5 conseils pour ne plus être hypocondriaque

Florian Billaud - publié le 04/10/2019 à 14:30

L'hypocondrie se définit comme un état d'inquiétude permanent concernant son état de santé. Vous êtes vous-même hypocondriaque ou pensez que l'un de vos proches souffre de ce syndrome ? Voici nos 5 conseils pour en sortir !

1 - La thérapie comportementale et cognitive pour traiter l'hypocondrie

Vous ne pouvez décemment pas garder pour vous cette peur panique de la maladie ni l’anxiété qui en découle. D’après de récentes études, la thérapie comportementale et cognitive (TCC) serait efficace contre l’hypocondrie. Auprès d’un psychothérapeute spécialisé dans ce domaine, non seulement vous trouverez une oreille attentive, mais en plus vous serez conseillé sur les techniques et autres astuces à mettre en place pour canaliser vos angoisses.À noter : parfois, un traitement médicamenteux s’imposeEn parallèle de la TCC, la prise d’antidépresseurs peur s’avérer nécessaire. Les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS) sont tout indiqués pour aider à traiter ce type de trouble.

2 - Les médecines alternatives au service de l'hypocondrie

L’hypocondrie peut être abordée efficacement au travers de l’hypnose. Les objectifs sont multiples : vous aider à remplacer les pensées négatives par des pensées plus agréables et positives, vous procurer du réconfort... Bien que cela ne fonctionne pas sur tout le monde, vous ne risquez rien à essayer !Vous pouvez aussi vous tourner vers d’autres médecines alternatives ou vers des techniques de bien-être, comme l’acupuncture, la méditation de pleine conscience (ou mindfulness), la sophrologie, l’art-thérapie ou encore la danse-thérapie.

3 - Hypocondriaque : surmonter sa peur grâce au sport

Pour certains spécialistes, un individu hypocondriaque le serait en raison d’une auto-agressivité refoulée. Le fait de pratiquer une activité sportive prend alors tout son sens : on se défoule sur autre chose que sur soi-même. Course à pied, boxe, squash, vélo... Les possibilités sont multiples !

4 - Vaincre l'hypocondrie en pratiquant une activité artistique ou culturelle

Dans le même esprit, les activités artistiques et culturelles pourront vous aider à vous libérer. Et là encore, le choix ne manque pas : yoga, chant, danse, musique, dessin, sculpture, aquarelle... Vous trouverez forcément quelque chose qui vous convient !

5 - En tant qu'hypocondriaque, bannissez les autodiagnostics !

Surfer sur internet à la recherche des causes de tel ou tel symptôme est sans doute le premier réflexe d’un hypocondriaque en crise. Vous vous reconnaissez ? Sachez pourtant que cela ne fera qu’alimenter vos inquiétudes. Il existe en effet d’innombrables maladies aux symptômes similaires. Or, cela peut aller de la pathologie la plus anodine à la pathologie la plus grave ! Et rien, absolument rien, ne dit que vous êtes dans ce dernier cas...Souvent moquée à tort, l’hypocondrie a des conséquences sur l’équilibre psychique, la vie sociale ou encore la vie professionnelle de celui qui en souffre. C’est pourquoi il est important de tester plusieurs méthodes si besoin, jusqu’à trouver celle qui vous mènera vers la voie de la guérison.

Tous les guides mutuelle
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.