entreprise privée, vous pouvez bénéficier d’un congé de solidarité familiale. Il vous permet d’assister un proche dont la pathologie met en jeu son pronostic vital. D’une durée de 3 mois maximum, il est renouvelable une fois et peut être pris en continu ou fractionné par période de 7 jours consécutifs au minimum. En cas de décès du malade au cours du congé, vos droits de congé expirent automatiquement 3 jours après le décès.

Les indemnités journalières

Une personne atteinte d’un cancer peut bénéficier d’un arrêt maladie dont la durée dépend de son état et des avis des médecins. Après un délai de carence de 3 jours, l’Assurance maladie est chargée de verser des indemnités journalières pour compenser la perte de revenus pendant cet arrêt de travail. Payée tous les 14 jours, cette aide est calculée sur la base des salaires bruts des 3 ou 12 derniers mois.

Tous les guides mutuelle
Réduisez vos factures grâce à nos conseils services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.