Comment changer de médecin traitant ?

Marie Caillet - publié le 02/06/2020 à 10:30

Vous déménagez, votre médecin cesse son activité... Bref, vous avez décidé de changer de médecin traitant. Cette démarche peut se faire avec ou sans motif, à la seule condition de la déclarer et de choisir un nouveau médecin traitant dans les meilleurs délais. 

Quel nouveau médecin traitant choisir ?

Le choix de votre médecin traitant est libre : il peut s’agir d’un médecin généraliste ou d’un spécialiste, qu'il soit libéral, hospitalier, salarié en centre de santé, urgentiste... Le tout est de bien le choisir car c’est par lui que vous passerez à chaque fois qu’il vous faudra consulter un spécialiste, hormis un dentiste, ophtalmologue, psychiatre, et gynécologue. Le bouche-à-oreille est encore l'un des meilleurs moyens de trouver un bon médecin traitant près de chez vous.

Pourquoi et comment établir un nouveau formulaire de médecin traitant ?

Pour officialiser le changement de médecin traitant, il vous faudra remplir avec le nouveau médecin traitant un formulaire de déclaration de médecin traitant et de l’envoyer rapidement à votre sécurité sociale. Une fois cette déclaration enregistrée auprès de l’organisme, elle annule le précédent médecin référant. Cela vous permettra d’être remboursé correctement par votre mutuelle ou votre organisme d'assurance maladie.

Dans quels cas déclarer un nouveau médecin traitant ?

Il peut y avoir diverses raisons au fait de vouloir changer de docteur. Vous n’êtes pas d’accord avec les soins proposés, vous avez déménagé, votre médecin a cessé son activité ou a changé de spécialité... Ce qui est sûr et rassurant, c’est que vous n’êtes pas obligé d’informer votre précédent médecin traitant du changement que vous allez ou avez effectué. Vous êtes totalement libre de changer de médecin traitant quand vous le voulez et sans fournir aucune raison, ni justificatif.

Pourquoi faut-il déclarer un médecin traitant ?

Depuis les années 2000, déclarer un médecin traitant est obligatoire, et ceux qui ne le font pas ne sont pas correctement remboursés par leur organisme d’assurance maladie. C’est pourquoi, pour éviter de perdre de l’argent dans un parcours de soins, il est important d’avoir déclaré son médecin traitant et de passer par lui pour obtenir un rendez-vous avec un autre spécialiste.

Quel impact sur vos frais médicaux remboursés si vous changer de médecin traitant ?

Une fois que vous avez choisi votre nouveau médecin et que vous avez rempli avec lui le formulaire le déclarant comme votre nouveau médecin traitant, c’est à vous de l’envoyer le plus rapidement possible à votre organisme d’assurance maladie, comme la sécurité sociale, afin d’éviter tout délai de flottement dans le cadre de vos remboursements de frais médicaux. Une fois cette déclaration enregistrée par votre organisme, vous n’avez plus rien à faire, tout se fait ensuite comme auparavant.

Vous avez le droit de changer de médecin traitant comme bon vous semble et quand vous le voulez. Vous n’avez aucun justificatif à donner, si ce n’est remplir une nouvelle déclaration avec le nouveau médecin référent choisi pour garantir le remboursement de vos frais de consultation. Votre ancien médecin traitant et référent ne sera pas prévenu de ce changement.

Tous les guides mutuelle
Réduisez vos factures grâce à nos conseils services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.