Comment éviter de se faire piquer par un taon ?

La rédaction - publié le 09/09/2019 à 14:30

Dès que la saison chaude s'installe, le taon fait son apparition ainsi que le risque de piqûre. La piqûre de taon peut être très douloureuse, c'est pourquoi il est utile de connaitre les astuces pour faire fuir les taons, mais aussi pour réduire les douleurs et les inflammations liées à la piqûre de l'insecte.

Comprendre le taon pour mieux le combattre

Le taon est un insecte appartenant à la famille des diptères car il n’a que deux ailes, comme la mouche, et à la famille des tabanidés car les femelles pondent des œufs. Ces œufs se retrouvent sur terre comme dans l’eau, c’est pourquoi les larves de taon sont à la fois terrestres, aquatiques ou les deux. Le taon se nourrit d’autres insectes, de vers, de crustacés et même de déchets organiques.Le risque de piqûre provient exclusivement du taon femelle. Pour assurer la survie de leurs œufs, elle se nourrit de sang. Le plus souvent, les femelles taons s’en prennent aux chevaux et aux vaches, mais il arrive qu’elles s’en prennent aux hommes. Après s’être nourries de sang, elles boivent de l’eau.Les taons sont attirés par la chaleur et l’eau. Ces insectes sont très malins, les femelles par exemple ne se posent jamais sur une surface claire afin de rester discrètes. Si elles sont chassées, elles reviennent à quelques centimètres de leur place initiale.

Se protéger du risque de piqûre

Combattre le taon est indispensable si nous ne voulons pas être piqués. Pour ce faire, plusieurs solutions existent. Il est judicieux de porter des vêtements clairs. Les taons préfèrent rester discrets et s’attardent sur les surfaces foncées. Les insectes y trouvent en plus la chaleur qu’ils apprécient tant. Pour éviter la piqûre de taon, il faut limiter ses mouvements. Si un taon s’approche, rester immobile est recommandé.Le taon est un insecte qui apprécie la chaleur corporelle mais aussi le gaz rejeté par notre peau. Pour le repousser, nous pouvons miser sur les répulsifs. Ces derniers sont disponibles en pharmacie. Il est également possible de créer un répulsif maison en ajoutant des huiles essentielles de menthe à sa crème hydratante ou sa crème solaire. Dans le même esprit, on peut utiliser le citron ou le vinaigre blanc . Mais le citron se marie difficilement avec un crème corporelle et le vinaigre a une odeur peu agréable. Les deux ingrédients peuvent cependant être pulvérisés.

Fabriquer un piège à taons

Il est possible de se débarrasser des taons en créant un piège. Le procédé est le même que pour un piège à moustiques. Il faut couper une bouteille d’eau en deux, mettre de l’eau et du sirop dans le fond de la bouteille et placer le goulot en sens inverse pour que les insectes soient pris au piège.Pour repousser les taons, vous pouvez aussi accrocher des CD sur les branches des arbres, surtout aux abords des piscines et des coins repas. Enfin, vous pouvez brûler des feuilles de thym. Fini les risques de piqure !

Astuces pour soulager une piqûre de taon

Les méthodes naturelles vous aident à repousser les taons et à soulager les douleurs provoquées par une piqûre de taon. Il est possible d’appliquer du citron, du lait, du savon ou encore du vinaigre directement sur la zone concernée. D’autres solutions sont elles aussi efficaces comme l’oignon, le poireau, le persil, ou encore la pomme de terre.Opter pour les méthodes naturelles pour éloigner les taons et soulager les piqûres de l’insecte, c’est s’assurer de passer un été en toute sérénité. Néanmoins, si un mal-être persiste à la suite d’une piqûre de taon, un avis médical doit être demandé.

Tous les guides mutuelle
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.