Comment éviter l’arthrose du genou ?

Mustapha Azzouz - publié le 13/09/2019 à 14:30

En provoquant une dégradation progressive et excessive des cartilages du genou, l’arthrose peut devenir très handicapante au quotidien. Pour la contrer, ou au moins, la ralentir, voici quelques conseils à suivre à la lettre.

L'arthrose du genou : définition

Cette maladie touche les cartilages de l’articulation. Petit à petit, avec l’âge et des facteurs aggravants (comme la prise de poids, une mauvaise hygiène de vie, etc.), son évolution conduit à une atteinte de toutes les structures des deux genoux et à des déplacements difficiles et instables obligeant le patient à avoir recours à l’utilisation de cannes. C’est en réalité la disparition du cartilage qui entraine des frottements des os les uns contre les autres, les fragilisant ainsi et provoquant de la douleur.Les symptômes de l’apparition progressive de cette maladie sont nombreux :- Les douleurs au niveau d’un, puis des deux genoux : tout commence donc avec ce premier symptôme qu’est la douleur. Elle apparait lors de mouvements ou de déplacements et cesse au repos. Elle peut également être plus forte lors d’une prise de poids ou de port de charges lourdes.- Le blocage de l’articulation : après une période de repos (en position assise ou coucher), la reprise de mouvements conduit à une raideur et/ou un blocage de l’articulation. Ce symptôme s’estompe ensuite en quelques minutes.- Des gênes lors des mouvements du genou : ce sont lors de montées ou de descentes des escaliers que ces gênes se font le plus sentir. Le genou semble alors difficile à mobiliser et très douloureux.- Des craquements se font entendre : toujours lors de ce type de mouvements ou lors de la marche, des bruits et craquements peuvent se faire entendre. Voilà le signe que l’articulation s’abime et que les cartilages disparaissent. Mais attention, il peut également s’agir de l’échappement d’un gaz, l’azote, naturellement présent à cet endroit. Le genou est alors parfaitement sain.- Des gonflements des genoux,- Une déformation de l’articulation du genou : de petites excroissances osseuses peuvent faire leur apparition sous la peau. Elles sont malheureusement irréversibles.

L'arthrose du genou : comment la ralentir ?

Si des médicaments traditionnels existent, ils ne sont malheureusement pas une solution miracle. Ils aident considérablement à ralentir la progression de cette dégénérescence, mais ils ne permettent en aucun cas de la guérir. Alors pour maximiser les chances de retarder l’apparition des symptômes les plus invalidants, des gestes du quotidien peuvent être adoptés en renfort.Des chercheurs ont en effet mis en évidence que suivre un régime et perdre du poids améliorait grandement l’état du cartilage et donc le bon fonctionnement de cette articulation. Favoriser une bonne hygiène de vie et pratiquer un exercice physique régulier permet donc de limiter la progression de cette maladie. En perdant 5 à 10 % de sa masse graisseuse, les bienfaits sur ces articulations sont sans limites.Pour aller plus loin, les professionnels de santé recommandent également de faire appel à un kinésithérapeute pour aider à redonner de la mobilité au genou. Après un massage qui permet de réduire les œdèmes souvent présents lors de l’arthrose du genou, le professionnel manipule l’articulation et évite ainsi une atrophie des muscles. Il s’attarde ensuite sur des exercices permettant de soulager le cartilage et apprend au patient à les réaliser seul chez lui.Si l’arthrose est une maladie très progressive, elle n’en est pas moins très invalidante. Pour limiter son développement et éviter les douleurs trop intenses, la perte de poids s’avère un choix déterminant. En soulageant les articulations de cette charge quotidienne à porter, on protège sa santé.

Tous les guides mutuelle
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.