Combien coûte une assurance dépendance ?

La rédaction - publié le 02/09/2019 à 14:30

Comme souvent, en matière de dépendance, il vaut mieux prévenir que guérir. Parce que la perte d'autonomie coûte très cher, prendre une assurance dépendance constitue un acte de prévoyance particulièrement judicieux. Mais combien coûte cette assurance dépendance ?

Le principe

L’assurance dépendance repose sur un principe simple : en échange de cotisations mensuelles, trimestrielles ou annuelles, l’assureur verse en cas de perte d’autonomie un capital ou une rente viagère défiscalisée pour permettre de faire face au coût de celle-ci. Le niveau de cette rente s’établit généralement entre 300 et 1 500 € par mois. Un appoint bienvenu face au surcoût de la perte d’autonomie (+ 400 € pour une prise en charge au sein de la famille) et au coût d’un établissement spécialisé type EHPAD (2 892 € par mois en moyenne). Quand on sait que le montant des aides publiques n’atteint pas 450 € par mois et que la pension de retraite moyenne d’une femme s’établit à 1 100 € et à 1 500 € pour un homme, on comprend l’importance de s’assurer.

Les paramètres de la cotisation

Plusieurs critères déterminent le montant des cotisations de l’assurance dépendance :

  • le niveau de garantie désiré ;
  • l’âge de l’assuré au moment de la souscription ;
  • l’état de santé de l’assuré au moment de la souscription ;
  • le montant du capital ou de la rente voulue.

Comme toujours en matière d’assurance, plus le risque est élevé plus les tarifs sont élevés. Une personne en mauvaise santé pourra s’assurer, mais elle devra supporter une surprime de 10 à 50 % par rapport au tarif de base. On notera qu’il est possible de contracter sous forme d’épargne (nécessairement plus cher) ou à fonds perdu (moins cher, mais en cas de sortie en rente viagère le reliquat au décès du souscripteur n’est pas versé aux héritiers).

Le coût moyen d'une assurance dépendance

Lorsque vous envisagez de souscrire une assurance dépendance, il est important de faire jouer la concurrence et d’opter pour le contrat le mieux adapté à votre cas. Le montant de la cotisation résulte comme indiqué précédemment de paramètres personnels que seule une analyse au cas par cas permet de déterminer. Néanmoins, il n’est pas inintéressant de donner quelques chiffres moyens qui vous permettront de situer globalement le coût de cette prévoyance très utile. Les chiffres donnés ci-après le sont donc à titre indicatif (cotisations mensuelles).Niveau de garantie moins de 55 ans, 55 à 65 ans, plus de 65 ans :

  • dépendance P ou T (EPG) : 130 € (25 ans), 140 € (25 ans), 180 € (20 ans) ;
  • dépendance P ou T (FP) : 60 €, 75 €, 95 € ;
  • dépendance P ou T (R) : 30 €, 40 €, 50 € ;
  • dépendance T : 20 €, 25 €, 30 €.

P : partielle ; T : totale ; EPG : épargne ; FP : fonds perdu ; R : rente.Ces chiffres montrent que l’assurance dépendance peut être très abordable, notamment lorsque le souscripteur s’y prend tôt. Les personnes ayant des revenus modestes ne leur permettant pas d’épargner ont tout intérêt à la contracter le plus tôt possible. Le montant de la cotisation est alors faible et leur permet d’assurer une couverture de la dépendance partielle et totale avec rente. Le Web vous permet de comparer très facilement les différentes offres disponibles. Profitez-en pour rechercher la plus compétitive.Tous les chiffres de la perte d’autonomie montrent que l’assurance dépendance n’est pas un luxe. Elle revêt d’ailleurs une importance plus grande pour les personnes modestes que pour les individus aux revenus plus aisés en capacité d’épargner pour leurs vieux jours. Étudiez et comparez, mais assurez-vous : prévoyance est mère de sûreté !

Tous les guides mutuelle
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.