La préparation à l’accouchement : quelle méthode choisir ?

Anne-Sophie O - publié le 01/07/2020 à 14:30

L’accouchement est un moment qu’il convient de préparer avec soin pour en garder le meilleur souvenir. Il existe plusieurs méthodes pour se préparer à l'accouchement, ce jour qui marquera votre vie, celle de votre couple et de l’enfant à naître, à vous de choisir celle qui vous convient le plus.

La méthode classique de préparation à l'accouchement

Les cours de préparation à l’accouchement permettent aux futurs parents d’aborder la question de la naissance de leur bébé de manière plus détendue. Les mamans y apprennent à mieux contrôler leur respiration durant le travail et à adopter les bonnes postures. Vous devez passer 8 séances de préparation à l’accouchement tout au long de votre grossesse. Il vous est possible de les effectuer en compagnie d’autres couples : 5 à 10 personnes maximum par séance, ou en individuel, en compagnie de votre sage-femme. La séance se divise en cours théoriques et en exercices physiques. 

Évacuez votre peur de l'accouchement avec la sophrologie

Beaucoup de femmes appréhendent le moment de donner la vie. La sophrologie, une méthode qui se base sur la relaxation et l’autosuggestion vous aide à mieux gérer votre angoisse et à mieux vous détendre physiquement au moment de l’accouchement. Tout au long des séances de préparation, votre sage-femme, qui a été spécialement formée en sophrologie, vous aidera à aborder avec sérénité les étapes de l’accouchement et à instaurer en vous un état de détente physique et mentale pour le grand moment. La sophrologie permet de vous aider à mieux gérer les douleurs des contractions le jour de votre accouchement, cette méthode de préparation à l'accouchement permet aussi de mieux récupérer et de pousser efficacement. 

Vous avez envie d'accoucher à la maison ? Découvrez toutes les infos utiles à connaître sur l'accouchement à domicile. 

Le yoga, pour accueillir bébé en toute sérénité

Pratiquer le yoga durant la grossesse vous aide à vous adapter à votre capacité physique et à réguler, par l’intermédiaire de la respiration et de différentes postures, les étirements et les relâchements de vos muscles. Ainsi, au moment du travail, vous n’aurez pas de mal à supporter les contractions utérines ni à être en phase avec votre organisme jusqu’au moment de l’expulsion. Si vous pratiquez déjà le yoga, renseignez-vous auprès de votre professeur de yoga, des cours spécifiques existent pour préparer l'accouchement. Les cours de yoga prénatal peuvent se faire en studio de yoga ou à domicile.  

Pilates : faites du sport en attendant bébé

Faire quelques exercices physiques durant la grossesse permet de moins souffrir au moment du travail. Durant la préparation de l’accouchement, il vous est possible de recourir aux pilates. Cette technique semi-sportive travaille non seulement les muscles du périnée et les abdominaux, mais aussi la statique lombaire et vertébrale. De ce fait, vous apprenez à mieux vous relaxer et à contrôler votre respiration, ce qui vous sera d’une grande utilité au moment du travail.

La gymnastique aquatique, en aide aux futures mamans

Le contact avec l’eau permet de soulager vos problèmes de dos et les sensations de jambes lourdes dues à la grossesse. Quand vous êtes dans l’eau, vous vous sentez généralement plus légère que lorsque vous êtes sur la terre ferme. Le problème de poids résolu, il vous est alors plus facile d’effectuer les exercices qui vous permettront de préparer les muscles de votre corps au travail de l’accouchement.

L'haptonomie, pour habituer bébé au contact de papa

Avant même la naissance, la future maman bénéficie d’un contact privilégié avec son bébé puisqu’ils partagent tous les deux le même corps. L’haptonomie permet aux papas de tisser des liens avec leur enfant à naître via les caresses et le contact avec le ventre de la maman. Ces interactions habituent également bébé à sa présence, mais également aux bruits ambiants. Ainsi, une fois né, il supportera mieux les bruits de son environnement et sera plus éveillé que la plupart des nouveau-nés. L'haptonomie permet aussi au futur père de trouver sa place pendant la grossesse et de se préparer à devenir père. 

La fasciathérapie, pour mieux supporter la douleur

La fasciathérapie est une méthode douce employée par un ostéopathe ou une kinésithérapeute pour soulager la femme enceinte durant la grossesse. Par l’intermédiaire de massages corporels doux, le praticien vous aide à rééquilibrer le fonctionnement de votre corps. Le but est de repérer les membranes douloureuses et qui sont à l’origine du stress et à les détendre à l’aide de gestes lents et précis. Cette méthode permet de soulager les douleurs au niveau du bassin, de la jambe et du dos, mais aussi les nausées qui apparaissent au début de la grossesse.

Retrouvez également notre article sur la place du père lors de l'accouchement. 

Accouchement sans douleur grâce à l'hypnose

Contrairement aux idées reçues, accoucher sous hypnose ne signifie pas que quelqu’un contrôle votre esprit et que vous n’aurez aucun souvenir du moment. Le but est de vous soulager des douleurs ressenties tout en vous permettant d’avoir les sensations liées à l’accouchement. Sous l’hypnose, vous ne focaliserez pas votre attention sur la douleur, vous l’assimilerez à quelque chose d’agréable et de réconfortant.

Chant prénatal, pour rassurer bébé in utéro

Bien avant la formation de ses oreilles, votre bébé est capable d’entendre les sons à travers la paroi de l’utérus. Le chant permet de nouer des liens avec bébé alors qu’il n’est pas encore arrivé. Au moment du travail et de l’accouchement, les vibrations des mélodies permettent aux futures mamans de soulager la douleur et de faciliter ainsi le passage du bébé. Peu de maternités utilisent cette méthode durant la préparation de l’accouchement. Ainsi, si vous désirez assister à ces séances, il convient de vous renseigner au préalable. La séance de chant prénatal ne nécessite pas de connaissances particulières en chant. Elle dure en moyenne 1 h 30 et il est possible de l’effectuer en groupe ou de manière individuelle.

Acupuncture : une source d'énergie pour soulager le corps

L’acupuncture est une méthode douce qui permet de rééquilibrer l’énergie vitale des futures mamans et de limiter les sensations désagréables liées à la grossesse. L’acupuncture permet ainsi d’atténuer les sensations de jambes lourdes, les nausées, et les maux lombaires. Grâce à l’implantation des aiguilles aux bons endroits, l’acupuncteur stimule la contractilité utérine, assouplit le périnée et déclenche le travail, si le terme est dépassé. Le but de ces séances est de réduire au minimum le temps de travail le moment voulu.

Tous les guides mutuelle
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.