Minceur : comment fonctionne le jeûne intermittent ?

Mustapha Azzouz - publié le 05/06/2020 à 13:00

Le jeûne intermittent est, comme son nom l’indique, un jeûne qui s’alterne avec des périodes pendant lesquelles on s’alimente. Il diffère donc du jeûne traditionnel beaucoup plus strict. Considéré comme une mode par le passé, le jeûne intermittent est devenu au fil des années une pratique qui s’est démocratisée. Il est bénéfique pour la santé et le bien-être, et permet même de se débarrasser de ses kilos superflus. Envie de tester ? Voici comment fonctionne le jeûne intermittent.

Qu’est-ce que le jeûne intermittent ?

Le jeûne intermittent est un jeûne à temps partiel. Contrairement au jeûne strict, vous alternez des périodes d’alimentation avec des périodes pendant lesquelles vous ne mangez pas. Le jeûne intermittent est également appelé jeûne à intervalles ou jeûne séquentiel.

Le jeûne intermittent offre les mêmes bénéfices que le jeûne strict. Cependant, il est moins contraignant et peut être suivi par un plus grand nombre de personnes. Plus qu’un régime, c’est un mode de vie qui séduit aujourd’hui des millions de personnes dans le monde entier.

Les nombreux bénéfices du jeûne intermittent

Le jeûne intermittent est excellent pour la santé. Dans une société où la malbouffe et la surconsommation dominent, mettre son corps au repos présente de nombreux atouts. Le premier est qu’il régule les horloges biologiques et notamment la sécrétion des hormones. Grâce à ce jeûne par intermittence, vous retrouvez la sensation de faim et vous dormez mieux. Parallèlement, ce régime alimentaire favorise le renouvellement des cellules tout en ralentissant leur vieillissement.

Le jeûne intermittent pour combattre l’acné

Le jeune séquentiel est préconisé pour les jeunes adultes souffrant d’acné. Il booste l’autophagie, autrement dit le nettoyage de l’organisme par ses propres cellules. En quelques jours seulement, la production de sébum est régulée et les imperfections disparaissent petit à petit.

En plus d’être bénéfique pour la santé, le jeûne intermittent est excellent pour améliorer le bien-être au quotidien. Il favorise les performances intellectuelles grâce à une meilleure concentration, mais aussi les performances physiques. Vous bougez plus et vous récupérez mieux !

Le jeûne intermittent, un atout minceur

Le jeûne à temps partiel est idéal si vous souhaitez perdre du poids durablement. Une fois mis en place, la production d’insuline diminue. Ce phénomène réduit le stockage des graisses et favorise même le déstockage des graisses déjà bien installées.

Lors des phases de jeûne, votre métabolisme augmente. Vous brûlez donc plus de calories. Celles-ci sont disponibles en quantité après les repas, puis votre corps doit puiser dans ses réserves, vos graisses. C’est ce que l’on nomme la cétose. En quelques semaines, votre silhouette est visiblement affinée.

Combattre le surpoids grâce au jeûne intermittent

Le jeune à temps partiel permet de prévenir, mais aussi de combattre le surpoids et les nombreuses pathologies associées comme le diabète, l’hypertension et les maladies cardiovasculaires.

Les différents types de jeûne par intermittence

Il existe plusieurs variantes du jeûne intermittent. Chacune possède des durées de phases de jeûne et d’alimentation différentes. Voici 3 variantes :

  • Le jeûne 16/8 vous autorise à manger sur une plage horaire de 8 heures, ensuite vous devez jeûner pendant 16 heures. Si vous choisissez cette variante, vous devrez sauter le petit déjeuner ou le dîner. Il est judicieux, si vous travaillez, de sauter le dîner et non le petit déjeuner. Vous risquez d’avoir des coups de fatigue et des difficultés à vous concentrer. Faites un bon petit déjeuner, un déjeuner et prenez une collation. Le week-end, il est préférable de sauter le petit déjeuner. Si vous souhaitez maigrir, commencez la journée par une séance de sport !
  • Le jeûne 36/12 se fait généralement après quelques semaines de jeûne 16/8. Cette variante vous autorise à manger un jour sur deux, sur une plage horaire de 12 heures.
  • Le jeûne 20/4 est une variante qui se caractérise par une phase d’alimentation de 4 heures qui est suivie d’une phase de jeûne de 20 heures.

Qui peut se lancer dans un jeûne intermittent ?

Si vous souhaitez perdre du poids, faire une détox ou retrouver la forme, le jeûne intermittent est fait pour vous. Commencez par la variante 16/8 qui est la plus facile à mettre en place, puis basculez le temps d’une semaine sur l’une des autres variantes. Le jeûne intermittent peut se faire sous forme de cure pendant plusieurs semaines, mais aussi un ou deux jours par semaine sur le long terme. Dans tous les cas, les bénéfices se feront sentir.

Le jeûne à temps partiel peut être adopté par presque tout le monde. Il est proscrit chez les enfants, les personnes fragiles, les femmes enceintes ou allaitantes, et chez les personnes souffrant de troubles alimentaires.

Jeûne intermittent : les erreurs à éviter

Pour que le jeûne intermittent soit une réussite, voici quelques erreurs à éviter. La première est le manque d’hydratation. Même en phase de jeûne, vous devez boire plus d’eau, au moins 2 litres par jour. Vous pouvez également opter pour des bouillons de légumes maigres ou encore des infusions.

Pendant les phases d’alimentation, il faut se nourrir normalement et non pas doubler les doses. Si c’est le cas, vous risquez de ne pas supporter le jeûne et d’avoir des fringales. Évitez par ailleurs les aliments sucrés qui donnent faim ! Rassurez-vous, votre corps se régulera rapidement.

Faire un jeûne intermittent afin de maigrir est une excellente idée, mais la perte de poids ne doit pas être votre seul but. Vos objectifs doivent être réalisables et inclure quelques challenges basés sur le bien-être comme s’améliorer à la course à pied ou se sentir mieux dans sa peau.

Tous les guides mutuelle
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.